Extension Factory Builder
03/04/2013 à 18:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Affiche du film 'Kinshasa Kids'. Affiche du film "Kinshasa Kids". © DR

"Kinshasa Kids", de Marc-Henri Wajnberg, plonge le spectateur dans le quotidien d'enfants des rues de Kin accusés de sorcellerie. Parmi eux, huit laissés-pour-compte parviennent à former un groupe musical.

La première scène du film est impressionnante. On y voit des enfants en pleurs, épouvantés, subir une terrible séance d'exorcisme collectif sous les yeux de leurs parents ou de proches en transe. Si ceux-ci les ont amenés dans ce véritable lieu de supplice afin si possible de les « désenvoûter » au cours de la cérémonie, c'est parce qu'ils accusent ces enfants des rues, ou « shégués », d'être des enfants sorciers, et par là même la cause des problèmes rencontrés par leur entourage. Mais l'une des victimes de ces pratiques cruelles, le petit José, va réussir à s'enfuir et entraînera à sa suite le spectateur dans les rues de Kinshasa, où il va rejoindre l'une de ces bandes de jeunes qui comme lui sont désormais sans famille.

Papa Wemba

Tourné le plus souvent à la manière d'un documentaire, bien qu'il s'agisse pour l'essentiel d'une fiction, Kinshasa Kids s'attache aux pas du groupe de huit « shégués » qui a « adopté » José. Vivant de rapines ou de petits travaux au marché, ces enfants rêvent de former un groupe musical. Leur rêve deviendra réalité grâce au lunaire « Bebson de la rue », un rappeur et guitariste mystique et incontrôlable qui s'improvise manageur et leur permet de se produire lors d'un étonnant concert en plein air qui donne au film des airs de remake du célèbre long-métrage sur Staff Benda Bilili.

Kinshasa kids, dans lequel le maître de la rumba Papa Wemba lui-même fait une apparition, tient ainsi à la fois du reportage sur la vie de ces enfants des rues - ils seraient au moins 25 000 - et des « gens de peu » dans la capitale de la RDC, et du film musical. À la fois cri de révolte, hymne à la liberté et improvisation joyeuse. Sympathique et tonifiant. 

 Bande annonce de "Kinshasa kids"

_________

- "Kinshasa kids", de Marc-Henri Wajnberg, en salle le 3 avril.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Nigeria : Boko Haram enlève près de 200 personnes dans le Nord-Est

Nigeria : Boko Haram enlève près de 200 personnes dans le Nord-Est

Les islamistes de Boko Haram ont attaqué dimanche un village dans le nord-est du Nigeria. Lors de l'assaut, au moins 185 personnes ont été enlevées, ont déclaré jeudi des responsables et[...]

Burkina : quand Zida et Kafando font le ménage dans les écuries de Compaoré

Depuis leur arrivée aux affaires, les autorités de la transition burkinabè, guidées par le Premier ministre Issac Zida et le président Michel Kafando, mènent progressivement une opé[...]

Cameroun : l'armée riposte à Boko Haram et tue 116 de ses combattants

Les soldats camerounais positionnés à Amchidé, à la frontière avec le Nigeria, ont "riposté" à une attaque de Boko Haram mercredi, tuant "116 islamistes", a d&[...]

Centrafrique : quel avenir pour les déplacés du camp de Mpoko ?

Les jours du camp de déplacés de l'aéroport de Mpoko sont-ils comptés ? Du côté de la Minusca ou du gouvernement centrafricain, l'installation dérange et les acteurs humanitaires son[...]

Centrafrique : toujours 182 986 déplacés internes et 420 000 réfugiés dans les pays voisins

182 986 déplacés internes. 420 000 réfugiés dans les pays voisins. Le point sur la situation humanitaire en Centrafrique, mi-décembre 2014, un peu plus d'un an après l'entrée en vig[...]

testbis

[...]

Photographie : Joan Bardeletti et la petite prospérité des classes moyennes africaines

Qui fait partie des classes moyennes ? Accompagné de chercheurs en sciences sociales, le photographe Joan Bardeletti montre les réalités quotidiennes d'une catégorie trop souvent fourre-tout.[...]

Constitution & Cenco, paroles d'Évangile en RDC

Opposante historique au pouvoir, l'Église catholique reprend du service en RDC. Par deux fois cette année, elle s'est dite fermement opposée à une révision constitutionnelle en faveur de [...]

Algérie : El-Para et l'argent des otages du GSPC

Abderrazak el-Para, l'ex-émir du GSPC, a finalement confirmé que l'Allemagne avait versé une rançon de 5 millions d'euros en 2003.[...]

Tunisie : des jihadistes revendiquent les assassinats de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi

Abou Mouqatel (de son vrai nom Abou Bakr al-Hakim), un jihadiste tunisien recherché par les autorités, a revendiqué mercredi l'assassinat de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, tués en 2013.[...]

Centrafrique : 28 morts dans des affrontements à Mbrès

De violents affrontements sont en cours depuis mardi entre des éléments anti-balaka et ex-Séléka. 28 personnes sont mortes à Mbrès, une ville située à 300 km au nord de Bangu[...]

Côte d'Ivoire : confirmation de l'interdiction du congrès du FPI, Affi N'Guessan renforcé

En déclarant mercredi "nul et non avenu" le congrès du Front patriotique ivoirien (FPI), la justice ivoirienne a donné raison à Pascal Affi N’Guessan, qui souhaitait d'abord voir tranch&[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers