Extension Factory Builder
31/01/2013 à 18:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président béninois, Boni Yayi. Le président béninois, Boni Yayi. © Vincent Fournier/J.A.

Condamnés à la fin de janvier pour offense au chef de l'État béninois, Lionel Agbo et Berthe Cakpossa ont finalement été graciés, jeudi 31 janvier, par Boni Yayi.

Lionel Agbo et Berthe Cakpossa ont été graciés par le président Boni Yayi. « Dans un souci d'apaisement,le président de la République (...) a décidé de retirer sa plainte et d'accorder (à Lionel Agbo) son pardon et sa grâce conformément aux prérogatives que lui confère la Constitution », indique un communiqué de la présidence publié jeudi 31 janvier. « Cette mesure s'étend également à Madame Berthe Cakpossa, directrice de Canal 3 », précise le communiqué.

Fin janvier, la justice béninoise avaient condamné ces deux personnalités pour offense au chef de l'État - la première étant accusée d'avoir diffusé les propos de la seconde.

L'affaire remonte à septembre dernier. Lionel Agbo n'est plus porte-parole du gouvernement, ni conseiller spécial du président Boni Yayi. Avocat pénaliste, plusieurs fois candidat à la présidentielle, il tient une conférence de presse et ne mâche pas ses mots quand il accuse une partie des collaborateurs du chef de l'État d'être corrompus.

Inquiétudes pour la liberté de la presse

« Dans ce palais que je connais, lance-t-il aux journalistes, il y a des hommes et des femmes qui ont fait fortune. Un petit groupe est devenu milliardaire, et le chef de l'État sait que je sais qu'il sait. » Le tribunal de première instance de Cotonou l'avait condamné, le 23 janvier, à six mois de prison ferme.

Une semaine plus tôt, la même Cour avait reconnu Berthe Cakpossa, la directrice de la chaîne de télévision privée Canal 3, à trois mois de prison ferme et 500 000 F CFA d'amende (762 euros). Son tort ? Avoir diffusé l'intégralité de la conférence de presse de Lionel Agbo. Brice Houssou, le président de l'Union professionnelle des médias, s'était dit inquiet pour la liberté de la presse au Bénin. Il craignait que les journalistes ne puissent enquêter sur les accusations de corruption.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Bénin

Soglo, Yayi, Kérékou : les 'fils de' briguent le suffrage universel au Bénin

Soglo, Yayi, Kérékou : les "fils de" briguent le suffrage universel au Bénin

Le 26 avril, les électeurs choisiront leurs députés. Parmi les candidats, les fils de trois hommes qui se sont retrouvés à la tête du pays. Une situation inédite qui fai[...]

Bénin : pourquoi les législatives du 26 avril sont cruciales

La campagne pour les élections législatives au Bénin bat son plein. Dimanche, près de 4,4 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour choisir les 83 députés qui[...]

Dossier Bénin : l'enfant terrible

Politique, société, économie, religion... "Jeune Afrique" dresse un portrait du Bénin d'aujourd'hui.[...]

Bénin : églises charismatiques, la multiplication des petits saints

Berceau du vaudou et fief catholique, le pays est souvent cité en exemple en matière de syncrétisme. Mais les mouvements charismatiques aux pratiques douteuses prolifèrent, au point qu'on ne[...]

Bénin : ces personnalités sortent du lot !

Ils exercent leurs talents dans la finance, le négoce international, le droit, le BTP ou l'informatique. Portrait de sept personnalités qui sortent du lot.[...]

Bénin : ces hommes politiques qui ont foi en leur étoile

Certains roulent pour Thomas Boni Yayi, d'autres sont en rupture de ban avec le pouvoir ou opposants de longue date. Tous ont un objectif commun : peser sur les prochains scrutins. Directement ou en coulisses.[...]

Qui est Jules-Armand Aniambossou, l'ambassadeur du Bénin en France ?

Pour l'ambassadeur Jules-Armand Aniambossou, la France est comme une seconde patrie. Ingénieur et ancien élève de l'ENA, il connaît toutes les arcanes de l'administration et des milieux[...]

Élections au Bénin : la valse des étiquettes

À un mois des législatives, majorité et opposition se réorganisent. Entre les retournements de veste et les alliances de dernière minute, on est pris de tournis.[...]

Régis Facia : "Au Bénin, les portes s'ouvrent plus facilement devant les Européens"

Créer son entreprise au Bénin relève du parcours d'obstacles. Le vice-président du patronat, PDG fondateur de Top Chrono, est bien placé pour en parler.[...]

Bénin : Lépi, ou l'épine dans le pied

Fiable, ultramoderne... On parait cette liste informatisée de toutes les qualités. Son actualisation a pourtant paralysé le système électoral béninois pendant deux ans. Et tout le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2716p045.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2716p045.xml0 from 172.16.0.100