Extension Factory Builder
14/02/2013 à 12:01
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les mais de Labo envisageaient des attentats en France. Les mais de Labo envisageaient des attentats en France. © AFP

Un candidat français au jihad avait été arrêté, le 7 août, à Niamey. Cédric Labo Ngoyi Bungenda, Franco-Congolais de 27 ans, tentait de passer par le Niger pour rejoindre le Mali afin d'y combattre aux côtés d’Aqmi. Après plusieurs mois d'enquête, la police française est en possession de nouveaux éléments.

« Ce sont des potes de cité qui se sont cotisés pour payer le voyage de Labo jusqu'à Tombouctou », affirme une source proche des services français à propos des quatre jeunes gens interpellés le 5 février dans la région parisienne. Comme Jeune Afrique l'a révélé en novembre 2012, Cédric Labo Ngoyi Bungenda, 27 ans, ce Français originaire de RDC arrêté à Niamey le 7 août précédent, a aussitôt été rapatrié en France, mis en examen et incarcéré. Après plusieurs mois d'enquête, la police française a identifié le lieu de rassemblement de son petit groupe : une mosquée salafiste de L'Haÿ-les-Roses, près de Paris. Les amis de Labo, dont un Malien et deux Franco-Congolais, avaient renoncé au voyage de Tombouctou, mais envisageaient des attentats en France. « Apparemment, des attentats sur des lieux symboliques, sans tuer de gens, précise notre source. Mais ça pouvait déraper très vite. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Soudan : les élections générales fixées au 13 avril

Soudan : les élections générales fixées au 13 avril

Les élections générales au Soudan, prévues initialement le 2 avril ont été fixées au 13 du même mois, a annoncé samedi le chef de la commission nationale élect[...]

Gabon : trois morts dans une manifestation à Libreville, selon l'opposition

Trois personnes ont été tuées samedi dans Libreville et de nombreuses autres blessées au cours d'une manifestation contre le pouvoir du président Ali Bongo Ondimba, a affirmé[...]

Ebola : 7 373 morts sur 19 031 cas, selon l'OMS

Le nombre des morts dues à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'Ouest s'élève à 7 373 sur un total de 19 031 cas enregistrés dans les trois pays[...]

Côte d'Ivoire : les anciens rebelles n'en finissent pas de gêner le régime Ouattara

Grève de militaires, barrages, coups de feu dans Abidjan après l'arrestation vendredi d'un ex-chef de guerre: les rebelles ayant aidé Alassane Ouattara à arriver au pouvoir en Côte d'Ivoire,[...]

Gabon : un étudiant tué lors d'une manifestation interdite de l'opposition

Un étudiant gabonais a été tué samedi au cours d'une manifestation interdite de l'opposition réclamant le départ du président Ali Bongo Ondimba, qui a donné lieu à[...]

L'ONU lève ses sanctions contre un ancien chef de guerre somalien

Les Nations unies ont levé leurs sanctions contre l'ancien chef de guerre somalien Mohamed Said Atom, qui s'était allié aux insurgés islamistes shebab avant de s'en éloigner il y a six mois.[...]

Le Liberia élit ses sénateurs malgré Ebola

Les Libériens votaient samedi, sans incidents, pour renouveler la moitié des sièges du Sénat, un scrutin reporté plusieurs fois en raison de l'épidémie d'Ebola qui frappe le pays[...]

Ebola : en tournée en Afrique, Ban ki-moon promet le soutien de l'ONU

Le secrétaire général de l'ONU Ban ki-moon, en tournée dans les pays touchés par Ebola en Afrique de l'Ouest, les a assurés vendredi de l'appui de la communauté internationale[...]

Côte d'Ivoire : arrestation d'un chef de guerre, un de ses hommes tués

Un important chef de guerre ivoirien a été arrêté par les forces de sécurité vendredi au petit matin à son domicile d'un quartier bourgeois d'Abidjan, où l'un de ses hommes[...]

Les pays du "G5 du Sahel" appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les dirigeants des cinq pays du "G5 du Sahel" (Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie), réunis vendredi en sommet à Nouakchott, ont appelé l'ONU à mettre en place une force[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers