Extension Factory Builder
28/03/2013 à 17:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Michel Reveyrand de Menthon (à dr.), représentant de l'UE pour le Sahel. Michel Reveyrand de Menthon (à dr.), représentant de l'UE pour le Sahel. © Georges Gobet/AFP

L'ambassadeur de France à Bamako, Christian Rouyer, a été remplacé par Gilles Huberson, au profil plus "militaire" que son prédécesseur. Dans le même temps, Jean Félix-Paganon remplaçait à Dakar Nicolas Normand. Et le poste de représentant spécial de la France pour le Sahel échoyait quant à lui à Reveyrand de Menthon.

Fin mars, quatre mois avant la fin officielle de sa mission, Christian Rouyer, l'ambassadeur de France à Bamako, a été rappelé. Les spécialistes n'en sont guère surpris, le diplomate n'étant apprécié ni de Laurent Fabius, son ministre de tutelle, ni de l'Élysée, où on lui reprochait de ne pas faire suffisamment remonter les informations. Il avait de surcroît le plus grand mal à faire signer par les responsables maliens un texte définissant le cadre juridique de la présence militaire française sur leur territoire. Gilles Huberson, son successeur, venait d'être nommé à la tête de la mission Mali-Sahel au ministère des Affaires étrangères. Sans doute cet ancien gendarme passé par Saint-Cyr a-t-il davantage le profil pour accompagner la délicate réforme de l'armée malienne...

Consolation

Parallèlement, Jean Félix-Paganon (61 ans, en photo ci-contre, © AFP), ancien représentant spécial de Laurent Fabius pour le Sahel, remplace à Dakar Nicolas Normand. C'est un « senior » naguère en poste à l'ambassade du Caire. Pour lui, le Sénégal est presque un lot de consolation.

Enfin, le 19 mars, Michel Reveyrand de Menthon, l'ambassadeur à N'Djamena, a été nommé, à sa demande, représentant spécial de l'Union européenne pour le Sahel. Une région qu'il connaît bien puisqu'il fut en poste au Mali et au Tchad. En quittant Bamako, en 2011, il avait alerté sa hiérarchie sur les risques de déstabilisation du Nord-Mali, mais n'avait pas été entendu. Cette dernière nomination correspond aussi à un... rapprochement familial. Reveyrand de Menthon, qui sera basé à Bruxelles, est en effet l'époux de Marisol Touraine, la ministre française des Affaires sociales et de la Solidarité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Mali : les groupes armés du Nord peaufinent leurs revendications à Ouagadougou

Mali : les groupes armés du Nord peaufinent leurs revendications à Ouagadougou

Les principaux mouvements armés du Nord du Mali sont réunis depuis mardi à Ouagadougou. Objectif : harmoniser leur plateforme de revendications avant un second round de négociations décisif avec[...]

RDC : l'isolement de la région touchée par Ebola limite la progression de l'épidémie

L’enclavement de la zone touchée par l’épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola en République démocratique du Congo limite considérablement sa progres[...]

Zimbabwe : des manifestants de l'opposition violemment réprimés par la police

La police zimbabwéenne a une fois de plus réprimé à coups de matraques une manifestation de l’opposition contre le chômage mercredi 27 août, procédant à une douzaine d&[...]

États-Unis : retour sur les destins brisés de neuf citoyens africains-américains

Depuis le meurtre de Michael Brown, le 9 août dernier à Ferguson, les États-Unis vivent une nouvelle fois au rythme des tensions raciales. Une situation que le pays a connue à de multiples reprises dep[...]

Algérie : Bouteflika met fin aux fonctions de Belkhadem

Une source proche de la présidence algérienne a annoncé mardi qu'Abdelaziz Bouteflika a mis fin aux fonctions de son conseiller spécial Abdelaziz Belkhadem, une personnalité de premier plan qui n[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de dév[...]

Algérie - Maroc : 20 après, faut-il rouvrir la frontière commune ?

Vingt ans après sa fermeture, la frontière commune entre le Maroc et l'Algérie n'est toujours pas rouverte. Une situation préjudiciable pour les deux États qui se contentent, pour l'instant, de s[...]

Coupe du monde de basket-ball : que peuvent faire les Africains ?

À partir du 30 août, trois équipes africaines participent à la Coupe du monde de basket-ball, en Espagne. Si les Américains sont favoris, et que les Espagnols espèrent également re[...]

Ebola : la présidente du Liberia sanctionne des hauts fonctionnaires restés à l'étranger

La présidente libérienne, Ellen Johnson Sirleaf, a limogé mardi des responsables occupant des fonctions de niveau ministériel et de hauts fonctionnaires restés à l'étranger. Elle [...]

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à l'enco[...]

Côte d'Ivoire : la commune du Plateau se fait noter

La commune du Plateau est devenue la deuxième collectivité locale d’Afrique occidentale francophone, après la ville de Dakar, à se faire noter par Bloomfield Investments.[...]

Centrafrique : Michel Djotodia s'engage à participer au processus de sortie de crise

L’ancien chef de la Séléka et président centrafricain Michel Djotodia pourrait apporter sa contribution au processus de sortie de crise en Centrafrique. Une délégation du gouvernement de tr[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex