Extension Factory Builder
15/07/2013 à 07:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'équipe d'Affak Relizane détient la coupe d'Algérie depuis 2010. L'équipe d'Affak Relizane détient la coupe d'Algérie depuis 2010. © Omar Sefouane

Une ligue nationale, quatre fois plus de licenciées qu'il y a trois ans, des supporteurs enthousiastes... Les footballeuses algériennes ne cessent de marquer des points.

À 35 ans, Nassiba Laghouati (en bas à droite sur la photo) n'est pas près de raccrocher les crampons. Joueuse et entraîneuse d'Affak Relizane, équipe de football féminin, qui a remporté les deux derniers championnats nationaux, cette boule d'énergie possède un palmarès à faire pâlir d'envie un professionnel de Ligue 1. Évoluant sur les terrains depuis vingt ans, Nassiba a remporté quatorze Coupes d'Algérie et treize championnats. Originaire de Bab el-Oued et issue d'une famille de douze frères et soeurs, cette diplômée en sciences politiques ne jure que par le ballon rond. « J'ai commencé à jouer à l'âge de 5 ans avec les garçons de mon quartier. Mon père m'appelait "gnina" [lapin] parce que je courais partout, dit-elle. Mes parents et mes frères m'ont toujours encouragée et j'espère que tous les Algériens feront la même chose avec leurs filles. »

Nassiba fait partie des 3 000 licenciées recensées par la Fédération algérienne de football (FAF). Si la pratique de ce sport demeure marginale dans sa version féminine (relativement au nombre d'hommes, qui s'élève à 1,7 million), il suscite cependant un engouement croissant. « La finale de la Coupe nationale féminine que nous avons remportée le 26 avril dernier s'est jouée devant des milliers de spectateurs dans la ville de Blida, pourtant réputée conservatrice, raconte Nassiba. Toutes les filles jouaient avec un maillot, un short et sans foulard. »

Lancé en 2009, le championnat national senior féminin était disputé cette année par douze clubs venant de toutes les régions du pays. « Pourtant, en 2010, nous ne comptions que 744 licenciées, explique Kashi Djamel, chargé du football féminin au sein de la FAF. Trois ans plus tard, leur nombre a été multiplié par quatre. C'est dire l'enthousiasme que soulève le ballon rond auprès de la gente féminine, mais aussi auprès des familles. »

Merveilles

Soutenus financièrement par la Fédération, qui consacre chaque année une enveloppe de 60 millions de dinars (près de 570 000 euros, dont un tiers de sponsoring versé par l'opérateur téléphonique Nedjma), les clubs sont tenus de développer la pratique du football féminin en créant des sections pour jeunes filles. « La FAF prend en charge tous les frais de déplacement des clubs qui jouent à l'extérieur. En contrepartie, nous exigeons que les chefs d'équipe encouragent les adolescentes à faire de la formation et de la compétition, précise Kashi Djamel. D'autant que les clubs reçoivent aussi des subventions des collectivités locales et des pouvoirs publics. »

Alors que la première ligue nationale de football féminin a vu officiellement le jour ce 24 juin à Alger, 87 entraîneurs, dont 57 femmes, ont été formés par la Fédération l'an dernier. Se situant à la 74e place au classement Fifa 2012, l'équipe n'a pas autant brillé que la sélection masculine sur le plan international. Mais les homologues féminines des joueurs Karim Ziani, Rafik Djebbour et Karim Braham Chaouch ont tout de même déjà remporté la Coupe arabe, en 2006, au Caire, et décroché la troisième place des Jeux africains de Maputo, en 2011. Elles sont en train de disputer les éliminatoires de la CAN 2014, qui se déroulera en Namibie. N'ayant plus l'âge d'y participer, Nassiba a fait une croix sur la sélection nationale mais rêve de voir ses compatriotes galvaniser les stades. « Si on leur en donne les moyens, dit-elle, les footballeuses feront des merveilles en Algérie et aux quatre coins du monde. » 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

L'État algérien rachète 51% de Djezzy

Après des années de bataille juridique, VimpelCom annonce la cession de 51% du capital de Djezzy au Fonds national d'investissement pour 2,643 milliards de dollars. L'actionnaire russe conserve toutefois le[...]

Vidéo - Cheb Khaled : "Je ne fais pas de politique"

Ses projets artistiques, ses dernières prises de position, notamment son soutien au président algérien sortant, Abdelaziz Bouteflika, et la polémique qui s'en est suivie, Cheb Khaled, qui signe son[...]

Algérie : Bouteflika en passe d'être réélu, Benflis dénonce une "fraude à grande échelle"

Très affaibli par la maladie, le président sortant Abdelaziz Bouteflika est pourtant sur le point de remporter la présidentielle algérienne. Un scrutin qui n'a attiré que la moitié des[...]

Vidéo - Présidentielle algérienne : Bouteflika s'est rendu au bureau de vote en fauteuil roulant

L'élection présidentielle algérienne se tient ce jeudi. Le président sortant, Abdelaziz Bouteflika, a fait sa première apparition publique depuis 2012.[...]

Algérie : ouverture des bureaux de vote, apparition publique de Bouteflika attendue

Les Algériens sont appelés à se rendre aux urnes ce jeudi. Le président sortant – et favori -, Abdelaziz Bouteflika, affaibli par la maladie, devrait faire sa première apparition publique[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure[...]

La jeunesse algérienne tentée par le boycott massif de la présidentielle

Un des enjeux majeurs de la présidentielle algérienne du 17 avril est le taux de participation. Maintes fois appelée à s'exprimer, la jeunesse risque de ne pas se bousculer dans les bureaux de vote.[...]

Algérie - Ali Benflis : "Mon principal adversaire est la fraude, et j'ai un plan pour la faire échouer"

Alors que tout semble joué d'avance pour le président algérien sortant, Abdelaziz Bouteflika, son principal adversaire, Ali Benflis, prévient d'ores et déjà que lui et ses partisans[...]

Cevital autorisé à reprendre le français FagorBrandt

Le tribunal de commerce de Nanterre a validé la reprise de FagorBrandt par Cevital. Le groupe algérien reprend notamment deux sites industriels, et 1 200 salariés.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers