Extension Factory Builder
01/05/2013 à 18:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président américain croule sous les cadeaux des personnalités du monde entier. Le président américain croule sous les cadeaux des personnalités du monde entier. © Lylho/Leemage

De la sculpture d'Ali Bongo Ondimba à 52 695 dollars au tapis traditionnel à 900 dollars de Béji Caïd Essebsi, retour sur les cadeaux qu'a reçus le président Obama en 2011 de la part de ses homologues africains.

Le document de 231 pages recensant les cadeaux offerts en 2011 à Barack Obama, à sa famille et aux principaux responsables américains évoque un inventaire à la Prévert. On y apprend qu'en septembre 2011 Ali Bongo Ondimba s'est montré très généreux. Le président gabonais a offert à son hôte une sculpture de chez Daum, une prestigieuse cristallerie française, d'une valeur de 52 695 dollars. Le Nigérian Ebele Azikiwe Jonathan s'est contenté d'un petit buste en or (780 dollars), et le Guinéen Alpha Condé d'un masque en ébène sculptée (850 dollars).

Sans doute moins sensible à la sculpture, le Béninois Boni Yayi a fait parvenir au couple Obama dix pièces de tissu de chez Vlisco, prestigieuse maison créée en Hollande en 1864, une peinture africaine, plusieurs nappes, des services de table et une corbeille à pain (valeur totale : 1 285 dollars). Quant à Saydou Bouda, l'ambassadeur du Burkina à Washington, il s'est fendu de deux statuettes (valeur : 840 dollars).

La palme du faste

L'Algérien Abdelaziz Bouteflika a offert un poignard noir et blanc avec son étui en cuir (385 dollars), et le roi du Maroc, pour le dixième anniversaire du 11 Septembre, un cliché en noir et blanc représentant un enfant enveloppé dans un drapeau américain (650 dollars). Le Tunisien Béji Caïd Essebsi a joué la carte locale avec un tapis traditionnel (900 dollars), et le Libyen Ali Aujali, ambassadeur à Washington, une figurine du bijoutier Swarovski, un parfum Lola de Marc Jacob et une boîte de chocolats. Mais la palme du faste revient naturellement aux princes du Golfe, notamment Hamad Ibn Ali Al Attiyah, chef d'état-major des forces armées du Qatar, qui a enseveli les responsables américains sous un déluge de parfums, bijoux, montres de prix. Coût de ces libéralités : 108 625,61 dollars.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Afrique : la démocratie sans le peuple

Afrique : la démocratie sans le peuple

Mohamed Mbougar Sarr est un écrivain sénégalais, lauréat du Prix Ahmadou Kourouma 2015 du Salon du livre de Genève pour "Terre ceinte".[...]

Pape Diouf : "C'est le système Fifa qu'il faut casser"

L’intense actualité autour de la FIFA depuis mercredi 27 mai, alors que l’instance organise son Congrès à Zurich pour son élection présidentielle, n’a pas surpris Pape Diouf,[...]

Ces humoristes africaines qui brûlent les planches parisiennes

Vent de révolution sur les planches parisiennes ? Tout porte à croire qu’en matière de stand-up, les femmes de la diaspora africaine prennent le pouvoir. Claudia Tagbo, Tatiana Rojo, Selavie Newway et[...]

France : Annick Girardin ou la difficulté d'exister

"Qui est ministre de la Coopération aujourd'hui ?" La vacherie vient de l'ancien ambassadeur de France à Dakar, Jean-Christophe Rufin, qui dénonçait, le 26 avril, l'absence de politique[...]

Corruption à la Fifa : Blatter soutenu par la CAF, Platini demande sa démission

La Confédération africaine de football (CAF) a maintenu jeudi son soutien à Sepp Blatter, qui brigue un cinquième mandat à la présidence de la Fifa. Mais de nombreuses[...]

Élection à la présidence de la BAD : les candidats du Cap-Vert, du Nigeria et du Tchad dans le trio final

Après cinq tours de vote, Akinwumi Adesina, le candidat nigérian, reste en tête. Le Tchadien Bédoumra Kordjé s'est emparé du deuxième rang, devant la Capverdienne Crisitina Duarte.[...]

"O Ka" : Souleymane Cissé le justicier

À partir de l'expulsion de ses soeurs de sa maison natale, le réalisateur malien revient sur l'histoire de sa famille. Un film engagé, tourné vers l'avenir.[...]

Élection du président de la BAD : Akinwumi Adesina, le candidat nigérian, en tête au premier tour

Le Nigérian Akinwumi Adesina a obtenu près de 26% des voix, devançant la Cap-Verdienne Cristina Duarte, qui décroche 24,5% des voix grâce au soutien massif des électeurs non-continentaux.[...]

Ecobank face à son avenir

Un peu plus d'un an après la crise qui l'a ébranlé, le groupe panafricain renoue avec les performances. Mais il doit encore régler plusieurs problèmes pour se développer[...]

Akinwumi Adesina : "Je suis un maillon essentiel entre anglophones et francophones"

Cet agroéconomiste pragmatique a été élu, jeudi 28 mai, nouveau président de la Banque africaine de développement (BAD), succédant ainsi au Rwandais Donald Kaberuka. Voici[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers