Extension Factory Builder
29/01/2013 à 12:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Premier ministre tchadien, Joseph Djimrangar Dadnadji. Le Premier ministre tchadien, Joseph Djimrangar Dadnadji. © D.R.

Le président Déby Itno a nommé, le 21 janvier, Joseph Djimrangar Dadnadji au poste de Premier ministre. Réputé compétent, originaire du Sud, il était jusqu'à présent son directeur de cabinet.

L'annonce de la nomination de Joseph Djimrangar Dadnadji au poste de Premier ministre, le 21 janvier, n'a pas surpris grand monde à N'Djamena. En choisissant cet homme de 59 ans, membre du bureau politique national du Mouvement patriotique du salut (MPS, au pouvoir), originaire de la province du Mandoul, dans le Sud majoritairement chrétien du pays (Djimrangar est lui-même protestant), le président Idriss Déby Itno évite de bouleverser les délicats équilibres du Tchad tout en choisissant un de ses plus proches collaborateurs.

Depuis une décennie, ce grand commis de l'État (il était déjà haut fonctionnaire du temps de Hissène Habré), titulaire d'un doctorat de droit public de l'université française de Poitiers, a occupé toutes les fonctions dans l'entourage présidentiel. Décrit comme discret, compétent et pointilleux - des qualités essentielles pour le poste de Premier ministre, plutôt technocratique au Tchad -, il était entré au gouvernement pour la première fois en 2002, comme ministre du Plan, du Développement et de la Coopération. Il a ensuite été conseiller juridique du président, puis son secrétaire général (pendant trois ans au total) et, à deux reprises, son directeur de cabinet, poste qu'il occupait jusqu'à sa nomination.

Impulsion

Ce qui étonne la scène politique tchadienne, c'est d'avantage la longévité de son prédécesseur, Emmanuel Nadingar : deux ans et dix mois, un record depuis l'arrivée au pouvoir d'Idriss Déby Itno. Nadingar avait été nommé en mars 2010, notamment pour préparer l'élection présidentielle d'avril 2011. Nadingar a semble-t-il dû son maintien à d'excellentes relations avec le président tchadien. Au point que sa lettre de démission ne fait référence à aucune contrariété, remerciant même le chef de l'État pour ses années passées à la primature.

Djimrangar Dadnadji devra tenter de donner une nouvelle impulsion à l'action du gouvernement pour mettre en application les promesses de campagne, principalement axées sur le développement rural.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tchad

Manuel Valls au Tchad parmi les soldats français de Barkhane

Manuel Valls au Tchad parmi les soldats français de Barkhane

Le Premier ministre Manuel Valls entame samedi à N'Djamena une visite de deux jours aux troupes françaises engagées dans le combat contre les groupes jihadistes armés au Sahel, qui le conduira ég[...]

Tchad : le procès de 29 complices de Hissène Habré s'ouvre sans leurs avocats

Le procès de 29 anciens responsables de la police politique de l’ancien président Hissène Habré s’ouvre vendredi au Tchad. Un événement que les autorités veulent[...]

Tchad : grogne sociale et manifestations à N'Djamena, Moundou et Sarh

Plusieurs manifestations ont eu lieu mardi dans trois grandes villes tchadiennes. À la grève des enseignants s'ajoutent les protestations contre les hausses du prix de l'essence et le mécontentement des[...]

Litige : le Tchad conclut un accord avec le chinois CNPC

 Le Tchad a conclu un accord de 400 millions de dollars avec la compagnie pétrolière chinoise mettant un terme aux poursuites engagées contre celle-ci pour non-respect des règles[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar au Tchad et la défaite finale de Ouadi Doum

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce quatrième et avant-dernier billet de[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar (suite)

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce troisième billet de blog, Laurent[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

La force régionale contre Boko Haram sera opérationnelle en novembre

Les pays membres de la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) et le Bénin ont annoncé, le 7 octobre à Niamey, la mise en place début novembre de la force régionale chargée de lutter[...]

Le Nigeria et ses voisins veulent se doter d'une "stratégie commune" contre Boko Haram

Réunis mardi à Niamey, le Nigeria et ses voisins doivent finaliser la création d'une force multinationale pour contrer la menace du groupe islamiste nigérian Boko Haram.[...]

Mali : le Tchad accuse l'ONU de se servir de ses soldats comme "bouclier"

Le Tchad a dénoncé vendredi le traitement "discriminatoire" réservé à ses troupes au Mali, accusant la Mission de l'ONU (Minusma) de les utiliser comme "bouclier",[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers