Extension Factory Builder
11/02/2013 à 17:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le roi zoulou Goodwill Zwelithini (g) coûte 5 millions d'euros à ses contribuables. Le roi zoulou Goodwill Zwelithini (g) coûte 5 millions d'euros à ses contribuables. © AFP

Salaires, maisons, voitures... Les chefs traditionnels coûtent très cher à l'Afrique du Sud. Des traitements "royaux" qui passent mal en temps de crise.

Voici des chiffres que les contribuables sud-africains vont avoir du mal à avaler. L'année dernière, les 10 rois, 829 chefs traditionnels et 5 311 petits chefs que compte le pays leur ont coûté plus de 650 millions de rands (53,1 millions d'euros) ! C'est le quotidien Beeld, basé à Johannesburg, qui a publié un rapport sur leurs salaires. Il explique que chaque souverain perçoit 927 000 rands par an, et que les provinces peuvent y ajouter des suppléments : prise en charge d'une couverture maladie, de femmes de ménage ou d'une voiture. Ainsi, quatre rois du Cap-Oriental et deux de la province de Mpumalanga ont chacun reçu une Mercedes ML 320CDI, estimée à 703 000 rands - et les frais d'essence sont bien sûr remboursés.

Six femmes

Goodwill Zwelithini a fait encore mieux. Le roi des Zoulous perçoit 3,6 millions de rands par an pour l'entretien de son domaine agricole. En 2011, la province du KwaZulu-Natal (Est) leur a versé, à lui et à sa famille, 59 millions de rands, sachant qu'il a 27 enfants... Il a également demandé une rallonge de 18 millions de rands afin de construire un palais pour la plus jeune de ses six femmes.

Les salaires des rois sud-africains sont fixés chaque année par une commission indépendante. « La Constitution ne dit rien sur ces rémunérations », explique à Beeld Pierre de Vos, constitutionnaliste basé au Cap. Celles-ci sont en effet un héritage du régime de l'apartheid qui « achetait » les souverains locaux afin de limiter leurs pouvoirs. Si certains les remettent en cause et affirment qu'ils vivent « aux crochets de l'État », Patekile Holomisa, président du Contralesa, un organisme qui regroupe les chefs traditionnels, estime qu'« ils jouent un rôle important à l'échelle locale ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : Jacob Zuma blanchi pour les travaux dans sa luxueuse villa

Afrique du Sud : Jacob Zuma blanchi pour les travaux dans sa luxueuse villa

Jacob Zuma, accusé d'avoir agrandi sa luxueuse résidence privée aux frais des contribuables, a finalement été blanchi jeudi par son propre ministre de la Police. Le président sud-africain [...]

Mondial 2010 : l'Afrique du Sud juge les accusations de corruption "sans fondement"

La Fédération sud-africaine de football s’est exprimée jeudi au sujet des accusations de corruption dans l’attribution de la Coupe du monde 2010. Une affaire dans laquelle sont inculpés des[...]

Justice américaine : l'attribution de la Coupe du monde à l'Afrique du Sud était "corrompue"

C'est ce qu'a déclaré mercredi 21 mai la ministre américaine de la Justice à New York, après les inculpations pour corruption d'élus et de partenaires de la Fifa. La[...]

Afrique du Sud : Maimane, du township au leadership

À 34 ans, ce chef d'entreprise devient le premier dirigeant noir de l'Alliance démocratique, parti considéré jusque-là comme "trop blanc". Cela suffira-t-il à[...]

Xénophobie en Afrique du Sud : l'opération Fiela suscite la polémique

Dans le cadre de l'opération Fiela, plus de 400 Mozambicains ont été expulsés en fin de semaine dernière et la société civile dénonce une action xénophobe. Le[...]

RDC : la justice sud-africaine abandonne les poursuites contre le pasteur Mukungubila

Le tribunal de Johannesburg a décidé vendredi d’abandonner les poursuites engagées contre le pasteur Paul-Joseph Mukungubila, qui était accusé d'avoir fomenté les attaques du 30[...]

Cornes de rhinocéros : un juteux trafic en nette progression

Les rhinocéros, menacés d'extinction, sont traqués par les contrebandiers. Zoom sur un trafic très lucratif.[...]

Gaz de schiste : l'Afrique du Sud lance une étude d'impact sur l'exploitation

L'Afrique du Sud a annoncé le lancement d'une étude d'impact de l'exploitation du gaz de schiste, dont la région du Karoo (centre-ouest), écologiquement fragile, détiendrait suffisamment de[...]

L'artiste sud-africain Joe Dog censuré à la Fondation Calouste-Gulbenkian de Lisbonne

Plus connu sous le nom de Joe Dog, l'artiste sud-africain Anton Kannemeyer a été victime d'une étrange affaire de censure au Portugal, dans la librairie de la Fondation Calouste-Gulbenkian à[...]

Afrique du Sud : qui est (vraiment) Mmusi Maimane, le leader noir du "parti blanc" ?

À 34 ans, Mmusi Maimane a été élu dimanche à la tête de l'Alliance démocratique (DA), première force d'opposition en Afrique du Sud et considérée par le pouvoir[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers