Extension Factory Builder
25/03/2013 à 18:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
  Le pape François le 22 mars 2013 au Vatican. Le pape François le 22 mars 2013 au Vatican. © Tony Gentile

Les jésuites d'Afrique ont été surpris comme tout le monde par l'élection du pape François. Et ils ne cachent pas leur joie.

Après l'accession d'un de leurs compagnons au siège de Pierre, le pape François, les jésuites africains n'ont pas caché leur étonnement. « C'est une grande surprise, une joie... et en même temps un défi pour la Compagnie. Désormais on va être sur la sellette », a réagi le père Rigobert Kyungu, originaire de Lubumbashi, en RDC. Même surprise pour le politologue burkinabè Brice Bado. « Je ne m'attendais pas à un pape jésuite, car, selon nos voeux, nous ne devons pas devenir évêques ou archevêques, à moins d'y avoir été contraints par le pape lui-même », signale-t-il.

Les jésuites, dont l'ordre a été fondé par Ignace de Loyola, sont connus pour leur discernement et leur vie fondée sur la prière, l'accompagnement spirituel et l'engagement dans la société, où ils sont actifs comme professeurs, médecins, gestionnaires, journalistes ou travailleurs sociaux. Parmi les figures actuelles de la congrégation, on peut citer l'universitaire camerounais Ludovic Lalo, qui ne mâche pas ses critiques à l'égard des évêques trop proches du pouvoir, l'écrivain et professeur nigérian Emmanuel Orobator ou encore l'exégète Paul Béré, basé à Abidjan et remarqué lors des trois derniers synodes au Vatican.

Enseignement supérieur

« Nous sommes environ 1 500 jésuites en Afrique, notamment en RDC et en Côte d'Ivoire », indique Rigobert Kyungu. « Sur le continent, nous mettons particulièrement l'accent sur l'enseignement supérieur, avec des établissements implantés à Nairobi, Abidjan ou Yaoundé, lesquels sont soutenus par les universités jésuites américaines comme Georgetown, à Washington », ajoute le politologue Brice Bado.

Présente en Afrique depuis 1548, la congrégation est aussi engagée auprès des réfugiés et des migrants, grâce au Jesuit Refugee Service (JRS), actif dans seize pays, ainsi que dans la lutte contre le sida, avec le réseau Ajan, qui fédère les initiatives auprès des malades. « Avec l'élection du pape François, attaché à la lutte contre la pauvreté, cette dimension sociale se trouvera certainement renforcée », assure Brice Bado. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Les 10 Africains les plus influents du monde selon le magazine 'Time'

Les 10 Africains les plus influents du monde selon le magazine "Time"

Comme chaque année, l'hebdomadaire américain "Time" a publié mercredi le classement des 100 personnalités les plus influentes de la planète. Parmi elles, dix Africains dont la ministr[...]

Chansons caritatives : à votre bon coeur, mélomanes !

Inspirés par les réunions charitables d'artistes anglo-saxons dans les années 80, les chanteurs africains s’égosillent de plus en plus en groupes. Autour de causes[...]

Le propos raciste qui fait du bien

Peut-on utiliser les clichés pour mieux les dynamiter ? Des étudiants français répètent les saillies caractéristiques du racisme ordinaire pour en souligner[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

La diversité religieuse ? Une richesse inéquitablement répartie

Chrétiens, juifs, musulmans, animistes, athées... Sur Terre, ce n'est pas la diversité qui manque. Une enquête recense les pays où elle est le plus forte. Première en Afrique, la[...]

Japon - Yoshifumi Okamura : en Afrique, "c'est maintenant qu'il faut y aller !"

De passage à Paris, l'ancien ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire - et désormais représentant personnel du Premier ministre pour l'Afrique-, Yoshifumi Okamura, évoque l'avancée des[...]

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Aon Risk Solutions vient de publier la 16e édition de la carte de risque pays. Si l'Afrique australe reste (à l'exception du Zimbabwe) la zone la moins risquée du continent, le Maroc, le Ghana et l'Ouganda[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces