Extension Factory Builder
05/07/2013 à 08:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un enfant consomme du lait, à Shanghai, en mars. Un enfant consomme du lait, à Shanghai, en mars. © Eugene Hoshiko/AP/Sipa

Depuis le scandale du lait contaminé à la mélamine, en 2008, en Chine, la population n'a plus confiance dans la production locale. Et tente de s'approvisionner à l'étranger. Par tous les moyens.

En Chine, le lait pour enfants vaut de l'or. Dans les supermarchés de Pékin, les boîtes sont toutes munies d'un antivol, voire mises à l'abri derrière une vitrine. Comme les produits de luxe qu'elles sont devenues. Mais seules les marques étrangères importées sont ainsi convoitées. Craignant les contrefaçons, de nombreux consommateurs préfèrent d'ailleurs s'approvisionner directement à l'étranger. Pourquoi cette folie lactée ?

Pour l'essentiel, à cause du scandale du lait à la mélamine, en 2008. À l'époque, plus de 300 000 enfants étaient tombés malades. Et six d'entre eux, au moins, étaient morts. La mélamine est un produit chimique qui, introduit dans le lait, est censé lui donner davantage de consistance et faire monter artificiellement le niveau de protéines. Mais il provoque aussi des calculs rénaux qui peuvent être fatals chez un bambin de quelques mois. Depuis, seules les mères de famille qui ne peuvent faire autrement font encore confiance aux marques chinoises.

Le gouvernement avait promis de faire le ménage, mais il a échoué : les scandales se multiplient, et le volume des produits laitiers importés a quadruplé depuis 2008. La valeur des aliments pour bébés vendus chaque année dans le pays avoisine quant à elle 30 milliards de dollars (22,8 milliards d'euros).

Dans une Chine où rien n'est trop beau pour protéger son enfant unique, les parents ne font même plus confiance à leur supermarché et profitent de leurs voyages à l'étranger - de plus en plus fréquents - pour dévaliser les rayons des commerçants locaux. Menacés de ruptures de stocks, l'Australie et la Nouvelle-Zélande ont ainsi été contraintes d'imposer des quotas à l'exportation. Aux Pays-Bas, la valeur des exportations de lait en poudre vers la Chine est passée en trois ans de 190 millions à 520 millions d'euros. L'explosion de la demande chinoise a fait bondir les prix et provoqué un début de rationnement : trois paquets par acheteur, pas davantage. D'autres pays européens, comme l'Allemagne et le Royaume-Uni, pourraient suivre cet exemple, tandis qu'un marché parallèle se développe. Plutôt qu'un sac griffé, les touristes chinois ramènent désormais presque aussi volontiers de leur voyage en France une ou deux boîtes de lait en poudre ! Au cours de deux derniers mois, les douanes chinoises ont arrêté 900 personnes en possession d'une quantité de lait en poudre supérieure à la norme autorisée. Au total, près de 9 tonnes ont ainsi été saisies.

Tensions

Mais c'est entre la Chine et Hong Kong que le trafic est le plus impressionnant. Chaque matin, plusieurs milliers de personnes passent la frontière les bras chargés de boîtes de lait. Certains recommencent l'opération plusieurs fois par jour. Les supermarchés proches de la frontière sont dévalisés, et la pénurie guette, provoquant entre mamans hong-kongaises et chinoises des tensions auxquelles le gouvernement a dû mettre le holà. Il a aussi imposé des quotas drastiques et emprisonné des trafiquants. Certains commerçants refusent même de vendre aux Chinois.

Les autorités tentent de réagir. À Canton, par exemple, une banque du lait a vu le jour. Les mères viennent y vendre leur lait, dont les qualités nutritives sont évidemment supérieures à celles de la poudre importée. Mais c'est une goutte d'eau - ou de lait - dans la mer. La situation semble bel et bien désespérée. Sur internet, les forums regorgent de messages angoissés. On s'échange les bonnes filières et les bonnes marques étrangères... on appelle à l'aide les expatriés de la famille... Il ne fait aucun doute que le scandale du lait contaminé à la mélamine laissera des traces pendant de longues, très longues années. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Jusqu'à 700 morts redoutés après le naufrage d'un bateau de migrants en Méditerranée

Jusqu'à 700 morts redoutés après le naufrage d'un bateau de migrants en Méditerranée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large des côtes libyennes pourrait avoir fait jusqu'à 700 morts, a annoncé dimanche le Haut-commissariat aux Nations unies pour les réfugié[...]

Immigration clandestine : Obama et Renzi insistent sur une solution en Libye

La crise tragique de l'immigration clandestine en Méditerranée ne pourra être résolue sans stabilisation de la situation en Libye, ont martelé jeudi Matteo Renzi et Barack Obama, soulignant que[...]

Énergie : à Paris, des maires africains se mobilisent pour l'électrifrication du continent

Une vingtaine de maires francophones de grandes villes africaines se sont réunis vendredi à Paris, à l'initiative de Jean-Louis Borloo et de Anne Hidalgo, maire de la capitale française, pour mettre en[...]

Fifa : Figo, Hayatou et les lusophones

L'Afrique unie derrière Issa Hayatou, l'inamovible patron de la CAF, pour voter comme un seul homme pour Sepp Blatter, l'inamovible patron de la Fifa ? Voire...[...]

Baisers amers d'Istanbul

Istanbul. Printemps 2015. J'ai vu la ville aux mille mosquées penchée sur le Bosphore au milieu de ses splendeurs ottomanes.[...]

Cambodge : 17 avril 1975, le cauchemar commence

Il y a tout juste quarante ans, Phnom Penh tombait entre les mains des soldats de Pol Pot et était aussitôt évacué par la force. Jusqu'en 1979, le régime khmer rouge allait faire[...]

Peinture : l'Ivoirien Ouattara Watts, au-delà de Basquiat

L'artiste ivoirien Ouattara Watts expose jusqu'au 5 mai à Paris. L'occasion de revenir sur l'œuvre de celui qui fréquenta le génie de l'art contemporain Basquiat à la fin de sa vie.[...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Les sons de la semaine #35 : "Shake The Dust", Art Melody, Lino, Neg Marrons

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Moi, Batista, immigré angolais, la France m'a jeté en prison après des tests osseux

Batista, immigré angolais, dit être né en 1996. Arrivé en France en 2012, il a bénéficié, en tant que mineur et durant deux ans, de l'aide sociale à l'enfance. Avant que[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2738p055.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2738p055.xml0 from 172.16.0.100