Extension Factory Builder
03/04/2013 à 18:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Affiche du film 'Kinshasa Kids'. Affiche du film "Kinshasa Kids". © DR

"Kinshasa Kids", de Marc-Henri Wajnberg, plonge le spectateur dans le quotidien d'enfants des rues de Kin accusés de sorcellerie. Parmi eux, huit laissés-pour-compte parviennent à former un groupe musical.

La première scène du film est impressionnante. On y voit des enfants en pleurs, épouvantés, subir une terrible séance d'exorcisme collectif sous les yeux de leurs parents ou de proches en transe. Si ceux-ci les ont amenés dans ce véritable lieu de supplice afin si possible de les « désenvoûter » au cours de la cérémonie, c'est parce qu'ils accusent ces enfants des rues, ou « shégués », d'être des enfants sorciers, et par là même la cause des problèmes rencontrés par leur entourage. Mais l'une des victimes de ces pratiques cruelles, le petit José, va réussir à s'enfuir et entraînera à sa suite le spectateur dans les rues de Kinshasa, où il va rejoindre l'une de ces bandes de jeunes qui comme lui sont désormais sans famille.

Papa Wemba

Tourné le plus souvent à la manière d'un documentaire, bien qu'il s'agisse pour l'essentiel d'une fiction, Kinshasa Kids s'attache aux pas du groupe de huit « shégués » qui a « adopté » José. Vivant de rapines ou de petits travaux au marché, ces enfants rêvent de former un groupe musical. Leur rêve deviendra réalité grâce au lunaire « Bebson de la rue », un rappeur et guitariste mystique et incontrôlable qui s'improvise manageur et leur permet de se produire lors d'un étonnant concert en plein air qui donne au film des airs de remake du célèbre long-métrage sur Staff Benda Bilili.

Kinshasa kids, dans lequel le maître de la rumba Papa Wemba lui-même fait une apparition, tient ainsi à la fois du reportage sur la vie de ces enfants des rues - ils seraient au moins 25 000 - et des « gens de peu » dans la capitale de la RDC, et du film musical. À la fois cri de révolte, hymne à la liberté et improvisation joyeuse. Sympathique et tonifiant. 

 Bande annonce de "Kinshasa kids"

_________

- "Kinshasa kids", de Marc-Henri Wajnberg, en salle le 3 avril.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une[...]

Côte d'Ivoire : Ouattara va demander la levée totale de l'embargo sur les armes

Le président ivoirien Alassane Ouattara demandera, au lendemain de la présidentielle d'octobre prochain, la levée totale de l'embargo de l'ONU sur les armes que subit son pays depuis 2004, a-t-on appris vendre[...]

Journée mondiale contre le paludisme : la Côte d'Ivoire à l'heure de la moustiquaire

Au bout d'une longue file d'attente, la distribution de moustiquaires se déroule dans le calme à Abidjan: la Côte d'Ivoire, l'un des pays les plus touchés par le paludisme, tente de combler son retard da[...]

Nigeria : Boko Haram reprend une localité du Nord-est

Des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram ont chassé l'armée et repris le contrôle d'une localité des rives du lac Tchad, dans le nord-est du Nigeria, ont raconté vendredi [...]

Présidentielle au Burundi : Nkurunziza, le chef d'État sortant, prêt à être désigné candidat

Le parti au pouvoir au Burundi s'apprêtait à désigner samedi le chef de l'État sortant, Pierre Nkurunziza, comme son candidat à la présidentielle du 26 juin, une candidature très con[...]

Togo : début de vote pour la présidentielle

Les Togolais votent samedi pour une présidentielle à un tour dont le favori est le sortant Faure Gnassingbé, héritier d'une famille régnant sans partage depuis 48 ans, face à une oppositio[...]

Annick Girardin, première ministre française en visite au Burkina depuis la chute de Compaoré

Annick Girardin, la secrétaire d’Etat française au Développement et à la Francophonie arrive ce samedi le 25 avril à Abidjan, première étape d’une tournée en Afri[...]

Afrique du Sud : les députés partent en campagne contre la xénophobie

Les députés sud-africains ont décidé de ne pas siéger la semaine prochaine pour faire campagne contre la xénophobie dans leurs circonscriptions après les violences ayant fait au m[...]

Côte d'Ivoire - Hervé Renard : "Personnellement, il me manque deux primes"

L’affaire des primes non versées aux champions d’Afrique ivoiriens prend de grosses proportions en Côte d’Ivoire. Hervé Renard, le sélectionneur des Éléphants qui est ac[...]

Côte d'Ivoire : où sont passées les primes de la CAN 2015 ?

Gros malaise entre la FIF, le gouvernement et le Trésor public ivoiriens. Une grande partie des primes des Éléphants victorieux de la CAN 2015 se serait volatilisée : plus de 700 millions de F CFA sont [...]

Abdoulaye Diop : "La paix pour le Mali passe par l'accord d'Alger"

Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, revient sur le préaccord d'Alger que la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) refuse toujours de s[...]

Nigeria : Tony Allen, l'alchimiste de l'afrobeat

Entre expérimentations sonores, collaborations inattendues et remix pointus, Tony Allen, l'ancien batteur de Fela, n'en finit pas de se réinventer.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2725p124-125.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2725p124-125.xml0 from 172.16.0.100