Extension Factory Builder
27/04/2013 à 15:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'écrivain Fatou Diome. L'écrivain Fatou Diome. © DR

Dans son dernier roman, largement autobiographique, l'auteure franco-sénégalaise Fatou Diome se confronte aux souvenirs de son enfance. Une démarche nécessaire pour trouver sa place parmi les adultes.

Dans la vraie vie, elle s'appelle Fatou. Dans Impossible de grandir, elle est Salie, une jeune femme qui se raconte par la voix de son double, enfant, « la Petite ». Alors que Salie pourrait se faire une place parmi les adultes de la société française où elle évolue désormais, une petite voix intérieure l'en empêche, la ramenant sans cesse à son enfance sénégalaise. S'installe alors, entre les deux, une conversation imaginaire qui permet d'ouvrir des tiroirs abritant des myriades d'histoires intimes, à l'origine des tumultes intérieurs de l'héroïne.

Fêlures

Ainsi Salie apprend-elle que celle qu'elle considère comme sa mère est en réalité sa grand-mère, et sa prétendue soeur, sa mère biologique. Un attelage familial complexe pour expier une faute : celle d'être une enfant illégitime, fruit d'amours adolescentes, une bâtarde, une bouche de trop. Une illégitimité qui semble légitimer les violences de certains membres de la famille, en dépit de l'amour de ses grands-parents, et qui la pousse à vivre à l'écart. Alors, comment devenir adulte quand son enfance a été salie par le regard et les propos d'adultes ? Pour « la Petite », la gamine tapie en Salie, il suffit d'assumer ses fêlures en les dévoilant aux autres.

Comme dans Kétala, paru en 2006, les thèmes de l'exil (la scène se déroule en Alsace) et de la mémoire ponctuent ce dernier ouvrage. Mais l'auteure innove en s'attaquant à un tabou : la maltraitance des enfants illégitimes dans la société sénégalaise. Impossible de grandir est aussi un roman quasi musical - la kora ou encore le flamenco de Paco de Lucía sont omniprésents -, qui laisse par ailleurs une large place à l'autodérision et fait ressortir une mosaïque d'émotions et de couleurs. Fatou Diome écrit pour bien clamer sa légitimité de vivre.

________

Impossible de grandir, Fatou Diome, Éd. Flammarion, 416 pages, 21 euros.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Hommage : Éric Rouleau, témoin engagé

Hommage : Éric Rouleau, témoin engagé

Décédé le 25 février, Éric Rouleau, journaliste spécialiste du Proche-Orient, collabora au "Monde" et à "Jeune Afrique". Il fut aussi ambassadeur de Fra[...]

Emmanuel Macron, le coup droit de Hollande

Il est jeune, brillant et séducteur. Jusqu'ici, tout lui réussissait. L'incapacité du ministre de l'Économie à amadouer les "frondeurs" socialistes et à faire[...]

Livres : voyage au bout du Venezuela avec Miguel Bonnefoy

Le vénézuélien Miguel Bonnefoy publie un premier roman réjouissant, "Le Voyage d'Octavio". Chronique.[...]

États-Unis : un homme noir sans-abri, surnommé "Africa", abattu par la police de Los Angeles

Une vidéo montrant un groupe de policiers abattre un sans-abri noir dans un quartier défavorisé de Los Angeles, en Californie, a été publiée lundi sur les réseaux sociaux. Une[...]

Les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Le cardinal guinéen Robert Sarah assure que les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle au prochain synode d'octobre, reconnaissant des incompréhensions[...]

Indignation après la destruction de trésors archéologiques en Irak

Une vidéo montrant des jihadistes du groupe État islamique (EI) en train de détruire des sculptures pré-islamiques en Irak a suscité l'indignation dans le monde et la crainte que d'autres[...]

Assassinat de deux Congolais en France : un procès au goût d'inachevé

Un accusé absent condamné à 20 ans de prison, l'autre acquitté. Quatorze ans après l'assassinat mystérieux de deux Congolais en France, de nombreuses questions restent sans[...]

Retour en 5 dates sur la vie d'Earl Lloyd, légende du basket et premier joueur noir de NBA

Earl Lloyd, surnommé "The Big Cat", est décédé le 24 février à l'âge de 86 ans. Retour en cinq dates sur la carrière d'une des légendes du basket[...]

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines[...]

RDC : Benoît Chatel condamné à 20 ans de prison pour le meurtre d'opposants à Kabila père

Principal accusé meurtre, il y a 14 ans en France, de deux supposés opposants à Laurent-Désiré Kabila, l'homme d'affaires belge Benoît Chatel a été condamné à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2728p102-103.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2728p102-103.xml0 from 172.16.0.100