Extension Factory Builder
27/04/2013 à 15:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'écrivain Fatou Diome. L'écrivain Fatou Diome. © DR

Dans son dernier roman, largement autobiographique, l'auteure franco-sénégalaise Fatou Diome se confronte aux souvenirs de son enfance. Une démarche nécessaire pour trouver sa place parmi les adultes.

Dans la vraie vie, elle s'appelle Fatou. Dans Impossible de grandir, elle est Salie, une jeune femme qui se raconte par la voix de son double, enfant, « la Petite ». Alors que Salie pourrait se faire une place parmi les adultes de la société française où elle évolue désormais, une petite voix intérieure l'en empêche, la ramenant sans cesse à son enfance sénégalaise. S'installe alors, entre les deux, une conversation imaginaire qui permet d'ouvrir des tiroirs abritant des myriades d'histoires intimes, à l'origine des tumultes intérieurs de l'héroïne.

Fêlures

Ainsi Salie apprend-elle que celle qu'elle considère comme sa mère est en réalité sa grand-mère, et sa prétendue soeur, sa mère biologique. Un attelage familial complexe pour expier une faute : celle d'être une enfant illégitime, fruit d'amours adolescentes, une bâtarde, une bouche de trop. Une illégitimité qui semble légitimer les violences de certains membres de la famille, en dépit de l'amour de ses grands-parents, et qui la pousse à vivre à l'écart. Alors, comment devenir adulte quand son enfance a été salie par le regard et les propos d'adultes ? Pour « la Petite », la gamine tapie en Salie, il suffit d'assumer ses fêlures en les dévoilant aux autres.

Comme dans Kétala, paru en 2006, les thèmes de l'exil (la scène se déroule en Alsace) et de la mémoire ponctuent ce dernier ouvrage. Mais l'auteure innove en s'attaquant à un tabou : la maltraitance des enfants illégitimes dans la société sénégalaise. Impossible de grandir est aussi un roman quasi musical - la kora ou encore le flamenco de Paco de Lucía sont omniprésents -, qui laisse par ailleurs une large place à l'autodérision et fait ressortir une mosaïque d'émotions et de couleurs. Fatou Diome écrit pour bien clamer sa légitimité de vivre.

________

Impossible de grandir, Fatou Diome, Éd. Flammarion, 416 pages, 21 euros.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande, l&[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Touche pas à ma graisse !

C'est une aventure ahurissante qui se déroule en ce moment dans une prison du Brabant. Ça commence comme ça : un détenu - on va l'appeler John - se met à grossir de façon[...]

Décès de Gabriel García Márquez : hommage à "Gabo" le magnifique...

L'écrivain colombien et prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez est décédé à Mexico, jeudi. Il avait 87 ans.[...]

Espagne : le roi d'Espagne a-t-il comploté contre le gouvernement dans les années 1980 ?

Le roi d'Espagne a-t-il, en 1980, donné son feu vert à une tentative de coup d'État militaire ? C'est la thèse d'un livre qui fait scandale.[...]

Aïda Diarra, "Madame Afrique" de Western Union

La Malienne Aïda Diarra est vice-présidente Afrique de Western Union. Son défi : innover pour préserver le leadership du groupe américain dans les flux d'argent à destination du[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure[...]

La police de New York démantèle son unité chargée d'espionner la communauté musulmane

Vous ne saviez sans doute pas qu'elle existait. Pourtant, la police new-yorkaise a annoncé mardi qu'elle avait fermé son unité secrète chargée d'espionner la communauté musulmane de la[...]

Wilson Kipsang : "Le record du monde du marathon n'est pas une fin en soi"

Vainqueur du marathon de Londres dimanche 13 avril, le recordman du monde (2 h 03 ' 23) Wilson Kipsang Kiprotich a assis un peu plus sa domination mondiale. Impérial tout au long de la course, le Kényan de 32 ans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers