Extension Factory Builder
18/03/2013 à 13:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien Premier ministre de Mouammar Kaddafi, Baghdadi Mahmoudi. L'ancien Premier ministre de Mouammar Kaddafi, Baghdadi Mahmoudi. © DR

Les avocats de Baghdadi Mahmoudi, l'ancien Premier ministre de Mouammar Kadhafi, ont décidé de porter son cas devant la Cour internationale de justice (CIJ), à La Haye. Ils dénoncent des tortures sur leur client.

Pour défendre Baghdadi Mahmoudi, l'ancien Premier ministre de Mouammar Kadhafi, sa famille a décidé d'adjoindre à Pierre-Olivier Sur, bâtonnier de l'ordre des avocats à la cour de Paris, deux avocats tunisiens, Mes Mabrouk Korchid et Mehdi Bouaouaja. Extradé de Tunisie en catimini le 24 juin 2012, Mahmoudi aurait, selon ses avocats, subi depuis dans les prisons libyennes des sévices tels que ses jours seraient en danger, même s'il a déclaré le contraire aux membres de l'ONU qui ont pu le rencontrer pendant quelques minutes le 22 février.

L'affaire va être portée devant la Cour internationale de justice (CIJ), à La Haye, et le comité (onusien) des droits de l'homme, à Genève. Elle risque d'éclabousser les autorités tunisiennes. Me Bouaouaja souligne en effet que l'incarcération de Mahmoudi, en 2011, était illégale puisque aucune charge n'avait pu être retenue contre lui. La procédure d'extradition lancée à son encontre par Hamadi Jebali, le Premier ministre, ne l'était pas moins, selon le tribunal administratif de Tunis. Elle avait été négociée, à Paris, par Saïd Ferjani, un proche de Rached Ghannouchi, le président d'Ennahdha, et Salem el-Hassi, le chef des services secrets libyens. Mais Ferjani refuse aujourd'hui d'évoquer la question et, pour toute information, renvoie vers Jebali.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Tunisie : sécurité maximale pour le pèlerinage juif de la Ghriba

La Tunisie a assuré dimanche avoir pris toutes les précautions pour assurer la sécurité du pèlerinage juif de la Ghriba la semaine prochaine, répondant ainsi à Israël qui a[...]

Des Tunisiens déploient "le plus grand drapeau du monde"

Des Tunisiens ont déployé samedi un drapeau de la taille de 19 terrains de football pour battre le record du "plus grand drapeau du monde", un évènement "patriote" qui doit aussi[...]

Tunisie : le gouvernement écarte des menaces d'attentats anti-juifs

Un responsable du ministère tunisien de l'Intérieur a démenti samedi soir l'existence de menaces d'attentats anti-juifs ou anti-israéliens en Tunisie comme évoqué par le bureau du Premier[...]

Tunisie : Ennahdha, wait and see

Rached Ghannouchi, président d'Ennahdha et artisan du virage pragmatique du mouvement islamiste tunisien, a déjà les yeux tournés vers le prochain congrès du parti.[...]

Tunisie : le trouble jeu de l'UGTT

Couverte de louanges pour son rôle pacificateur durant les quatre années qui ont suivi la révolution, l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) inquiète gouvernement et milieux[...]

Tunisie : révolution dans la révolution

Quatre ans après la chute de Ben Ali, le pays a réussi sa transition démocratique. Mais sur le plan économique et social, le peuple s'impatiente. Heureusement, les signaux positifs et, surtout,[...]

Tunisie : 98 migrants perdus en mer arrivés au port de Zarzis

Trois bateaux de pêche ont amené samedi au port de Zarzis (Sud tunisien) 98 migrants africains en perdition en Méditerranée après avoir tenté de rallier illégalement l'île[...]

Tunisie : Ghannouchi tel qu'en lui-même dans "Au sujet de l'islam"

Rached Ghannouchi s'est livré dans un livre d'entretiens réalisé par le journaliste Olivier Ravanello : "Au sujet de l'islam". [...]

Tunisie : Samir el-Wafi, mauvais scoop pour animateur star

Le célèbre présentateur tunisien a été arrêté. Pas pour un délit de presse, mais pour une affaire de droit commun : il est soupçonné de racket.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2722p008-009.xml6 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2722p008-009.xml6 from 172.16.0.100