Extension Factory Builder
31/01/2013 à 18:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président béninois, Boni Yayi. Le président béninois, Boni Yayi. © Vincent Fournier/J.A.

Condamnés à la fin de janvier pour offense au chef de l'État béninois, Lionel Agbo et Berthe Cakpossa ont finalement été graciés, jeudi 31 janvier, par Boni Yayi.

Lionel Agbo et Berthe Cakpossa ont été graciés par le président Boni Yayi. « Dans un souci d'apaisement,le président de la République (...) a décidé de retirer sa plainte et d'accorder (à Lionel Agbo) son pardon et sa grâce conformément aux prérogatives que lui confère la Constitution », indique un communiqué de la présidence publié jeudi 31 janvier. « Cette mesure s'étend également à Madame Berthe Cakpossa, directrice de Canal 3 », précise le communiqué.

Fin janvier, la justice béninoise avaient condamné ces deux personnalités pour offense au chef de l'État - la première étant accusée d'avoir diffusé les propos de la seconde.

L'affaire remonte à septembre dernier. Lionel Agbo n'est plus porte-parole du gouvernement, ni conseiller spécial du président Boni Yayi. Avocat pénaliste, plusieurs fois candidat à la présidentielle, il tient une conférence de presse et ne mâche pas ses mots quand il accuse une partie des collaborateurs du chef de l'État d'être corrompus.

Inquiétudes pour la liberté de la presse

« Dans ce palais que je connais, lance-t-il aux journalistes, il y a des hommes et des femmes qui ont fait fortune. Un petit groupe est devenu milliardaire, et le chef de l'État sait que je sais qu'il sait. » Le tribunal de première instance de Cotonou l'avait condamné, le 23 janvier, à six mois de prison ferme.

Une semaine plus tôt, la même Cour avait reconnu Berthe Cakpossa, la directrice de la chaîne de télévision privée Canal 3, à trois mois de prison ferme et 500 000 F CFA d'amende (762 euros). Son tort ? Avoir diffusé l'intégralité de la conférence de presse de Lionel Agbo. Brice Houssou, le président de l'Union professionnelle des médias, s'était dit inquiet pour la liberté de la presse au Bénin. Il craignait que les journalistes ne puissent enquêter sur les accusations de corruption.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Bénin

Bénin : l'opposant Adrien Houngbedji, nouveau président de l'Assemblée nationale

Bénin : l'opposant Adrien Houngbedji, nouveau président de l'Assemblée nationale

Adrien Houngbedji, principal adversaire du chef de l'État Thomas Boni Yayi à la dernière présidentielle, a été élu mercredi président de l'Assemblée nationale du B&e[...]

Corruption au Bénin : quand Rosine Soglo sort l'artillerie lourde

L’investiture des députés de la septième législature s’est déroulée samedi au siège du Parlement béninois, à Porto-Novo, capitale officielle du pays.[...]

Rien n'arrête la locomotive Bolloré

Deux ans après avoir raflé le deuxième terminal à conteneurs du port d'Abidjan, le groupe français double la concurrence et décroche le futur chemin de fer reliant Lomé[...]

Bénin : le parti du président Boni Yayi en tête des législatives, mais pas majoritaire

Avec 33 sièges sur 83, les Forces cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) ont remporté les élections législatives au Bénin, sans atteindre la majorité absolue. Les deux principaux[...]

Bénin : le parti du président Boni Yayi en tête des législatives

Au Bénin, le parti du président Thomas Boni Yayi a remporté les élections législatives, avec 32 sièges sur 83, mais n'a pas obtenu de majorité absolue, selon les premiers[...]

Les bureaux de vote ont ouvert pour les législatives au Bénin

Les bureaux de vote au Bénin ont ouvert dimanche pour les élections législatives considérées comme un "galop d'essai" en vue de la présidentielle de 2016. Près de 4,4[...]

Soglo, Yayi, Kérékou : les "fils de" briguent le suffrage universel au Bénin

Le 26 avril, les électeurs choisiront leurs députés. Parmi les candidats, les fils de trois hommes qui se sont retrouvés à la tête du pays. Une situation inédite qui[...]

Bénin : pourquoi les législatives du 26 avril sont cruciales

La campagne pour les élections législatives au Bénin bat son plein. Dimanche, près de 4,4 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour choisir les 83 députés qui[...]

Dossier Bénin : l'enfant terrible

Politique, société, économie, religion... "Jeune Afrique" dresse un portrait du Bénin d'aujourd'hui.[...]

Bénin : églises charismatiques, la multiplication des petits saints

Berceau du vaudou et fief catholique, le pays est souvent cité en exemple en matière de syncrétisme. Mais les mouvements charismatiques aux pratiques douteuses prolifèrent, au point qu'on ne[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers