Extension Factory Builder
06/02/2013 à 18:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Andry Rajoelina pourrait être Premier ministre avant de se présenter à la présidentielle de 2018 Andry Rajoelina pourrait être Premier ministre avant de se présenter à la présidentielle de 2018 © AFP

Le camp d'Andry Rajoelina espère placer son chef à la primature lors des prochaines législatives, à défaut de pouvoir le placer à la présidence. En attendant les élections suivantes...

Depuis le retrait du président de la transition, Andry Rajoelina, et celui de son irréductible ennemi, l'ancien chef de l'État Marc Ravalomanana, les spéculations sur l'identité du futur président vont bon train. Et les appétits s'aiguisent. Madagascar compte près de trois cents partis, mais seulement une dizaine d'entre eux satisfont aux critères définis par la nouvelle loi régissant leurs activités (tenue d'un congrès national, couverture nationale, etc.). Or les futurs candidats ont l'obligation d'être adoubés par un parti reconnu, ce qui réduit l'éventail des solutions mais ne simplifie pas forcément le problème.

D'autant que certains multiplient les manoeuvres pour que les législatives aient lieu avant la présidentielle (repoussée du 8 mai au 24 juillet), contrairement aux dispositions de la feuille de route, dans l'espoir de remporter les premières et d'amener à la primature (dont la nouvelle Constitution renforcera considérablement les pouvoirs), puis à la présidence en 2018, un certain Andry Rajoelina. Bref, un scénario à la Poutine. Reste, dans cette hypothèse, à dénicher l'homme qui occupera la présidence au cours des cinq prochaines années. Et à convaincre la communauté internationale d'accepter ce scénario.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Libye : confusion à tous les étages

Libye : confusion à tous les étages

En décidant d'invalider le Parlement de Tobrouk, pourtant élu et reconnu par la communauté internationale, la Cour suprême a ajouté à la confusion ambiante. Et semé le[...]

Photographie : l'Afrique sans fard

Affranchi des stéréotypes, le continent se raconte au festival de Lagos. Un rendez-vous international où se croisent les regards d'artistes nigérians et étrangers.[...]

Burkina : Zida entend multiplier les réformes et lutter contre la corruption

À l'issue du premier Conseil des ministres de son gouvernement, le lieutenant-colonel Isaac Zida a promis lundi de mener de nombreuses réformes et a désigné une cible : la corruption.[...]

Égypte - France : le climat se réchauffe

L'Égypte est résolue à améliorer ses relations avec la France (Abdel Fattah al-Sissi devait se rendre les 25 et 26 novembre à Paris pour s'entretenir avec François Hollande [...]

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra l'[...]

Libye - Fethi Benkhalifa : "Les Amazighs n'ont pas à choisir leur camp dans la guerre civile"

Fethi Benkhalifa, ex-président du Congrès mondial amazigh, s'est rendu à Paris. À cette occasion il a accepté de répondre aux questions de "Jeune Afrique" et de donner son poi[...]

Côte d'Ivoire : une dizaine de pro-Gbagbo, dont 3 anciens ministres, mettent fin à leur exil au Ghana

Trois anciens ministres de Laurent Gbagbo, Hubert Oulaye, Odette Sauyet et Assoa Adou, ont regagné la Côte d'Ivoire lundi avec d'autres cadres de l'ancien régime, mettant fin à un exil de quatre ans au[...]

La Côte d'Ivoire veut lever 160 milliards de F CFA

L'État ivoirien a entamé la levée de 160 milliards de F CFA (243 millions d'euros) sur le marché de l'Uemoa. Une partie de ces ressources pourrait servir à apurer la solde des militaires frondeur[...]

Maroc : le corps du délit

En se mettant elles-mêmes en scène, de jeunes artistes marocaines bousculent les stéréotypes liés au statut de la femme. Issues d'une génération décomplexée par[...]

État islamique : Fatiha Mejjati, la veuve noire

Les combattants marocains de l'État islamique (EI) ont leur star. Son nom : Fatiha Mejjati, veuve de Karim Mejjati, membre d'Al-Qaïda tombé en Arabie saoudite en avril 2005. Véritable ic&ocir[...]

Maroc : enquête sur le contrat controversé de Sicpa

Au Maroc, la société suisse chargée du marquage fiscal des boissons et du tabac est loin de faire l'unanimité. Outre des tarifs jugés excessifs, l'opacité de sa gestion pose questi[...]

Maroc : inondations meurtrières dans le Sud

La région du Sud-est du Maroc a connu des intempéries exceptionnelles dimanche 23 novembre. Bilan provisoire : au moins 32 personnes tuées et 6 portées disparues.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers