Extension Factory Builder
20/06/2013 à 15:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ex-Premier ministre centrafricain, Martin Ziguélé. L'ex-Premier ministre centrafricain, Martin Ziguélé. © DR

Le 13 juin dernier, Nicolas Tiangaye présentait son nouveau gouvernement. Et c'est une équipe dominée par des membres de la Séléka qui devra normaliser la situation en Centrafrique.

Président de la transition centrafricaine, Michel Djotodia conserve la haute main sur le gouvernement formé le 13 juin. Tous les postes clés (Mines, Sécurité, Défense, Communication) et cinq portefeuilles de ministres d'État sur six restent détenus par des membres de la coalition Séléka, dont il est le chef. Autres caractéristiques de l'équipe dirigée par le Premier ministre, Nicolas Tiangaye : la nette surreprésentation des musulmans par rapport à leur pourcentage dans la population centrafricaine : 14 sur 34 ministres (Djotodia est lui-même musulman) ; et la présence de trois anciens partisans de François Bozizé, le président déchu. Curieusement, cette dernière tendance est mieux servie que le parti de Martin Ziguélé, qui ne compte qu'un seul portefeuille. L'ancien Premier ministre, qui observe un mutisme remarqué sur les exactions commises depuis trois mois par les ex-rebelles de la Séléka, a pourtant été le principal soutien politique du nouveau pouvoir. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Centrafrique

Centrafrique : une présidentielle d'accord, mais quand et comment ?

Centrafrique : une présidentielle d'accord, mais quand et comment ?

Poussée par la communauté internationale, et notamment la France, la Centrafrique a promis d'organiser avant la fin de l'année une élection présidentielle et d'en terminer avec la transition, [...]

L'ONU appelle à enquêter sur des accusations de crimes commis par des militaires en Centrafrique

Le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme a affirmé samedi avoir exhorté plusieurs Etats à intensifier leurs efforts pour enquêter sur des allégations de crimes commis par[...]

Centrafrique : après la mort d'un musulman à Bangui, une fillette a été tuée en représailles

Une fillette a été tuée jeudi à Bangui en représailles après la mort d'un commerçant musulman quelques heures plus tôt. De quoi raviver les tensions entre chrétiens et[...]

Élections en Centrafrique : au moins 17 millions de dollars manquent à l'appel

À l'ouverture d'une conférence sur l'aide à la Centrafrique à Bruxelles, la présidente de la transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza, a exhorté mardi la communauté[...]

Centrafrique : Catherine Samba-Panza reçue le 27 mai à l'Élysée

La présidente de la transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza, doit être reçue le 27 mai à l'Élysée par le chef de l'État français, François Hollande, a appris[...]

Centrafrique : un neveu de François Bozizé porte plainte contre Michel Sapin

Ange Ouefio Goningai, un neveu de l'ex-président de la République centrafricaine François Bozizé, a porté plainte contre le ministre français des Finances, à qui il reproche le gel[...]

Centrafrique : plus de 350 enfants-soldats relâchés par des groupes armés

Plus de 350 enfants-soldats, dont plusieurs âgés de moins de 12 ans, ont été libérés jeudi par des groupes armés centrafricains, à la suite d'un accord signé avec[...]

Centrafrique : ce qu'il faut retenir du forum de Bangui

Le forum de Bangui s'est achevé lundi par une cérémonie solennelle organisée à l'Assemblée nationale. Pendant une semaine, près de 600 participants venus des quatre coins du pays[...]

Centrafrique : CSP, son ministre et les "grandes oreilles"

Après l'affaire du prêt angolais dont les modalités et la répartition ont beaucoup fait jaser à Bangui, le gouvernement de transition que préside Catherine Samba-Panza (CSP)[...]

Centrafrique : la justice française va enquêter sur l'affaire des viols sur mineurs

Le procureur de la République de Paris a annoncé jeudi que des juges français vont enquêter sur les accusations de viols commis par des militaires de l’opération Sangaris sur des mineurs[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers