Extension Factory Builder
25/03/2013 à 18:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
  Le pape François le 22 mars 2013 au Vatican. Le pape François le 22 mars 2013 au Vatican. © Tony Gentile

Les jésuites d'Afrique ont été surpris comme tout le monde par l'élection du pape François. Et ils ne cachent pas leur joie.

Après l'accession d'un de leurs compagnons au siège de Pierre, le pape François, les jésuites africains n'ont pas caché leur étonnement. « C'est une grande surprise, une joie... et en même temps un défi pour la Compagnie. Désormais on va être sur la sellette », a réagi le père Rigobert Kyungu, originaire de Lubumbashi, en RDC. Même surprise pour le politologue burkinabè Brice Bado. « Je ne m'attendais pas à un pape jésuite, car, selon nos voeux, nous ne devons pas devenir évêques ou archevêques, à moins d'y avoir été contraints par le pape lui-même », signale-t-il.

Les jésuites, dont l'ordre a été fondé par Ignace de Loyola, sont connus pour leur discernement et leur vie fondée sur la prière, l'accompagnement spirituel et l'engagement dans la société, où ils sont actifs comme professeurs, médecins, gestionnaires, journalistes ou travailleurs sociaux. Parmi les figures actuelles de la congrégation, on peut citer l'universitaire camerounais Ludovic Lalo, qui ne mâche pas ses critiques à l'égard des évêques trop proches du pouvoir, l'écrivain et professeur nigérian Emmanuel Orobator ou encore l'exégète Paul Béré, basé à Abidjan et remarqué lors des trois derniers synodes au Vatican.

Enseignement supérieur

« Nous sommes environ 1 500 jésuites en Afrique, notamment en RDC et en Côte d'Ivoire », indique Rigobert Kyungu. « Sur le continent, nous mettons particulièrement l'accent sur l'enseignement supérieur, avec des établissements implantés à Nairobi, Abidjan ou Yaoundé, lesquels sont soutenus par les universités jésuites américaines comme Georgetown, à Washington », ajoute le politologue Brice Bado.

Présente en Afrique depuis 1548, la congrégation est aussi engagée auprès des réfugiés et des migrants, grâce au Jesuit Refugee Service (JRS), actif dans seize pays, ainsi que dans la lutte contre le sida, avec le réseau Ajan, qui fédère les initiatives auprès des malades. « Avec l'élection du pape François, attaché à la lutte contre la pauvreté, cette dimension sociale se trouvera certainement renforcée », assure Brice Bado. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

OIF - Succession de Diouf : l'Afrique parlera-t-elle d'une seule voix ?

OIF - Succession de Diouf : l'Afrique parlera-t-elle d'une seule voix ?

Une réunion de la dernière chance pourrait avoir lieu avant le huis-clos des chefs d'État, dimanche. Objectif : arriver à dégager un consensus sur une candidature africaine à la succession[...]

Sondage : qui est l'Africain de l'année 2014 ?

En cette fin d'année 2014, Jeune Afrique vous propose d'élire l'Africain de ces onze derniers mois. Nous avons sélectionné 17 candidats qui se sont illustrés dans des domaines aussi variés[...]

Jumia lève 120 millions d'euros

 En perte, le jeune site de commerce en ligne panafricain se renfloue auprès de ses actionnaires, dont MTN et Millicom, pour poursuivre sa croissance intensive.[...]

Le Maroc hôte du deuxième Forum mondial des droits de l'homme

Du 27 au 30 novembre, le Maroc organise le Forum mondial des droits de l'homme. Un événement chargé de symboles pour un pays qui sort d'un passé marqué par de nombreuses violations des droits[...]

Football : les fédérations d'Afrique australe boudent le Maroc

Dans un communiqué publié le 22 novembre, les fédérations d'Afrique australe expliquent qu'elles déclinent l'invitation de Rabat à venir assister, en décembre, à la Coupe du[...]

Photographie : l'Afrique sans fard

Affranchi des stéréotypes, le continent se raconte au festival de Lagos. Un rendez-vous international où se croisent les regards d'artistes nigérians et étrangers.[...]

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste "Do they know it's Christmas ?"

Après le désastreux "Do they know it’s Christmas ?" du collectif Band Aid (Bob Geldof, Bono), Carla Bruni, Joey Starr et d'autres artistes français s'apprêtent à leur[...]

Une pêche durable est essentielle pour la sécurité alimentaire en Afrique

Catherine Novelli est sous-secrétaire d'État américaine pour la Croissance économique, l'Énergie et l'Environnement.[...]

Ces avocats qui ont marqué 2014

 Pour la troisième année consécutive, "Jeune Afrique" dresse la liste des avocats d'affaires qui ont marqué l'actualité économique récente en Afrique francophone.[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces