Extension Factory Builder
03/04/2013 à 15:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Rama Yade, ancienne secrétaire d'État et actuelle vice-présidente de l'UDI. Rama Yade, ancienne secrétaire d'État et actuelle vice-présidente de l'UDI. © Vincent Fournier/J.A.

Accusée d'inscription indue sur une liste électorale, de faux et usage de faux, l'ex-protégée de Nicolas Sarkozy a été relaxée le 25 mars. De quoi lui donner de nouvelles ambitions... pour les municipales de 2014 à Paris ?

On la disait politiquement finie. Ce procès dans lequel elle était embourbée depuis des mois était censé lui porter le coup de grâce et ruiner une cote de popularité qui reste élevée. Ses adversaires, de gauche comme de droite, s'en donnaient à coeur joie. Rama Yade, l'ex-enfant chérie de Nicolas Sarkozy, qui a osé trahir (en se ralliant à l'UDI, le parti centriste de Jean-Louis Borloo, en 2010), traînée devant la justice, cela avait pour beaucoup une saveur particulière... Le 28 mars, l'ancienne secrétaire d'État aux Droits de l'homme (2007-2009) et aux Sports (2009-2010), 36 ans, a été relaxée.

Accusée d'avoir menti deux fois sur sa domiciliation pour pouvoir conserver son inscription sur la liste électorale de Colombes (Hauts-de-Seine), où elle est élue d'opposition depuis 2008, elle comparaissait pour inscription indue, faux et usage de faux. Des faits graves, pour lesquels elle encourait jusqu'à un an de prison ferme pour le second motif, 45 000 euros d'amende et trois ans de prison pour infraction au code électoral.

"Calomnies"

« C'est une décision qui ne me surprend pas, a réagi l'intéressée à l'énoncé du verdict. Malgré l'ampleur des calomnies et des manipulations dont j'ai été victime, le tribunal ne s'est pas laissé instrumentaliser par ceux qui souhaitaient mon élimination politique. » Ce jugement met fin au bras de fer qui l'opposait à Philippe Sarre, le maire socialiste de Colombes, à l'origine de l'enquête préliminaire ouverte dès 2011, et qui a elle-même débouché sur ce procès. Il clôt aussi une affaire qui minait une carrière politique d'abord fulgurante puis entravée par de multiples revers électoraux (municipales de 2008, législatives de 2012).

Vice-présidente de l'UDI et conseillère régionale d'Île-de-France, Rama Yade pourrait désormais tourner ses ambitions sur Paris, où une guerre des dames se profile à l'horizon. Toujours à la recherche de cet ancrage qui lui fait tant défaut, elle pourrait y être tête de liste de son parti aux municipales de 2014. La jeune femme a certes confié ne pas pouvoir, « à sept mois de grossesse, [se] lancer physiquement dans une campagne, ni [se] projeter psychologiquement ». Ce qui ne l'empêche pas de juger « le défi parisien intéressant »... Réponse en « septembre prochain ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Espagne : scandales de corruption à tous les étages

Espagne : scandales de corruption à tous les étages

Les affaires de corruption éclaboussent toute la classe politique, droite et gauche confondues. Elles expliquent en partie le succès foudroyant de Podemos, un nouveau parti d'extrême gauche.[...]

Affaire Michael Brown : pas de poursuites contre le policier, scènes de violence à Ferguson

Darren Wilson, le policier américain qui a abattu de six balles Michael Brown, un jeune Noir, à Ferguson début août, ne sera pas poursuivi, a annoncé lundi le procureur. Une décision qui[...]

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra[...]

France - Rwanda : Sonia Rolland, Miss et ambassadrice

Dans un documentaire diffusé sur France Ô le 26 novembre, la comédienne franco-rwandaise évoque avec une tendresse teintée d'admiration la résurrection de son pays natal, vingt ans[...]

Manuel Valls au Tchad parmi les soldats français de Barkhane

Le Premier ministre Manuel Valls entame samedi à N'Djamena une visite de deux jours aux troupes françaises engagées dans le combat contre les groupes jihadistes armés au Sahel, qui le conduira[...]

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste "Do they know it's Christmas ?"

Après le désastreux "Do they know it’s Christmas ?" du collectif Band Aid (Bob Geldof, Bono), Carla Bruni, Joey Starr et d'autres artistes français s'apprêtent à leur[...]

Royaume-Uni : Ed Miliband, étoile montante

Ed Miliband, fils d'un historien marxiste d'origine juive, le chef du Labour deviendra-t-il l'an prochain Premier ministre de Sa Majesté ? Ce serait une première depuis Disraeli, il y a plus d'un[...]

Une pêche durable est essentielle pour la sécurité alimentaire en Afrique

Catherine Novelli est sous-secrétaire d'État américaine pour la Croissance économique, l'Énergie et l'Environnement.[...]

Ebola : François Hollande se rendra en Guinée la semaine prochaine

Le président français, François Hollande, a annoncé vendredi qu'il se rendrait en Guinée "la semaine prochaine", afin d'évoquer l'épidémie de virus Ebola qui[...]

France : Kader Arif, secrétaire d'État aux Anciens combattants, a présenté sa démission

Kader Arif, le secrétaire d’État français aux Anciens combattants, a présenté ce vendredi matin sa démission. Il est visé par une enquête préliminaire sur des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers