Extension Factory Builder
11/02/2013 à 17:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le roi zoulou Goodwill Zwelithini (g) coûte 5 millions d'euros à ses contribuables. Le roi zoulou Goodwill Zwelithini (g) coûte 5 millions d'euros à ses contribuables. © AFP

Salaires, maisons, voitures... Les chefs traditionnels coûtent très cher à l'Afrique du Sud. Des traitements "royaux" qui passent mal en temps de crise.

Voici des chiffres que les contribuables sud-africains vont avoir du mal à avaler. L'année dernière, les 10 rois, 829 chefs traditionnels et 5 311 petits chefs que compte le pays leur ont coûté plus de 650 millions de rands (53,1 millions d'euros) ! C'est le quotidien Beeld, basé à Johannesburg, qui a publié un rapport sur leurs salaires. Il explique que chaque souverain perçoit 927 000 rands par an, et que les provinces peuvent y ajouter des suppléments : prise en charge d'une couverture maladie, de femmes de ménage ou d'une voiture. Ainsi, quatre rois du Cap-Oriental et deux de la province de Mpumalanga ont chacun reçu une Mercedes ML 320CDI, estimée à 703 000 rands - et les frais d'essence sont bien sûr remboursés.

Six femmes

Goodwill Zwelithini a fait encore mieux. Le roi des Zoulous perçoit 3,6 millions de rands par an pour l'entretien de son domaine agricole. En 2011, la province du KwaZulu-Natal (Est) leur a versé, à lui et à sa famille, 59 millions de rands, sachant qu'il a 27 enfants... Il a également demandé une rallonge de 18 millions de rands afin de construire un palais pour la plus jeune de ses six femmes.

Les salaires des rois sud-africains sont fixés chaque année par une commission indépendante. « La Constitution ne dit rien sur ces rémunérations », explique à Beeld Pierre de Vos, constitutionnaliste basé au Cap. Celles-ci sont en effet un héritage du régime de l'apartheid qui « achetait » les souverains locaux afin de limiter leurs pouvoirs. Si certains les remettent en cause et affirment qu'ils vivent « aux crochets de l'État », Patekile Holomisa, président du Contralesa, un organisme qui regroupe les chefs traditionnels, estime qu'« ils jouent un rôle important à l'échelle locale ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : ce que la justice reproche à Julius Malema

Afrique du Sud : ce que la justice reproche à Julius Malema

Le 30 septembre, le tribunal de Polokwane, dans le nord de l'Afrique du Sud, a décidé de renvoyer au 3 août 2015 le procès pour corruption ouvert à l'encontre de Julius Malema. Que reproche la jus[...]

L'Afrique du Sud donne 25 millions d'euros d'aide à Cuba

L'Afrique du Sud va donner 350 millions de rands (25 millions d'euros) d'"aide économique" à Cuba pour "stimuler les relations commerciales bilatérales", a annoncé samedi son[...]

Afrique du Sud : la première mosquée ouverte aux homosexuels fermée... faute de parking

La ville du Cap a annoncé que la première mosquée ouverte aux homosexuels en Afrique du Sud, inaugurée vendredi 19 septembre, allait fermer ses portes pour une durée indéterminée.[...]

Afrique du Sud : une mosquée ouverte aux homosexuels inaugurée au Cap

Une mosquée ouverte aux homosexuels, traitant les femmes et les chrétiens sur un pied d'égalité, a été inaugurée vendredi au Cap, sans aucun incident majeur, malgré des[...]

Afrique du Sud : Jacob Zuma rattrapé par ses démons

Rien ne va plus pour le chef de l'État sud-africain. Alors que les scandales se multiplient, la justice exhume l'affaire dite de l'Arms Deal, qui poursuit Jacob Zuma depuis plus de dix ans. Tiendra-t-il jusqu'à[...]

À quoi sert Mme Zuma ?

Si Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), était japonaise, elle se confondrait en kokaishiteimass (excuses publiques) et courbettes contrites, avant de [...]

Afrique du Sud : une ministre espère que Pistorius sera rejugé

La ministre sud-africaine de l'Éducation et présidente de la Ligue des femmes du parti au pouvoir, Angie Motshegka, a déclaré ce week-end qu'elle espérait qu'Oscar Pistorius serait[...]

Afrique du Sud : Oscar Pistorius reconnu coupable d'homicide involontaire

Oscar Pistorius a été reconnu vendredi coupable d'homicide involontaire pour la mort de sa petite amie, Reeva Steenkamp, en 2013.[...]

Afrique du Sud : la juge va prononcer la fin du verdict du procès Pistorius

Oscar Pistorius saura vendredi s'il est reconnu coupable d'homicide involontaire pour la mort de sa petite amie, Reeva Steenkamp, en 2013. La juge sud-africaine Masipa a écarté, jeudi, la préméditation[...]

Procès Pistorius : la juge écarte la thèse du meurtre avec préméditation

La dernière étape du procès du champion sud-africain Oscar Pistorius, accusé du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, en février 2013, a débuté jeudi avec la lecture du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers