Extension Factory Builder
05/07/2013 à 16:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les six chefs d'État de la Cemac. Les six chefs d'État de la Cemac. © Jeune Afrique

Rien ne va plus à la Banque de développement des États de l'Afrique centrale (BDEAC). Les président et vice-président, Michaël Adandé et André Nzapayéké, se livrent une guerre sans merci. Explications.

C'est désormais la guerre ouverte entre le Gabonais Michaël Adandé, président de la Banque de développement des États de l'Afrique centrale (BDEAC), et le Centrafricain André Nzapayéké, son vice-président. Sur fond d'accusations réciproques de mauvaise gestion, les deux hommes ne se parlent plus et se critiquent à tout propos. Une situation qui inquiète le personnel de la banque régionale, dont le siège est à Brazzaville.

"Gabonisation" des postes

Dans une lettre adressée au comité d'audit en date du 7 juin et signée du nom de Thierry Mangout, un pseudonyme collectif, des cadres de la banque déplorent « le climat délétère fait d'intrigues et de coups tordus » qui, selon eux, y règne. Autres reproches fréquemment entendus dans les couloirs de la banque : les trop nombreuses missions de Michaël Adandé, qui passerait « rarement plus de dix jours d'affilée à Brazzaville » ; la confortable prime de bilan 2012 (quatre mois de salaire, soit environ 40 millions de F CFA ; 61 000 euros) que le conseil d'administration, dont il est le président, lui a attribuée - ce qui constitue un fait sans précédent dans l'histoire de la banque - ; et, surtout, la « gabonisation » excessive des postes à responsabilités. Huit divisions sur douze, plus les présidences de l'assemblée générale des actionnaires et du comité d'audit sont détenues par le Gabon. En poste depuis trois ans, Adandé ne fait donc pas, c'est le moins qu'on puisse dire, l'unanimité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Burkina : Zida entend multiplier les réformes et lutter contre la corruption

Burkina : Zida entend multiplier les réformes et lutter contre la corruption

À l'issue du premier Conseil des ministres de son gouvernement, le lieutenant-colonel Isaac Zida a promis lundi de mener de nombreuses réformes et a désigné une cible : la corruption.[...]

Côte d'Ivoire : une dizaine de pro-Gbagbo, dont 3 anciens ministres, mettent fin à leur exil au Ghana

Trois anciens ministres de Laurent Gbagbo, Hubert Oulaye, Odette Sauyet et Assoa Adou, ont regagné la Côte d'Ivoire lundi avec d'autres cadres de l'ancien régime, mettant fin à un exil de quatre ans au[...]

Guinée : au coeur du "ground zero" de l'épidémie d'Ebola

C'est ici, quelque part entre Nzérékoré et Macenta, en pleine forêt, qu'Ebola est apparu il y a bientôt un an. Une région difficile d'accès, qui a payé un lourd tribut[...]

RDC : un nouveau massacre porte à 200 le nombre de civils tués près de Beni

Un nouveau massacre près de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a fait une centaine de morts, selon des députés de la région. L'identité des responsables[...]

Centrafrique : une transition en panne, qui va à vau-l'eau

Didier Niewiadowski a été conseiller de coopération et d'action culturelle à l'Ambassade de France à Bangui (2008-2012). Depuis les Accords de Libreville du 11 janvier 2013, trois chefs de[...]

France - Rwanda : Sonia Rolland, Miss et ambassadrice

Dans un documentaire diffusé sur France Ô le 26 novembre, la comédienne franco-rwandaise évoque avec une tendresse teintée d'admiration la résurrection de son pays natal, vingt ans[...]

Nigeria : 48 vendeurs de poissons massacrés par Boko Haram au bord du lac Tchad

Les islamistes armés de Boko Haram ont tué 48 vendeurs de poissons dans le nord-est du Nigeria, au bord du lac Tchad.[...]

Transition au Burkina : 4 militaires dans un gouvernement de 26 ministres

Le gouvernement de la transition a été annoncé dimanche au Burkina Faso. Au total, l'armée occupe quatre ministères clés. Le lieutenant-colonel Zida cumule notamment le poste de Premier[...]

Nigeria : le premier parti d'opposition accuse le pouvoir d'avoir fait saccager ses bureaux à Lagos

Le principal parti d'opposition du Nigeria a accusé dimanche le pouvoir d'avoir fait saccager ses bureaux à Lagos par des agents de sécurité, à quelques mois d'une présidentielle à[...]

Niger : Mahamadou Issoufou "optimiste" quant à la libération de Serge Lazarevic

Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, s'est déclaré dimanche "optimiste" quant à la libération prochaine de Serge Lazarevic, à la veille du 3e anniversaire de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers