Extension Factory Builder
30/05/2013 à 12:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
En Afrique du Sud, 9% des moins de vingt ans ont le sida. En Afrique du Sud, 9% des moins de vingt ans ont le sida. © AFP

Depuis trente ans, la peur du VIH fait le lit des charlatans et de toutes sortes d'élucubrations, qui émanent parfois de dirigeants irresponsables.

Il y a trente ans, le 20 mai 1983, des chercheurs français, menés par le Pr Luc Montagnier, identifiaient le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), responsable du syndrome d'immunodéficience acquise (sida). Aujourd'hui, la course au vaccin se poursuit. Mais le sida, c'est aussi, en Afrique, trente années d'élucubrations et de pseudo-remèdes prescrits par d'obscurs charlatans comme par des personnalités influentes...

Dès les années 1980, certains mettent en doute la réalité de la maladie, qu'ils rebaptisent « syndrome imaginaire pour décourager les amoureux ». D'autres y voient une punition infligée aux prostituées, aux homosexuels et aux toxicomanes. Jusqu'à ce que les ravages du sida, au cours des années 1990, les poussent à l'attribuer à un complot ourdi par l'industrie pharmaceutique « pour vendre ses remèdes », ou par l'Occident pour « éliminer les Africains ». En 1999, Mouammar Kadhafi accuse cinq infirmières bulgares d'avoir inoculé le virus à 400 enfants de Benghazi dans le cadre d'une conjuration internationale contre la Libye.

Abject

Au début des années 2000, le Sud-Africain Thabo Mbeki, qui dirige l'un des pays les plus touchés par la maladie, conteste l'efficacité des antirétroviraux, « surtout pour les Noirs, dont la constitution et le régime alimentaire diffèrent de ceux des Européens et des Américains ». Sa ministre de la Santé préconise un régime à base d'huile d'olive, d'ail et de citron. Jacob Zuma ne fera pas mieux en vantant les vertus protectrices de la douche. Depuis 2007, Yahya Jammeh, le président gambien, prétend guérir les malades grâce à des plantes et à des prières.

Parmi les prescriptions les plus abjectes : des guérisseurs sud-africains ou zambiens recommandent aux malades d'avoir des relations sexuelles avec des vierges, âgées de quelques mois à 16 ans, favorisant ainsi des viols. Des conseils loufoques, il y en a eu légion : en RD Congo, boire ses urines ou du vin de palme ; au Cameroun, recourir aux rayons de soleil ou absorber du « Viracle », une « molécule » inventée par le « chercheur » Simery Semengue, et dont la consommation entraînerait la destruction du VIH « grâce à une production abondante d'oxygène ». De tout cela, on semble heureusement revenu... 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Peine de mort en Afrique : baisse des exécutions mais hausse des condamnations en 2014

Peine de mort en Afrique : baisse des exécutions mais hausse des condamnations en 2014

Amnesty International a publié mercredi son rapport annuel sur la peine de mort dans le monde en 2014. En Afrique, le nombre des exécutions a chuté par rapport à l’année précé[...]

Oncle Jacques (Foccart) et Tonton Lee (Kuan Yew)

Beaucoup d'encre, de temps de parole, de grésillements d'antenne et un colloque de deux jours pour assez peu de chose finalement que cette très médiatique publication de l'inventaire du fonds Foccart[...]

CAN 2023 : nuages sur la Guinée

La Coupe du monde 2022 au Qatar se déroulera en fin d’année et la CAN 2023 prévue en Guinée en subira automatiquement les conséquences. D'ordinaire, le tournoi panaficain se tient en[...]

Technologies : la drague 3.0 débarque en Afrique

Internet a largement modifié les comportements sociaux dans le monde. Et l’Afrique n’est pas épargnée par ce vent technologique venu du Nord. Ainsi, après l'euphorie des rencontres 2.0[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Braconnage : l'éléphant d'Afrique menacé de disparaître d'ici vingt ans

L'éléphant d'Afrique est menacé de disparition à l'état sauvage d'ici vingt ans, ont prévenu des experts réunis dans le cadre d'un sommet depuis lundi au Botswana afin de sauver[...]

Tendances : un PIB pour les coiffures

Selon de récentes estimations, les Africaines dépenseraient, chaque année, 7 milliards de dollars pour l’entretien de leur identité capillaire. Un budget qui pourrait davantage participer au[...]

En Afrique, Pernod Ricard mise sur l'alcool local

Le numéro deux mondial des vins et spiritueux Pernod Ricard veut produire localement sur le continent africain. Selon nos informations, des tests ont déjà été lancés dans plusieurs pays.[...]

CAN 2015 des moins de 20 ans : le Nigeria l'emporte face au Sénégal avec un but magique

L’équipe nigériane de football des moins de 20 ans a battu dimanche, à Dakar, le Sénégal en finale du 19e Championnat d’Afrique des nations junior. Une victoire obtenue grâce[...]

Africa CEO Forum 2015 : des deals et des débats au sommet du business africain

Coorganisé par le Groupe Jeune Afrique, le Africa CEO Forum a rassemblé plus de 800 décideurs économiques les 16 et 17 mars. L'occasion de se pencher sur l'avenir du continent, mais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2733p020.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2733p020.xml0 from 172.16.0.100