Extension Factory Builder
30/05/2013 à 12:21
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ici, une ville nouvelle de plusieurs centaines de milliers d'habitants. Ici, une ville nouvelle de plusieurs centaines de milliers d'habitants. © AFP

Près de Lanzhou, dans le Gansu (Nord-Ouest), sept cents collines sont en cours d'arasement. Elles laisseront bientôt la place à... une forêt de gratte-ciel.

À Baidaoping, à 80 km de Lanzhou, sur le fleuve Jaune, le ballet des camions-bennes et des bulldozers est incessant. Jour et nuit, des centaines d'engins s'emploient à raser sept cents montagnes et collines couvrant une superficie de 1 300 km2. Douze fois la taille de Paris ! Coût de ce chantier pharaonique : plus de 2,5 milliards d'euros. « Les collines étaient désertiques, se défend Kuang Ruijing, porte-parole du promoteur. Nous n'abîmons pas l'environnement, au contraire ! »

Chaque jour, 100 000 m3 de terre sont déplacés. Les montagnes de loess, une roche sédimentaire très fertile, sont décapitées, puis peu à peu arasées. La terre sert à combler les vallées alentour. Les protecteurs de l'environnement s'inquiètent, mais aucun n'ose publiquement s'opposer au projet. Il y aurait pourtant de quoi.

En 2011, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décerné à Lanzhou (3,6 millions d'habitants) le titre de ville la plus polluée de Chine. Au-delà, dans toute la province du Gansu (nord-ouest du pays), les fabriques de fertilisants, les hauts-fourneaux et les usines chimiques travaillant pour l'industrie textile rejettent quotidiennement dans l'air, les sols et l'eau des millions de tonnes de polluants. La cité et ses environs risquent de devenir le tombeau de la biodiversité, déjà mise à mal par l'érosion des sols.

Exode rural

« Les ressources en eau de la région sont très limitées. Seront-elles suffisantes pour alimenter une ville nouvelle ? » s'interroge l'universitaire Wang Naiang. Apparemment, personne en haut lieu ne partage cette inquiétude. Sur le modèle de Baidaoping, une quinzaine de villes nouvelles sont en construction pour servir de réceptacle à l'exode rural. L'urgence est de stimuler le marché intérieur en développant les régions les moins riches et en évitant l'afflux de migrants sur la côte orientale surpeuplée.

Dans la province du Shaanxi, Yan'an constitue un autre exemple de cette folie destructrice. En moins d'un an, trente-trois collines ont été rasées pour laisser place à une ville nouvelle de 200 000 habitants. Des immeubles ont été construits à la hâte sur un sol à peine stabilisé. En privé, un ingénieur se montre conscient des risques d'érosion, mais, prudent, se garde bien d'afficher publiquement ses inquiétudes. Le gouvernement affirme avoir dépêché sur place une trentaine d'experts pour étudier la faisabilité du projet. Mais les rapports n'ont jamais été rendus publics.

Car ces travaux d'Hercule dissimulent une affaire très lucrative. Une fois les montagnes rasées, plus de 8 milliards d'euros seront investis à Baidaoping pour construire des immeubles, des écoles, des routes et même un parc à thème. C'est China Pacific Construction Group, l'une des plus importantes entreprises de travaux publics du pays, qui est le maître d'oeuvre de l'opération. Le groupe est dirigé par Yan Jiehe (52 ans), un ancien enseignant devenu milliardaire que l'on surnomme souvent le Donald Trump chinois. Ses relations politiques sont nombreuses et très haut placées. Jusqu'au sommet de l'État.

Très fier de ses projets, le Parti communiste prétend rendre vie à une très vieille légende du temps de la Chine impériale, selon laquelle un vieux paysan du nom de Yu Gong était parvenu, au prix d'intenses efforts, à déplacer deux montagnes qui bloquaient l'accès à sa maison. Aujourd'hui, la Chine capitaliste ne se contente plus de déplacer les montagnes. Elle les rase.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Syrie : l'opposition rejette le plan de trêve de l'ONU à Alep

Syrie : l'opposition rejette le plan de trêve de l'ONU à Alep

L'opposition militaire et politique dans la province d'Alep a rejeté dimanche le plan du médiateur de l'ONU en Syrie pour une suspension des combats à Alep, la grande ville du nord ravagée par la[...]

Législatives au Lesotho : avantage au Premier ministre sortant

Le Premier ministre du Lesotho Thomas Thabane faisait la course en tête dimanche, selon des résultats partiels portant sur le quart des circonscriptions, au lendemain d'élections législatives visant &a[...]

Égypte : les législatives reportées après une décision de justice

Les élections législatives, prévues entre le 21 mars et le 7 mai en Egypte, vont être reportées après que la justice a considéré anticonstitutionnelle la loi les organisant,[...]

Un accord de paix au Mali signé avec une partie des groupes armés

Le gouvernement malien a signé dimanche à Alger avec une partie des groupes armés du nord du pays un "accord de paix et de réconciliation" pour mettre fin aux violences.[...]

RDC : les rebelles hutus rwandais fuient l'offensive de l'armée dans les Kivus

Les rebelles hutus rwandais des FDLR fuyaient samedi matin l'offensive de l'armée congolaise dans les provinces des Nord et Sud-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, mais des affrontements[...]

Côte d'Ivoire : la candidature unique de Ouattara validée par le PDCI

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire, principal allié du président sortant Alassane Ouattara au sein de la majorité, a validé samedi la candidature unique du chef de l'Etat à la [...]

Robert Mugabe fête ses 91 ans et s'en prend aux réserves animalières des Blancs

Le président zimbabwéen Robert Mugabe, dont la réforme agraire des années 2000 a été marquée par la violente éviction de milliers de fermiers blancs, a profité samed[...]

Burundi : le pouvoir organise une contre-manifestation "pour la paix"

Une foule immense a participé samedi à Bujumbura à une manifestation "pour la paix" organisée par le pouvoir, qui en a profité pour accuser l'opposition, ainsi qu'une partie de la soc[...]

Les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Le cardinal guinéen Robert Sarah assure que les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle au prochain synode d'octobre, reconnaissant des incompréhensions profond[...]

Égypte : la justice déclare le mouvement palestinien Hamas "terroriste"

Un tribunal égyptien a classé samedi comme organisation "terroriste" le mouvement palestinien Hamas, selon une source judiciaire, alors que les autorités égyptiennes accusent le groupe islam[...]

Indignation après la destruction de trésors archéologiques en Irak

Une vidéo montrant des jihadistes du groupe État islamique (EI) en train de détruire des sculptures pré-islamiques en Irak a suscité l'indignation dans le monde et la crainte que d'autres tr&ea[...]

Ebola : l'épidémie "n'est pas terminée" au Liberia, prévient Kerry

L'épidémie Ebola n'est "pas terminée" au Liberia même si le nombre d'infections s'est énormément réduit, a prévenu vendredi le secrétaire d'Etat amér[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2733p055_01.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2733p055_01.xml0 from 172.16.0.100