Extension Factory Builder
25/03/2013 à 18:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
  Le pape François le 22 mars 2013 au Vatican. Le pape François le 22 mars 2013 au Vatican. © Tony Gentile

Les jésuites d'Afrique ont été surpris comme tout le monde par l'élection du pape François. Et ils ne cachent pas leur joie.

Après l'accession d'un de leurs compagnons au siège de Pierre, le pape François, les jésuites africains n'ont pas caché leur étonnement. « C'est une grande surprise, une joie... et en même temps un défi pour la Compagnie. Désormais on va être sur la sellette », a réagi le père Rigobert Kyungu, originaire de Lubumbashi, en RDC. Même surprise pour le politologue burkinabè Brice Bado. « Je ne m'attendais pas à un pape jésuite, car, selon nos voeux, nous ne devons pas devenir évêques ou archevêques, à moins d'y avoir été contraints par le pape lui-même », signale-t-il.

Les jésuites, dont l'ordre a été fondé par Ignace de Loyola, sont connus pour leur discernement et leur vie fondée sur la prière, l'accompagnement spirituel et l'engagement dans la société, où ils sont actifs comme professeurs, médecins, gestionnaires, journalistes ou travailleurs sociaux. Parmi les figures actuelles de la congrégation, on peut citer l'universitaire camerounais Ludovic Lalo, qui ne mâche pas ses critiques à l'égard des évêques trop proches du pouvoir, l'écrivain et professeur nigérian Emmanuel Orobator ou encore l'exégète Paul Béré, basé à Abidjan et remarqué lors des trois derniers synodes au Vatican.

Enseignement supérieur

« Nous sommes environ 1 500 jésuites en Afrique, notamment en RDC et en Côte d'Ivoire », indique Rigobert Kyungu. « Sur le continent, nous mettons particulièrement l'accent sur l'enseignement supérieur, avec des établissements implantés à Nairobi, Abidjan ou Yaoundé, lesquels sont soutenus par les universités jésuites américaines comme Georgetown, à Washington », ajoute le politologue Brice Bado.

Présente en Afrique depuis 1548, la congrégation est aussi engagée auprès des réfugiés et des migrants, grâce au Jesuit Refugee Service (JRS), actif dans seize pays, ainsi que dans la lutte contre le sida, avec le réseau Ajan, qui fédère les initiatives auprès des malades. « Avec l'élection du pape François, attaché à la lutte contre la pauvreté, cette dimension sociale se trouvera certainement renforcée », assure Brice Bado. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Les mystères de la Corsafrique

Les mystères de la Corsafrique

Feliciaggi, Tomi, Pasqua, Foccart, Bongo Ondimba, Sassou Nguesso, IBK... Bienvenue en Corsafrique ! Dans son numéro double, "Jeune Afrique" consacre une enquête à l'ascension des Corses en Afrique, d[...]

Cour de justice de l'Uemoa : y a-t-il un pilote à la barre ?

Que se passe-t-il à la Cour de justice de l'Union économique et monétaire d'Afrique de l'Ouest (UEMOA) ?[...]

À la tête de l'Union africaine, Robert Mugabe en profite pour plaider ses causes dans le monde entier

De retour sur le devant de la scène internationale depuis qu'il occupe la présidence tournante de l'Union africaine, le chef de l'État zimbabwéen, Robert Mugabe, multiplie les voyages et profite de[...]

Xénophobies africaines

Je donne ma main à couper si je me trompe. Chaque fois que rien ne marche sur notre continent, chaque fois que ceux qui rêvent debout voient leurs desseins contrariés, une phrase, une seule, revient[...]

Dr Fatoumata Nafo-Traoré : "Nous sommes à un tournant de la lutte contre le paludisme"

Samedi 25 avril a lieu la Journée mondiale de lutte contre le paludisme. L'occasion pour le Dr Fatoumata Nafo-Traoré, directrice exécutive de l'organisme Roll Back Malaria, de faire le point sur la situation[...]

Tour de France : MTN-Qhubeka s'échauffe pour la Grande Boucle

Ils y sont arrivés. MTN-Qhubeka est la première équipe cycliste africaine à avoir été invitée au Tour de France (du 4 au 26 juillet 2015). Pourtant, le pari n’était[...]

Immigration : l'ONU appelle l'Europe à sortir de sa stratégie "minimaliste" et à "sauver des vies"

Alors que l'Union européenne se réunit jeudi en sommet extraordinaire après les multiples naufrages de ces derniers jours en Méditerranée, l'ONU l'a exhortée à sortir de sa[...]

Zimbabwe : quand Mugabe se change en "Miss Roberta"

Résignés, les internautes zimbabwéens s’attardent davantage sur les photographies de leur président que sur sa politique. Sur le dernier cliché à la mode, Robert Mugabe semble[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

Élections : la carte interactive de la biométrie en Afrique

En Afrique comme ailleurs, les élections riment parfois avec fraudes ou, tout au moins, soupçons de votes multiples, de bourrages d'urnes et de manipulations en tous genres... Alors, pour réconcilier les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2723p010-013.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2723p010-013.xml1 from 172.16.0.100