Extension Factory Builder
07/02/2013 à 17:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nadir Dendoune est détenu à Bagdad depuis le 23 janvier. Nadir Dendoune est détenu à Bagdad depuis le 23 janvier. © AFP

Le journaliste français Nadir Dendoune est détenu à Bagdad par les autorités irakiennes depuis le 23 janvier. Toujours pas inculpé, on lui reproche d'avoir photographié des lieux sensibles. Le ministère français des Affaires étrangères a convoqué, jeudi 7 février, l'ambassadeur irakien et a réitéré son souhait de voir le journaliste libéré dans "les meilleurs délais".

Depuis le 23 janvier, notre collaborateur Nadir Dendoune, 40 ans, est incarcéré en Irak. Il a été arrêté à Dora, un quartier de Bagdad, alors qu'il prenait des photos d'une installation de traitement de l'eau. En reportage pour Le Monde diplomatique, il était porteur d'une lettre de mission du mensuel français.

Nadir Dendoune, détenu à Bagdad, a comparu mardi 5 février, pour la première fois depuis son arrestation, devant un juge d'instruction qui l'a maintenu en détention, en attendant de prononcer son éventuelle inculpation ou sa libération. La justice irakienne lui reproche d'avoir photographié sans autorisation le QG des services de renseignements irakiens, ainsi que des barrages de police et de l'armée.

Un comité de soutien en sa faveur a été créé en France, ainsi qu'une page sur le réseau social Facebook. Reporters sans frontières a appelé à sa libération immédiate.

Jeudi 7 février, l'ambassadeur d'Irak en France a été convoqué au ministère des Affaires étrangères pour évoquer la situation du journaliste français. Paris a fait savoir qu'il souhaitait la libération du journaliste « dans les meilleurs délais », a indiqué le Quai d'Orsay.

Selon Philippe Lalliot, porte-parole du Quai d'Orsay, le secrétaire général du ministère, qui a reçu l'ambassadeur irakien, lui « a réitéré le souhait que M. Dendoune soit libéré dans les meilleurs délais et l'attachement indéfectible de la France à la liberté de la presse ». « Il a insisté sur le nécessaire respect des droits de notre compatriote et sur le prix que nous attachons à ce que notre ambassade à Bagdad puisse exercer la protection consulaire, conformément au droit international », a poursuivi le porte-parole.

L'ambassadeur de France en Irak avait rencontré lundi le directeur de cabinet du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki au sujet du journaliste détenu pour lui dire l'« incompréhension de la France devant la procédure utilisée qui ne correspond pas à l'Etat de droit en Irak », selon une source diplomatique.

Journaliste talentueux

Personnage atypique, Nadir Dendoune est l'auteur remarqué d'Un tocard sur le toit du monde (JC Lattès, 2010), livre dans lequel il raconte son expédition jusqu'au sommet de l'Everest, où il a porté haut (8 848 mètres !) les couleurs du 9-3 (département de Seine-Saint-Denis). Détenteur de trois passeports (français, algérien et australien), c'est un vrai aventurier moderne : Sydney-Paris à vélo au début des années 2000, bouclier humain en Irak en 2003 - expérience qu'il raconte dans Journal de guerre d'un pacifiste -, auteur d'une Lettre ouverte à un fils d'immigré directement adressée à Nicolas Sarkozy et, plus récemment, réalisateur d'un film intitulé Palestine.

Il est exactement ce genre de journaliste talentueux, dynamique et engagé dont la presse et la démocratie ont besoin. La prison, il l'a déjà connue (pendant deux semaines) en France, en 1989, à la suite d'une bagarre. Depuis, il ne cesse de se battre pour prouver que l'immigration est une richesse et que les enfants d'immigrés ont un avenir. Nous espérons le revoir très vite à la lumière.

________

- Le blog en soutien à Nadir Dendoune

- 19 000 personnes ont déjà signé la pétition pour la libération de Nadir Dendoune.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

France : arrestation au Burundi du frère de l'agresseur de policiers à Joué-lès-Tours

France : arrestation au Burundi du frère de l'agresseur de policiers à Joué-lès-Tours

Les services de renseignement burundais ont annoncé lundi avoir arrêté à Bujumbura le frère de Bertrand "Bilal" Nzohabonayo, le français d'origine burundaise abattu samedi en Fr[...]

SOS Fifa

Fifa : un sigle qui sent de plus en plus le soufre. Principale institution sportive mondiale, avec le Comité international olympique (CIO), la Fédération internationale de football association[...]

France : l'agresseur des policiers de Joué-lès-Tours affichait le drapeau de l'EI sur Facebook

Jeune homme au physique athlétique, l'agresseur des policiers de Joué-lès-Tours abattu samedi par les forces de l'ordre s'était récemment converti à l'islam, affichant sur son compte[...]

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

Dans un entretien publié mercredi sur le site du magazine "People", le président américain, Barack Obama, et son épouse, ont révélé quelques actes de racisme ordinaire[...]

États-Unis : 70 ans après son exécution, un Africain-Américain de 14 ans innocenté

Une juge de Caroline du Sud vient d'annuler la condamnation à mort de George Stinney, un afro-américain de 14 ans exécuté le 16 juin 1944 dans une prison de Columbia pour le meurtre supposé de[...]

Irak : gros revers pour l'État islamique

Plusieurs chefs du groupe État islamique en Irak ont été tués récemment dans des frappes aériennes américaines dans le nord de l'Irak, où des combattants kurdes ont[...]

Diaspora : Consuelo Cruz Arboleda, Africaine-Sud-Américaine

Depuis presque dix ans, cette Colombienne installée à Madrid coordonne le groupe afro-socialiste au sein du Parti socialiste ouvrier espagnol.[...]

États-Unis : torture sans limites pendant la présidence de George W. Bush

Durant la présidence de George W. Bush, sous couvert de guerre contre le terrorisme, la CIA a eu recours à la torture. Avec une cruauté sans bornes, selon un rapport accablant du Sénat[...]

Benjamin Stora : "La France peine à se voir comme une nation construite par ses migrants"

Entretien avec le patron de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, l'historien français Benjamin Stora.[...]

Oubliez le McDo, à Paris, les fast-foods africains passent à l'offensive !

En quelques années, le marché de la restauration rapide en France a vu venir de nouveaux acteurs, les fast-foods africains. Malgré la frilosité des banques à les aider, certains ont réussi[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers