Extension Factory Builder
05/07/2013 à 11:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le 21 juin, au port de pêche de Soumbédioune. Le 21 juin, au port de pêche de Soumbédioune. © Sylvain Cherkaoui pour J.A.

Gaz à effet de serre, eaux usées, déchets... Dakar se porte mal. Pour y remédier, le Plan climat prévoit de puiser des idées auprès des principaux intéressés : les habitants.

Le constat est sans appel : 100 % de l'énergie produite à Dakar est d'origine fossile ; 20 % de l'électricité fournie par les centrales disparaît dans le réseau de distribution ; 20 % des constructions se font sans permis de construire et deux tiers des eaux ne sont pas traitées et sont rejetées en mer. « Dakar est la deuxième ville la plus polluée d'Afrique : c'est une ville qui ne respire pas », explique Denis Dangaix, chef de projet à l'Agence régionale de l'environnement et des nouvelles énergies (Arene).

Dans le cadre de son Plan climat territorial intégré (PCTI), l'Arene a achevé la première phase d'un diagnostic portant sur la situation environnementale de la capitale sénégalaise via « un bilan des émissions de gaz à effet de serre par secteurs d'activités et une étude de vulnérabilité qui mesure les risques du changement climatique ».

La phase de concertation avec la population aura lieu les 1er et 2 juillet. L'objectif ? Inciter les « forces vives » à s'emparer des données afin d'avancer des idées. « Le PCTI, c'est trois ans de réflexion et dix ans de concret », explique Denis Dangaix. À cette occasion, une première série de propositions sera également dévoilée. Parmi ces dernières : protéger le littoral et garantir l'accès à la mer, empêcher la ville de s'étendre, sanctuariser et développer une ceinture agricole périurbaine, promouvoir l'aérologie, désenclaver et sécuriser le port de Dakar, organiser le tri et la collecte des déchets à grande échelle, changer le mode de construction du bâti, développer un parc de production énergétique, et, enfin, réorganiser l'urbanisme de la région de Dakar... La liste est longue. Plus long encore sera le chemin à parcourir pour trouver les financements nécessaires. 

______________

Par Agnès Pinard Legry

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Coupe du monde de basket-ball : que peuvent faire les Africains ?

Coupe du monde de basket-ball : que peuvent faire les Africains ?

À partir du 30 août, trois équipes africaines participent à la Coupe du monde de basket-ball, en Espagne. Si les Américains sont favoris, et que les Espagnols espèrent également re[...]

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à[...]

Assane Dioma Ndiaye : "La CREI viole les principes élémentaires des droits de la défense"

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains voit dans le procès du fils de l'ancien président un "règlement de comptes" orchestré par le régime[...]

Sénégal : colère sur le campus de Dakar

La tension qui régnait depuis des mois à l'université de Dakar est montée d'un cran, le 14 août, avec la mort d'un étudiant lors d'une intervention musclée des forces de[...]

Sénégal : la CREI refuse de laisser partir Bibo Bourgi

La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a refusé à l'homme d'affaires Bibo Bourgi, considéré comme le principal complice de Karim Wade, d'aller se faire soigner en France[...]

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

L’opposant et ex-ministre sénégalais de l'Énergie Samuel Sarr, proche de l’ancien président Abdoulaye Wade, a été inculpé et emprisonné pour offense au chef de[...]

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

CPI : Botswana, Sénégal et Sierra Leone se disputent la présidence de l'Assemblée

L'Assemblée des États parties au statut de Rome doit être présidée par un État africain en 2015. Mais aucun des trois candidats en lice ne se désiste pour un autre.[...]

Tragédie de Thiaroye : réponse à Julien Fargettas

Armelle Mabon est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bretagne-Sud. Elle apporte ici ses commentaires à la lettre ouverte de Julien Fargettas au président de [...]

Sénégal : poussée de fièvre politico-militaro-judiciaire

Affaires Karim Wade, Abdoulaye Baldé ou Aissata Tall Sall : le thermomètre politico-judiciaire sénégalais indique une température singulièrement élevée. Et voilà que[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex