Extension Factory Builder
05/07/2013 à 16:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les six chefs d'État de la Cemac. Les six chefs d'État de la Cemac. © Jeune Afrique

Rien ne va plus à la Banque de développement des États de l'Afrique centrale (BDEAC). Les président et vice-président, Michaël Adandé et André Nzapayéké, se livrent une guerre sans merci. Explications.

C'est désormais la guerre ouverte entre le Gabonais Michaël Adandé, président de la Banque de développement des États de l'Afrique centrale (BDEAC), et le Centrafricain André Nzapayéké, son vice-président. Sur fond d'accusations réciproques de mauvaise gestion, les deux hommes ne se parlent plus et se critiquent à tout propos. Une situation qui inquiète le personnel de la banque régionale, dont le siège est à Brazzaville.

"Gabonisation" des postes

Dans une lettre adressée au comité d'audit en date du 7 juin et signée du nom de Thierry Mangout, un pseudonyme collectif, des cadres de la banque déplorent « le climat délétère fait d'intrigues et de coups tordus » qui, selon eux, y règne. Autres reproches fréquemment entendus dans les couloirs de la banque : les trop nombreuses missions de Michaël Adandé, qui passerait « rarement plus de dix jours d'affilée à Brazzaville » ; la confortable prime de bilan 2012 (quatre mois de salaire, soit environ 40 millions de F CFA ; 61 000 euros) que le conseil d'administration, dont il est le président, lui a attribuée - ce qui constitue un fait sans précédent dans l'histoire de la banque - ; et, surtout, la « gabonisation » excessive des postes à responsabilités. Huit divisions sur douze, plus les présidences de l'assemblée générale des actionnaires et du comité d'audit sont détenues par le Gabon. En poste depuis trois ans, Adandé ne fait donc pas, c'est le moins qu'on puisse dire, l'unanimité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Djibouti : bras de fer postélectoral

Article pr�c�dent :
Maroc : le vin marocain monte en gamme

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Nigeria : le vote se poursuit dimanche dans 300 bureaux pour une présidentielle serrée

Nigeria : le vote se poursuit dimanche dans 300 bureaux pour une présidentielle serrée

Quelque 300 bureaux de vote ont rouvert dimanche au Nigeria, au lendemain d'une première journée marquée par de nombreux problèmes techniques, mais aussi par une forte participation à la pr&ea[...]

Nigeria : frappes aériennes sur des positions de Boko Haram

L'armée nigériane a lancé dimanche des frappes aériennes et une opération terrestre contre des membres du groupe islamiste Boko Haram aux abords de la ville de Bauchi, dans le nord-est, selon[...]

Ebola : urgence sanitaire en Guinée, confinement en Sierra Leone

La Guinée a décrété samedi l'urgence sanitaire dans des zones continuant d'enregistrer des cas d'Ebola pour enrayer la progression du virus, tandis que la Sierra Leone voisine espérait faire[...]

Présidentielle nigériane : poursuite du scrutin pour 300 bureaux

Les électeurs de quelque 300 bureaux de vote au Nigeria se rendent à nouveau aux urnes dimanche, après une première journée marquée par des problèmes techniques et des violences[...]

Élections sous tension au Nigeria - le scrutin prolongé jusqu'à dimanche

La journée électorale au Nigeria ne s'est pas déroulé sans encombres. Des dysfonctionnements, des violences et des victimes sont à déplorer. Le scrutin a même été[...]

Nigeria : élections suspendues dans certains bureaux à cause de problèmes techniques

Les opérations de vote pour les élections présidentielle et législatives au Nigeria ont été suspendues samedi en raison de problèmes techniques dans certains bureaux, où[...]

Nigeria : au moins sept morts dans des attaques contre des bureaux de vote

Au moins sept personnes ont été tuées samedi dans plusieurs attaques menées par des islamistes présumés dans le nord-est du Nigeria contre des bureaux de vote le jour des[...]

Ebola au Liberia : décès d'une malade testée positive le 20 mars

La femme testée positive à Ebola le 20 mars au Liberia après un mois sans contamination dans ce pays est décédée vendredi, ont affirmé samedi à l'AFP les autorités,[...]

Ebola : la Sierra Leone confine de nouveau sa population

Les Sierra-Léonais ont vécu dans le calme vendredi le premier jour de leurs trois jours de confinement, mesure radicale imposée pour la deuxième fois en six mois pour couper les chaînes de [...]

Nigeria : ouverture des bureaux de vote pour la présidentielle

Les Nigérians commençaient samedi à se rendre aux urnes pour élire leur prochain président, au cours du scrutin le plus serré de l'histoire de ce pays le plus peuplé d'Afrique,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2738p008-009.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2738p008-009.xml0 from 172.16.0.100