Extension Factory Builder
13/06/2013 à 17:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Idriss Déby Itno ne digère pas le manque de reconnaissance de ses alliés. Idriss Déby Itno ne digère pas le manque de reconnaissance de ses alliés. © Vincent Fournier / J.A.

Lors de la remise du prix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix à François Hollande, le 5 juin à l'Unesco, pas un convive n'a adressé le moindre remerciement au Tchad pour son engagement dans la libération du Mali. Idriss Déby Itno l'a très mal pris.

Le 5 juin, au siège de l'Unesco, à Paris, dans le salon VIP où avaient pris place les huit chefs d'État africains invités à la remise du prix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, le président tchadien Idriss Déby Itno, seul dans un coin, ruminait sa colère. Seul le Gabonais Ali Bongo Ondimba est allé le voir pour tenter de le réconforter. Les flots de louanges adressées à François Hollande, le récipiendaire du prix, n'y étaient évidemment pour rien. Non, ce que le président tchadien n'a pas digéré, c'est que tout le monde, à commencer par Dioncounda Traoré, le chef de l'État malien par intérim, se soit abstenu du moindre mot de remerciement à l'adresse des militaires tchadiens, pourtant les plus impliqués dans le conflit. De toutes les armées africaines présentes au Mali, la tchadienne était à la fois la plus nombreuse (environ 2 000 hommes), la première arrivée sur le théâtre des opérations et, surtout, la plus lourdement frappée (38 morts). Un oubli, ou plutôt une bourde, qui risque de laisser des traces.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tchad

Boko Haram : Shekau menace Déby, Biya et Issoufou

Boko Haram : Shekau menace Déby, Biya et Issoufou

Dans une mise en scène vidéo dont il est coutumier, Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram, a défié les pays voisins du Nigeria de l'attaquer, au moment où ceux-ci se sont réunis à[...]

Sécurité : à Niamey, la communauté internationale s'est réunie contre Boko Haram

Une vingtaine de pays et d'organisations régionales et internationales se sont réunies ce mardi à Niamey pour tenter de mettre sur pied une force multinationale efficace contre l'avancée du groupe[...]

L'armée tchadienne poursuit son déploiement au Cameroun pour lutter contre Boko Haram

L'armée tchadienne poursuivait lundi son déploiement dans le nord du Cameroun pour lutter contre Boko Haram. Mais entre les contraintes opérationnelles et diplomatiques, l'offensive ne devrait pas être[...]

Justice tchadienne : retour vers le passé pour Baba Laddé

À Bangui et à N'Djamena, les spéculations vont bon train depuis l'arrestation de Baba Laddé, le 8 décembre en Centrafrique, et plus encore depuis son inculpation par la justice[...]

Cameroun : Boko Haram enlève une soixantaine de personnes, l'armée tchadienne se déploie

Boko Haram a lancé dimanche un nouveau raid meurtrier dans l'Extrême-Nord du Cameroun, enlevant une soixantaine de personnes. Parallèlement, l'armée tchadienne a commencé à se[...]

Mali : attaque contre le camp de l'ONU à Kidal, un Casque bleu tchadien tué

Le camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) à Kidal, dans l'extrême nord-est du pays, a été samedi la cible d'une nouvelle attaque au cours de laquelle un Casque bleu tchadien a été[...]

L'armée tchadienne fait mouvement vers le Cameroun contre Boko Haram

L'armée tchadienne faisait mouvement vendredi vers le Cameroun voisin pour livrer bataille aux islamistes armés de Boko Haram, accusés par Washington et Paris de "crimes contre l'humanité"[...]

Boko Haram : pourquoi la coopération régionale patine

L'Assemblée nationale tchadienne a autorisé vendredi à l'unanimité l'envoi de soldats tchadiens au Cameroun et au Nigeria pour lutter contre le groupe islamiste Boko Haram. De quoi redynamiser la[...]

Terrorisme : trois questions sur le soutien du Tchad au Cameroun face à Boko Haram

Engagé début 2013 dans le Nord-Mali aux côtés de l'armée française, le Tchad va envoyer des troupes chez son voisin camerounais pour l'aider à combattre les islamistes[...]

Boko Haram : Nigeria, Cameroun, Niger, Tchad... La menace s'étend

Une semaine après la prise de Baga, dans l'extrême nord-est du Nigeria, les islamistes de Boko Haram ont attaqué lundi une base de l'armée camerounaise à Kolofata.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2735p008-009.xml12 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2735p008-009.xml12 from 172.16.0.100