Extension Factory Builder
26/03/2013 à 11:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La 'panthère douce de N'Djamena' s'est déjà produite au côté du Sénégalais Ismaël Lô. La "panthère douce de N'Djamena" s'est déjà produite au côté du Sénégalais Ismaël Lô. © Vincent Fournier/J.A.

Couronnée meilleure artiste féminine d'Afrique centrale aux Kora Awards 2012, la chanteuse Mounira Mitchala souhaite se faire mieux connaître sur le reste du continent.

La voix douce et légèrement grave à la fois s'élève quand on lui demande pourquoi elle appelle à l'indépendance des femmes dans sa chanson « Chili Houritki ». Mounira Khalil Alio, 33 ans et deux trophées internationaux, martèle la table de l'index, comme pour se montrer plus convaincante : « Je souhaite qu'on s'affranchisse d'une vision qui compare l'homme à la femme. Dieu nous a créés complémentaires, les Africaines doivent s'affirmer tout en sachant qu'elles sont femmes. »

Greffière au ministère tchadien de la Justice, à N'Djamena, la jeune chanteuse a surtout développé ses dons à l'étranger. Repérée en 2005 par le DJ et producteur français Frédéric Galliano, elle parcourt l'Asie, l'Europe et l'Amérique dans le cadre du projet African Divas, qui combine voix féminines du continent et musique électronique. Ismaël Lô, au côté duquel elle se produit sur scène, assure qu'« elle a beaucoup de talents [et que] l'avenir lui appartient ». Et l'avenir lui donnera raison.

Coup de maître

En 2007, Talou Lena (« unissons-nous » en arabe tchadien), son premier album, arrive dans les bacs. C'est aussi l'année de son premier trophée, le prix Découvertes RFI, qui lui est attribué à Conakry, en Guinée. Le président du jury n'est autre que le célèbre Malien Salif Keita.

Talou Lena (2007), son premier album, lui vaut un prix Découvertes RFI.

Une reconnaissance qui accroît bien entendu sa notoriété. Entre 2007 et 2012, elle enchaîne les tournées. Pour des raisons de logistique, elle compose deux équipes de musiciens. L'une est basée à Paris, l'autre à N'Djamena. Elle trouve aussi le temps de passer en studio pour préparer un deuxième album. Chili Houritki, qui sort cinq ans après son premier opus, est également un coup de maître. Il permet à Mounira de devenir la première musicienne tchadienne distinguée aux Kora Awards, en décembre 2012 à Abidjan. « Je suis contente de ce que j'ai réalisé jusque-là. J'aime le travail bien fait. C'est pourquoi je prends mon temps. Et le résultat est là. Deux albums, deux distinctions internationales. C'est gratifiant ! » se réjouit Mounira.

Chili Houritki, primé aux Kora Awards (meilleure artiste féminine de l'année).

Le retour a été triomphal. Bain de foule dans la capitale tchadienne, audience à la présidence de la République... Mais il n'a pas suffi à faire oublier les difficultés rencontrées pour organiser le concert de lancement de l'album. « Il est en vente en France depuis un an, mais je voudrais qu'il sorte officiellement ici, parce qu'il faut que le public tchadien - et africain - me découvre davantage », insiste la chanteuse, qui ne cache pas son envie de créer une maison de production. « Ayant grandi à l'étranger et à N'Djamena, j'ai très peu connu le Tchad profond. Je veux le parcourir, aller à la rencontre de ses habitants, leur montrer ce que je fais pour le pays. J'ai aussi des projets pour les femmes fistuleuses que j'ai à coeur d'aider à sortir de leur situation. » Pour qu'elles s'affirment et prennent leur indépendance... 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tchad

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposé depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les utili[...]

Tchad : une préfecture pour Baba Laadé, un cadeau empoisonné ?

L’ancien rebelle Abdelkader Baba Laadé, revenu à la légalité il y a plus d'un an, a été nommé préfet de la Grande Sido, région frontalière avec la [...]

Le retour surprise de Jean-Bernard Padaré au Tchad

Jean-Bernard Padaré, l’ancien garde des Sceaux tchadien tombé en disgrâce et poursuivi dans plusieurs affaires, s’était réfugié en France il y a quelques mois. Alors que des[...]

Lune de miel entre Idriss Déby Itno et François Hollande

François Hollande et Idriss Déby Itno se sont entretenus pendant près de deux heures le 19 juillet, à N'Djamena, à l’occasion de la première visite officielle du président[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Hollande au Tchad pour l'installation du dispositif anti-terrorisme au Sahel

Le président français François Hollande achevait samedi son périple de trois jours en Afrique à N'Djamena, où il doit préparer l'installation du commandement de Barkhane, nouvelle[...]

Après la Côte d'Ivoire, Hollande au Niger et au Tchad en mode treillis

François Hollande poursuit sa minitournée africaine par des visites à Niamey et à N'Djamena, vendredi et samedi. Après avoir esssentiellement parlé économie avec Alassane Ouattara,[...]

Libye : les voisins s'invitent dans la crise, au grand dam des Occidentaux

Inquiets de voir le pays sombrer dans le chaos, les six pays frontaliers s'impliquent dans le dossier. Mais leur initiative, soutenue par l'Union africaine et la Ligue arabe, n'est pas du goût des Occidentaux.[...]

La Cemac entre rebelles, islamistes et pirates

C'est devant une Cemac impuissante que l'État centrafricain s'est effondré. Certes, la Communauté a tenté de s'interposer entre les parties en conflit. Mais pour mieux constater ensuite son[...]

Cemac : l'histoire d'un long accouchement

Surprise ! Le 16 mars 1994 à N'Djamena, au Tchad, l'Union douanière et économique des États de l'Afrique centrale (Udeac) est morte, sans signe avant-coureur. Elle est remplacée, le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers