Extension Factory Builder
16/05/2013 à 17:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Karim Wade à Dakar, le 15 mars, un mois avant son arrestation. Karim Wade à Dakar, le 15 mars, un mois avant son arrestation. © Seyllou/AFP

La Cour de justice de la Cedeao examine le 17 mai une requête des avocats de Karim Wade, qui poursuivent leur offensive contre l'État sénégalais.

Tandis qu'à Dakar les magistrats de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei) instruisent la procédure visant Karim Wade, soupçonné d'avoir acquis frauduleusement plus de 1 milliard d'euros, à Abuja, leurs confrères de la Cour de justice de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) devront bientôt se prononcer sur une dimension annexe du dossier. Après une première manche disputée début 2013, qui s'était traduite par un désaveu partiel de l'État du Sénégal - l'interdiction de sortie de territoire de Karim Wade et de cinq autres anciens ministres ayant été déclarée illégale ­-, les avocats du fils de l'ex-président entendent cette fois faire constater la « détention abusive » de leur client, incarcéré à Dakar depuis le 17 avril.

Selon eux, la loi sur l'enrichissement illicite contreviendrait « à tous les grands principes », en particulier la présomption d'innocence et les droits de la défense. Une analyse que les avocats de l'État sénégalais se préparent à contrecarrer dans leurs plaidoiries.

"Force obligatoire"

Bien qu'elle ne porte pas sur le fond du dossier, l'audience qui doit se tenir le 17 mai peut néanmoins placer la justice sénégalaise en délicate posture si la juridiction d'Abuja devait à nouveau donner gain de cause, ne fût-ce que partiellement, aux requérants. Aux termes du traité révisé de la Cedeao, ses arrêts ont en effet « force obligatoire à l'égard des États membres », lesquels sont susceptibles d'être soumis à des sanctions - pouvant aller jusqu'à « la suspension de la participation aux activités de la Communauté » - en cas de « non-respect de leurs obligations ». Membre éminent de la Cedeao et État de droit reconnu, le Sénégal pourrait difficilement passer outre un second désaveu sur le plan du respect des libertés publiques.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Procès Karim Wade : Bibo Bourgi a quitté le Sénégal pour se faire soigner en France

Procès Karim Wade : Bibo Bourgi a quitté le Sénégal pour se faire soigner en France

Apres 20 mois d'atermoiements, la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a finalement autorisé Bibo Bourgi, personnage central du procès de Karim Wade, à quitter le Sénég[...]

Sénégal - Procès Wade : en attendant Bibo Bourgi

Au Sénégal, le procès de Karim Wade reste suspendu à l'état de santé d'Ibrahim Aboukhalil, alias Bibo Bourgi.[...]

Hajj : l'Afrique de l'Ouest dans les starting-blocks

Quelques semaines avant le début du hajj, l'Afrique de l'Ouest est parée pour ce grand pélerinage.[...]

Hajj : Ebola n'ébranle pas la foi

Malgré la fièvre qui sévit dans la région, nombreux sont les Ouest-Africains à emprunter la route de La Mecque. Reportage dans la capitale sénégalaise.[...]

Nouvelle ère pour Finagestion

 Rebaptisé Eranove, l'ex-Finagestion, holding de tête des compagnies d'électricité et d'eau en Côte d'Ivoire et au Sénégal ne veut plus être perçu comme un[...]

Ebola : le Sénégal ouvre un corridor humanitaire pour acheminer de l'aide

Le Sénégal a ouvert un corridor humanitaire aérien pour permettre d'acheminer de l'aide dans les trois pays les plus touchés par le virus Ebola, après la fermeture de ses frontières le 21[...]

Ebola : le cap des 3 000 morts dépassé selon l'OMS

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola a franchi le cap des 3 000 morts, le virus ayant tué près de la moitié des quelque 6 500 personnes infectées, selon le dernier bilan[...]

Design : Ousmane Mbaye, l'homme de fer

Son matériau de prédilection ? Le métal, sous toutes ses formes. Le Sénégalais fête ses dix ans de création. L'occasion de revenir sur cette figure de la création[...]

Francophonie : qui pour succéder à Abdou Diouf ?

Jean, Nfumu, Lopes, L'Estrac, Buyoya... Qui sera le prochain secrétaire général de l'organisation ? Entre désaccords africains et hésitations françaises, le suspense reste entier.[...]

Michaëlle Jean : "Ma candidature à la Francophonie est le résultat d'une écoute"

À deux mois du sommet de l'OIF, prévu à Dakar les 29 et 30 novembre, cinq candidats sont en lice. Parmi eux, la Canadienne d'origine haïtienne Michaëlle Jean, qui aspire à devenir[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers