Extension Factory Builder
02/04/2013 à 12:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les juges, collage du Polonais Mieczyslaw Berman. Les juges, collage du Polonais Mieczyslaw Berman. © DR

Un ouvrage original, "Le Primitivisme dans la photographie", revient sur l'influence exercée par les sculptures tribales sur les photographes occidentaux.

En 1907, rompant avec tous les canons de l'époque, Pablo Picasso introduit dans ses Demoiselles d'Avignon des références explicites à la statuaire africaine. Sa passion pour l'art tribal sera partagée par ses contemporains, à l'instar du peintre Amedeo Modigliani ou du sculpteur Constantin Brancusi... En matière de photographie, Man Ray propose - en 1926 - avec Noire et Blanche un rapprochement sensuel entre le visage d'une Occidentale et un masque d'ébène.

Concernant cet art, la spécialiste Valentine Plisnier a voulu aller plus loin. Avec Le Primitivisme dans la photographie, elle livre une somme inédite rassemblant d'incroyables « photographies métisses » où se mêlent, s'affrontent, se culbutent le regard de l'Afrique et celui de l'Occident. Bien entendu, on pourrait ergoter sur l'emploi du mot « primitivisme », par trop réducteur, et souligner quelques lacunes par rapport à l'époque contemporaine, foisonnante en matière de confrontations. Mais l'ouvrage a le mérite de revenir avec pédagogie sur tout un pan de la création artistique méconnu jusqu'à ce jour et de révéler quelques joyaux. Si Plisnier fait la part belle au travail de la dadaïste berlinoise Hannah Höch (1889-1978), elle exhume aussi l'oeuvre extraordinaire du collagiste polonais Mieczyslaw Berman (1903-1975), qui, avec Les Juges (en 1945), compose une virulente critique de la colonisation et de la guerre. Quant à la section consacrée au dialogue, souvent érotique, entre corps blancs (ou noirs) et masques noirs (ou blancs), c'est une succession de stupéfiantes révélations. Un espoir : qu'une exposition de grande ampleur vienne prolonger et compléter l'ode à la créativité qu'est ce livre ! 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

 Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l'économiste sénégalais, à qui l'on prêtait l'intention de briguer la pré[...]

Réfugiés africains pour audimat européen

Dans un camp de réfugiés du Darfour, la chaîne Arte tourne un documentaire bimédia "à jouer". Instrumentalisation de la détresse pour une courbe d’audience ? Ou[...]

Malick Ndiaye, le gourou à six cordes

À la tête du label ThinkZik ! depuis quinze ans, le mystérieux et exigeant producteur d'Imany et de Faada Freddy attend plus de la musique africaine.[...]

Art contemporain : rififi autour du prix Orisha

Décerné le 2 octobre à Paris au Béninois Kifouli Dossou, le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain a suscité l'agacement de plusieurs artistes et commissaires.[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Areva : Luc Oursel pas vraiment parti

En dépit du départ inattendu de Luc Oursel, pour des raisons thérapeutiques et son remplacement par son numéro deux Philippe Knoche le 22 octobre, l'organigramme d'Areva reste inchangé[...]

Ebola - Dr Eric Leroy : "L'épidémie continue d'évoluer dans le mauvais sens"

Le Dr Éric Leroy est l'un des plus grand spécialistes du virus Ebola. Selon lui, l'épidémie ne sera pas endiguée avant plusieurs mois. Interview.[...]

Brésil : Dilma Rousseff, surprise du chef

Les sondages la donnaient battue au second tour de la présidentielle par la socialiste Marina Silva. Ils se sont lourdement trompés. Avec 41,6 % des suffrages au premier, Dilma Rousseff est bien [...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers