Extension Factory Builder
25/03/2013 à 18:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
  Le pape François le 22 mars 2013 au Vatican. Le pape François le 22 mars 2013 au Vatican. © Tony Gentile

Les jésuites d'Afrique ont été surpris comme tout le monde par l'élection du pape François. Et ils ne cachent pas leur joie.

Après l'accession d'un de leurs compagnons au siège de Pierre, le pape François, les jésuites africains n'ont pas caché leur étonnement. « C'est une grande surprise, une joie... et en même temps un défi pour la Compagnie. Désormais on va être sur la sellette », a réagi le père Rigobert Kyungu, originaire de Lubumbashi, en RDC. Même surprise pour le politologue burkinabè Brice Bado. « Je ne m'attendais pas à un pape jésuite, car, selon nos voeux, nous ne devons pas devenir évêques ou archevêques, à moins d'y avoir été contraints par le pape lui-même », signale-t-il.

Les jésuites, dont l'ordre a été fondé par Ignace de Loyola, sont connus pour leur discernement et leur vie fondée sur la prière, l'accompagnement spirituel et l'engagement dans la société, où ils sont actifs comme professeurs, médecins, gestionnaires, journalistes ou travailleurs sociaux. Parmi les figures actuelles de la congrégation, on peut citer l'universitaire camerounais Ludovic Lalo, qui ne mâche pas ses critiques à l'égard des évêques trop proches du pouvoir, l'écrivain et professeur nigérian Emmanuel Orobator ou encore l'exégète Paul Béré, basé à Abidjan et remarqué lors des trois derniers synodes au Vatican.

Enseignement supérieur

« Nous sommes environ 1 500 jésuites en Afrique, notamment en RDC et en Côte d'Ivoire », indique Rigobert Kyungu. « Sur le continent, nous mettons particulièrement l'accent sur l'enseignement supérieur, avec des établissements implantés à Nairobi, Abidjan ou Yaoundé, lesquels sont soutenus par les universités jésuites américaines comme Georgetown, à Washington », ajoute le politologue Brice Bado.

Présente en Afrique depuis 1548, la congrégation est aussi engagée auprès des réfugiés et des migrants, grâce au Jesuit Refugee Service (JRS), actif dans seize pays, ainsi que dans la lutte contre le sida, avec le réseau Ajan, qui fédère les initiatives auprès des malades. « Avec l'élection du pape François, attaché à la lutte contre la pauvreté, cette dimension sociale se trouvera certainement renforcée », assure Brice Bado. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

2015, l'année des changements

L'année 2015 est encore dans son premier mois : où nous mène-t-elle ? Quelle direction prend notre monde et dans quel sens se déplace son centre de gravité ? Je me suis posé ces t[...]

CAN 2015 : la Guinée qualifiée pour les quarts de finale au tirage au sort, le Mali éliminé

C'est donc la Guinée qui s'est qualifiée pour les quarts de finale de la CAN 2015. Elle affrontera le Ghana dimanche à 17h.[...]

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

En réponse aux dernières manifestations en RDC, le gouvernement congolais a censuré Internet et SMS. Un classique : avant lui, de nombreux gouvernements du continent avait utilisé le même[...]

CAN 2015 : Guinée-Mali, 3 choses à savoir sur un tirage au sort controversé

À égalité parfaite dans le groupe D après trois rencontres, le Mali et la Guinée seront départagés par tirage au sort pour la qualification aux quarts de finale. La[...]

Mariage des enfants : les dirigeants africains doivent agir dès maintenant

L'archevêque émérite Desmond Tutu est l'ancien président de The Elders et le co-fondateur de Filles, pas épouses : le partenariat mondial pour la fin du mariage des enfants. Nyaradzayi[...]

CAN 2015 : chapeau, Malabo !

Organisée dans l'urgence, la compétition a connu quelques ratés au démarrage. Témoignages d'entraîneurs, qui saluent finalement "l'exploit" de la Guinée[...]

Mahmoud Abbas attendu à Addis-Abeba pour le sommet de l'UA

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, est attendu vendredi à Addis-Abeba pour l’ouverture du sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’Union[...]

La fin de l'épidémie d'Ebola est-elle proche ?

Alors que le nombre de nouveaux cas d'Ebola est retombé en janvier à son plus bas niveau depuis août en Sierra Leone et en Guinée, et depuis juin pour le Liberia, l'OMS et des professionnels du[...]

ONU - Hiroute Guebre Sellassie : "Boko Haram nous concerne tous"

Pour Hiroute Guebre Sellassie, l’envoyée spéciale de Ban Ki-moon au Sahel, Boko Haram n’est pas que le problème du Nigeria et la communauté internationale doit se mobiliser avant[...]

Agroalimentaire : Supreme Group passe à l'attaque en Afrique

 Supreme Group, multinationale du soutient logistique et du transport alimentaire, diversifie ses activités et s'intéresse désormais aux PME africaines, a appris "Jeune Afrique".[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2723p010-013.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2723p010-013.xml1 from 172.16.0.100