Extension Factory Builder
28/03/2013 à 17:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Michel Reveyrand de Menthon (à dr.), représentant de l'UE pour le Sahel. Michel Reveyrand de Menthon (à dr.), représentant de l'UE pour le Sahel. © Georges Gobet/AFP

L'ambassadeur de France à Bamako, Christian Rouyer, a été remplacé par Gilles Huberson, au profil plus "militaire" que son prédécesseur. Dans le même temps, Jean Félix-Paganon remplaçait à Dakar Nicolas Normand. Et le poste de représentant spécial de la France pour le Sahel échoyait quant à lui à Reveyrand de Menthon.

Fin mars, quatre mois avant la fin officielle de sa mission, Christian Rouyer, l'ambassadeur de France à Bamako, a été rappelé. Les spécialistes n'en sont guère surpris, le diplomate n'étant apprécié ni de Laurent Fabius, son ministre de tutelle, ni de l'Élysée, où on lui reprochait de ne pas faire suffisamment remonter les informations. Il avait de surcroît le plus grand mal à faire signer par les responsables maliens un texte définissant le cadre juridique de la présence militaire française sur leur territoire. Gilles Huberson, son successeur, venait d'être nommé à la tête de la mission Mali-Sahel au ministère des Affaires étrangères. Sans doute cet ancien gendarme passé par Saint-Cyr a-t-il davantage le profil pour accompagner la délicate réforme de l'armée malienne...

Consolation

Parallèlement, Jean Félix-Paganon (61 ans, en photo ci-contre, © AFP), ancien représentant spécial de Laurent Fabius pour le Sahel, remplace à Dakar Nicolas Normand. C'est un « senior » naguère en poste à l'ambassade du Caire. Pour lui, le Sénégal est presque un lot de consolation.

Enfin, le 19 mars, Michel Reveyrand de Menthon, l'ambassadeur à N'Djamena, a été nommé, à sa demande, représentant spécial de l'Union européenne pour le Sahel. Une région qu'il connaît bien puisqu'il fut en poste au Mali et au Tchad. En quittant Bamako, en 2011, il avait alerté sa hiérarchie sur les risques de déstabilisation du Nord-Mali, mais n'avait pas été entendu. Cette dernière nomination correspond aussi à un... rapprochement familial. Reveyrand de Menthon, qui sera basé à Bruxelles, est en effet l'époux de Marisol Touraine, la ministre française des Affaires sociales et de la Solidarité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

 Après avoir été suspendu pendant une semaine, les titres du promoteur immobilier marocain CGI vont être radiés de la cote à la Bourse de Casablanca. C'est la décision prise par[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

Guinée équatoriale : le président Obiang accorde l'amnistie générale aux opposants en exil

Teodoro Obiang Nguema a accordé une amnistie générale aux opposants en exil dans la perspective d'un dialogue national en novembre, selon un décret présidentiel lu à la tél&eacut[...]

Sénégal : Abdoulaye Wade accuse Macky Sall de corruption

Lors d'une réunion du comité directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS), mardi à Dakar, l'ancien président Abdoulaye Wade a accusé le chef de l'État, Macky Sall[...]

Burkina - Zephirin Diabre : "Le référendum est inopportun et dangereux pour la paix sociale"

Après l'annonce du gouvernement, mardi, d’un référendum à venir pour ouvrir la voie à une nouvelle candidature de Blaise Compaoré, l'opposition annonce d'ores et déjà q[...]

Égypte : au moins neuf blessés dans l'explosion d'une bombe devant l'université du Caire

Au moins neuf personnes ont été blessés mercredi au Caire dans l'explosion d'une bombe devant l'université de la capitale.[...]

RDC : deux jeunes tués dans une manifestation contre la Monusco dans l'Est

Les protestations contre la Monusco ont fait deux morts et un blessé par balle mardi, dans l'est de la RDC, a annoncé mercredi une fédération d'association.[...]

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

 Pour prendre la succesion de Christophe de Margerie, décédé le 20 octobre dans un accident d'avion, le groupe français Total a confié le poste de président du Conseil d'administratio[...]

Ebola : "Je suis un Libérien, pas un virus", la campagne qui veut vaincre la stigmatisation

#IamALiberianNotAVirus (comprenez : "Je suis un Libérien, pas un virus"). C'est la nouvelle campagne qui anime les réseaux sociaux américains pour lutter contre la stigmatisation des personnes origi[...]

Élections au Mozambique : des observateurs militaires déployés après des résultats contestés

La prudence est de mise au Mozambique. Le gouvernement a annoncé mercredi que des observateurs militaires étrangers allaient être déployés afin de s'assurer que la période post-éle[...]

Trois ans après Kadhafi, les Libyens entre déception et peur

Le 20 octobre 2011 chutait Mouammar Kadhafi. Trois ans plus tard, nombre de Libyens sont déçus, tant le pays est plongé dans le chaos et livré aux milices.[...]

Sierra Leone : deux morts dans des affrontements liés à Ebola

Deux personnes ont été tuées dans la ville minière de Koidu, dans l'est de la Sierra Leone, au cours de violences liées au refus par un groupe de jeunes d'un test de virus Ebola sur un cas cons[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers