Extension Factory Builder
05/07/2013 à 11:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le 21 juin, au port de pêche de Soumbédioune. Le 21 juin, au port de pêche de Soumbédioune. © Sylvain Cherkaoui pour J.A.

Gaz à effet de serre, eaux usées, déchets... Dakar se porte mal. Pour y remédier, le Plan climat prévoit de puiser des idées auprès des principaux intéressés : les habitants.

Le constat est sans appel : 100 % de l'énergie produite à Dakar est d'origine fossile ; 20 % de l'électricité fournie par les centrales disparaît dans le réseau de distribution ; 20 % des constructions se font sans permis de construire et deux tiers des eaux ne sont pas traitées et sont rejetées en mer. « Dakar est la deuxième ville la plus polluée d'Afrique : c'est une ville qui ne respire pas », explique Denis Dangaix, chef de projet à l'Agence régionale de l'environnement et des nouvelles énergies (Arene).

Dans le cadre de son Plan climat territorial intégré (PCTI), l'Arene a achevé la première phase d'un diagnostic portant sur la situation environnementale de la capitale sénégalaise via « un bilan des émissions de gaz à effet de serre par secteurs d'activités et une étude de vulnérabilité qui mesure les risques du changement climatique ».

La phase de concertation avec la population aura lieu les 1er et 2 juillet. L'objectif ? Inciter les « forces vives » à s'emparer des données afin d'avancer des idées. « Le PCTI, c'est trois ans de réflexion et dix ans de concret », explique Denis Dangaix. À cette occasion, une première série de propositions sera également dévoilée. Parmi ces dernières : protéger le littoral et garantir l'accès à la mer, empêcher la ville de s'étendre, sanctuariser et développer une ceinture agricole périurbaine, promouvoir l'aérologie, désenclaver et sécuriser le port de Dakar, organiser le tri et la collecte des déchets à grande échelle, changer le mode de construction du bâti, développer un parc de production énergétique, et, enfin, réorganiser l'urbanisme de la région de Dakar... La liste est longue. Plus long encore sera le chemin à parcourir pour trouver les financements nécessaires. 

______________

Par Agnès Pinard Legry

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Impulsé par la France, le Forum sur la paix et la sécurité en Afrique s'est tenu à Dakar les 15 et 16 décembre. À l'heure du bilan, voici cinq points marquants qui ressortent des éc[...]

Francophonie : règlement de comptes entre de l'Estrac et les autorités sénégalaises

Jean-Claude de l'Estrac, candidat malheureux au secrétariat général de l'OIF, est très remonté contre les dirigeant sénégalais et français. Explications.[...]

Terrorisme : à Dakar, Le Drian plaide pour une "alliance régionale, continentale et mondiale"

À l'ouverture du premier forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, qui se tient à Dakar, Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, a appelé lundi les[...]

Sénégal : Aïssa Dione, de fil en aiguille

Avec ses tissus et ses meubles contemporains, fabriqués selon des techniques traditionnelles, la créatrice Aïssa Dione a conquis les plus grands couturiers et décorateurs à travers le[...]

Le forum de Dakar, un Davos de la sécurité en Afrique ?

Co-organisé par le ministère français de la Défense et par l’État sénégalais, le forum international sur la paix et la sécurité en Afrique aura lieu les 15 et[...]

Sénégal : Karim Wade enfonce le clou

L'ancien ministre sénégalais Karim Wade, poursuivi pour enrichissement illicite au Sénégal, et l'expert financier Pape Alboury Ndao, qui est à l'origine de certaines des accusations contre le[...]

Marocains et Sénégalais, frères spirituels

Témoins des solides liens cultuels et commerciaux entre le royaume chérifien et le Sénégal, des milliers de Marocains vivent à Dakar. Et ils y sont bien dans leurs babouches.[...]

Sénégal : à Dakar, ils ont rajeuni les jeudis

Dans la commune populaire de Ouakam, la maison des Petites Pierres sert de QG à un collectif d'artistes pluridisciplinaires. Plongée dans le Dakar underground.[...]

Sénégal : la décentralisation à Dakar, top ou flop ?

L'Acte III de la décentralisation a été promulgué pour rénover le code des collectivités locales (dont l'acte II date de 1996), avec pour objectif d'"organiser le[...]

CAN 2015 : les dix buteurs africains qui affolent les compteurs

Des valeurs sûres, des révélations et des come-back inespérés… Alors que la fin de l’année approche, certains joueurs africains squattent le haut du classement des buteurs des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers