Extension Factory Builder
03/04/2013 à 15:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes. Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes. © AFP

Si la droite française a son "réseau marocain", le président François Hollande ne manque pas non plus de relais et de canaux dans son entourage. En voici les principales personnalités.

Le chef de l'État français peut notamment compter sur Hubert Védrine. L'ex-ministre des Affaires étrangères de Lionel Jospin a connu le Maroc dès son enfance en suivant son père, Jean Védrine, qui a joué un rôle prépondérant dans la préparation des négociations pour l'indépendance du royaume. Jean Védrine était proche de Mohammed V. Son fils entretient lui d'excellentes relations avec M6.

Autre figure du PS qui a ses entrées à Rabat, la députée Élisabeth Guigou, présidente de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale. Cette native de Marrakech, qui y a passé les seize premières années de sa vie, a rencontré en novembre dernier le Premier ministre marocain, Abdelilah Benkirane. Elle soutient le processus de démocratisation en cours dans le royaume.

La maire de Lille, Martine Aubry, est également très proche du Palais. L'ex-première secrétaire du PS a signé de nombreuses conventions de partenariat avec la ville d'Oujda jumelée avec Lille. Son père, Jacques Delors, a aussi accueilli M6 en stage lorsqu'il présidait la Commission européenne. Aubry a soutenu le plan d'autonomie marocain pour le Sahara lors de la primaire socialiste. Elle s'est même rendue à Rabat pour le dire au roi. Elle entretient aussi de bonnes relations avec les socialistes marocains Fathallah Oualalou et Ahmed Réda Chami.

La carte Vallaud-Belkacem

Autre carte de Hollande : Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des femmes, proche de Ségolène Royal. Originaire de Bni Chiguer, la Franco-Marocaine revient souvent dans sa région natale. Jusqu'en janvier 2012, elle a été membre du Conseil de la communauté marocaine de l'étranger (CCME), présidé par Driss El Yazami.

Dans sa délégation, Hollande devrait emmener l'écrivain tangérois Tahar Ben Jelloun, résidant à Paris, Jack Lang, le nouveau président de l'Institut du monde arabe (IMA), qui devrait abriter prochainement une exposition sur le Maroc moderne, ou encore Michel Vauzelle, président de la région Paca, récemment nommé par l'Élysée pour promouvoir une « Méditerranée des projets ». Seront également du voyage Joël Mergui, président du Consistoire central israélite de France et natif de Meknès, et Mohamed Moussaoui, universitaire franco-marocain né à Figuig et président du Conseil français du culte musulman (CFCM). Les deux hommes, très impliqués dans le dialogue interreligieux, étaient les invités de M6 à la dernière fête du Trône. S'il ne sera pas du voyage, l'humoriste franco-marocain Jamel Debbouze, souvent en visite au Palais, a soutenu Hollande durant la campagne présidentielle.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Najat Vallaud-Belkacem : bulldozer de charme

Najat Vallaud-Belkacem : bulldozer de charme

Depuis son arrivée au ministère de l'Éducation nationale, cette icône de la gauche d'origine marocaine suscite la haine de l'extrême droite. Mais Najat Vallaud-Belkacem n'en a cure : elle e[...]

Algérie - Maroc : le grand gâchis

Pour les cinq pays du Maghreb, le manque à gagner lié à l'absence d'intégration régionale est estimé à 7,5 milliards d'euros par an.[...]

Sciences humaines : explorer le Maghreb dans les pas de Driss Mansouri

Regroupant des articles de spécialistes reconnus, un ouvrage rend hommage au chercheur marocain Driss Mansouri.[...]

Afrique - France : Richard Attias, de Libreville à Marbella

Le publicitaire et homme d'affaires franco-marocain Richard Attias cultive ses réseaux au Congo comme au Gabon. On l'a vu ces dernières semaines non seulement à Libreville et à Marbella, lieu de[...]

Maroc : il se fait passer pour le roi... et prend trois ans de prison ferme

Un Marocain âgé de 30 ans a été condamné, lundi, à trois ans de prison ferme pour s’être fait passer pour le roi Mohammed VI, a indiqué une ONG locale.[...]

Maroc : saisie record de 226 kg de cocaïne pure

Les forces de sécurité marocaines ont saisi, dans la nuit du 4 au 5 septembre, une quantité record de 226 kilogrammes de cocaïne pure entre Agadir et Marrakech, soit plus d'une tonne de cocaïne de[...]

Exit l'alcool chez Marjane, au Maroc

 Le leader marocain de la grande distribution, Marjane, a fauit disparaître l'alcool de ses rayons. Décryptage.[...]

Algérie - Maroc : une relation désespérément bornée

Tranchées d'un côté, clôture de l'autre. Alors que le fossé entre les deux voisins ne cesse de se creuser, J.A. a enquêté, vingt ans après la fermeture de la[...]

Côté algérien : "Les Marocains ont le kif, nous avons le karkoubi !"

Depuis le 4 août, les douanes ont renforcé leurs contrôles. Pour le plus grand malheur des trafiquants, mais aussi des commerçants et transporteurs qui n'ont rien à se reprocher.[...]

Côté marocain : "Les Algériens tirent à vue sur nos mulets"

Dans la région de l'Oriental, de nombreux habitants sont devenus experts en contrebande. Les autres dénoncent une séparation absurde qui a coupé liens familiaux et commerciaux.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex