Extension Factory Builder
11/02/2013 à 17:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le roi zoulou Goodwill Zwelithini (g) coûte 5 millions d'euros à ses contribuables. Le roi zoulou Goodwill Zwelithini (g) coûte 5 millions d'euros à ses contribuables. © AFP

Salaires, maisons, voitures... Les chefs traditionnels coûtent très cher à l'Afrique du Sud. Des traitements "royaux" qui passent mal en temps de crise.

Voici des chiffres que les contribuables sud-africains vont avoir du mal à avaler. L'année dernière, les 10 rois, 829 chefs traditionnels et 5 311 petits chefs que compte le pays leur ont coûté plus de 650 millions de rands (53,1 millions d'euros) ! C'est le quotidien Beeld, basé à Johannesburg, qui a publié un rapport sur leurs salaires. Il explique que chaque souverain perçoit 927 000 rands par an, et que les provinces peuvent y ajouter des suppléments : prise en charge d'une couverture maladie, de femmes de ménage ou d'une voiture. Ainsi, quatre rois du Cap-Oriental et deux de la province de Mpumalanga ont chacun reçu une Mercedes ML 320CDI, estimée à 703 000 rands - et les frais d'essence sont bien sûr remboursés.

Six femmes

Goodwill Zwelithini a fait encore mieux. Le roi des Zoulous perçoit 3,6 millions de rands par an pour l'entretien de son domaine agricole. En 2011, la province du KwaZulu-Natal (Est) leur a versé, à lui et à sa famille, 59 millions de rands, sachant qu'il a 27 enfants... Il a également demandé une rallonge de 18 millions de rands afin de construire un palais pour la plus jeune de ses six femmes.

Les salaires des rois sud-africains sont fixés chaque année par une commission indépendante. « La Constitution ne dit rien sur ces rémunérations », explique à Beeld Pierre de Vos, constitutionnaliste basé au Cap. Celles-ci sont en effet un héritage du régime de l'apartheid qui « achetait » les souverains locaux afin de limiter leurs pouvoirs. Si certains les remettent en cause et affirment qu'ils vivent « aux crochets de l'État », Patekile Holomisa, président du Contralesa, un organisme qui regroupe les chefs traditionnels, estime qu'« ils jouent un rôle important à l'échelle locale ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique du sud

Attention : dangers

J'ai la curieuse et désagréable impression que notre pauvre monde ressemble en ce moment à un avion sans pilote, alors qu'il est entré dans une zone de turbulences. Comment ne pas en être [...]

André Brink, conscience éclairée

De Cherchell (Algérie) à Vrede (Afrique du Sud), les lettres du continent sont en deuil. À quelques heures d'intervalle, en ce début février, deux des plus grands auteurs africains sont[...]

Grande-Bretagne : plus de 5 000 plaintes contre une publicité mettant en scène Oscar Pistorius

L'agence britannique de régulation de la publicité (ASA) a annonce vendredi avoir reçu 5 525 plaintes pour une affiche publicitaire mettant en scène l’athlète sud-africain Oscar Pistorus[...]

Jacob Zuma aux Blancs sud-africains : "Je n'ai jamais été raciste"

"L'Afrique du Sud appartient à tous ceux qui y habitent, Noirs comme Blancs", a lancé jeudi devant le Parlement le président Jacob Zuma.[...]

RDC : la justice sud-africaine relaxe Étienne Kabila

Arrêté depuis février 2013 pour une supposée tentative de renversement du pouvoir en place à Kinshasa, Étienne Kabila, qui se présente comme le fils aîné de[...]

Décès d'André Brink : aîné, tu peux dormir

André Brink, je l'évoquerai en cinq lieux, dans le désordre voulu.[...]

Afrique du Sud : ni étranger, ni très grand propriétaire, l'avenir des terres se précise

Une loi pour corriger les déséquilibres hérités de la colonisation et de l'apartheid en Afrique du Sud où les agriculteurs blancs cultivent toujours la majorité des terres, devrait[...]

Photographie : Pieter Hugo enfin chez lui

Connu pour ses photos de troubadours nigérians accompagnés de hyènes, l'artiste sud-africain expose à Paris une série d'images beaucoup plus intimes sur son pays natal.[...]

Afrique du Sud : Malema interpelle Zuma, échauffourées au Parlement

On s'y attendait : le discours annuel sur l'État de la nation sud-africaine a été jeudi une épreuve difficile pour le président Jacob Zuma. Discours interrompus, députés de[...]

Afrique du Sud : décès d'André Brink, écrivain engagé contre l'apartheid

  L'écrivain sud-africain Andre Brink, engagé contre l'apartheid et auteur notamment de "Une saison blanche et sèche", est décédé dans la nuit de vendredi à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2717p039.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2717p039.xml0 from 172.16.0.100