Extension Factory Builder
08/03/2013 à 11:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Idriss Déby Itno, le 1er mars, à N'Djaména, lors de l'inhumation des 26 soldats tués. Idriss Déby Itno, le 1er mars, à N'Djaména, lors de l'inhumation des 26 soldats tués. © Ali Kaya/AFP

L'armée tchadienne est celle qui a connu les plus lourdes pertes au nord du Mali face aux jihadistes. Le 22 février, 26 de ses soldats sont morts dans le massif de l'Adrar des Ifoghas. Explications.

Que s'est-il passé dans le massif du Tigharghar, le 22 février ? Ce jour-là, une colonne de près de deux cents soldats tchadiens commandés par Abdelaziz Hassan Adam, patron des forces spéciales, avait quitté la ville de Tessalit et progressait en direction de la frontière algérienne - elle devait y retrouver un détachement de l'armée française. Ils faisaient route dans la montagne à bord de pick-up et de blindés légers quand, peu après 11 heures, ils sont tombés sur un avant-poste jihadiste.

Pris sous le feu ennemi, ils ont d'abord opéré un repli tactique, avant de contre-attaquer et de reprendre leur progression sur un terrain accidenté et difficile. C'est en fouillant les nombreuses grottes alentour que les Tchadiens ont essuyé les plus lourdes pertes - dans des combats rapprochés, mais aussi quand plusieurs jihadistes ont feint de se rendre avant de se faire exploser. Bilan de dix heures d'affrontements : plus de 80 morts côté jihadiste ; 26 côté tchadien, dont le commandant Abdelaziz. La plupart des victimes ont été enterrées le 1er mars au cimetière de Farcha, à N'Djamena.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tchad

Guerre contre Boko Haram : Idriss Déby Itno défie Abubakar Shekau

Guerre contre Boko Haram : Idriss Déby Itno défie Abubakar Shekau

Le président tchadien, Idriss Déby Itno, a profité d'une visite de travail de son homologue du Niger, Mahamadou Issoufou, mercredi à N'Djamena, pour lancer un message à Abubakar Shekau. Le lead[...]

Nigeria : Abuja annonce avoir repris 29 localités à Boko Haram

Le gouvernement fédéral nigérian a donné jeudi une liste de localités reprises par l’armée au groupe islamiste Boko Haram. Au total, 29 villes dans le Nord-Est seraient[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Boko Haram : la sale guerre a commencé

Composée des troupes du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, la force régionale s'est lancée dans la bataille pour enrayer l'avancée de la secte jihadiste Boko Haram. Une course contre la[...]

Boko Haram, la tactique du boucher

Le groupe islamiste agit-il en ordre dispersé ou suivant une véritable stratégie militaire ? De batailles en massacres, son organisation se dévoile peu à peu.[...]

Cartographie - Boko Haram sur les traces du califat de Sokoto ?

Les dirigeants de Boko Haram rêveraient-ils de faire revivre le califat de Sokoto, établi au XIXe siècle et disparu au moment de la colonisation britannique ? Leurs intentions ne sont pas claires.[...]

Boko Haram : Laurent Fabius au Tchad pour souligner la "solidarité" de la France

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, débute samedi une tournée au Tchad et au Cameroun, avant le Niger dimanche, pour affirmer "la solidarité" de Paris[...]

L'Afrique centrale apporte son soutien à la lutte régionale contre Boko Haram

Les chefs d’État de la CEEAC se sont réunis lundi à Yaoundé, au Cameroun, pour élaborer une stratégie commune destinée à "éradiquer" Boko Haram. Ils[...]

Tchad : dans les cendres de Ngouboua, après l'attaque de Boko Haram

Maisons incendiées, carcasses de bétail calciné, des habitants fuyant baluchon sur la tête... A Ngouboua, sur les rives du lac Tchad, la population est sous le choc après l'attaque de Boko[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2721p008-009.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2721p008-009.xml0 from 172.16.0.100