Extension Factory Builder
01/02/2013 à 08:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton. La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton. © AFP

Avant de passer le relais à John Kerry, la secrétaire d'État a lancé une ultime mise en garde contre le terrorisme islamiste en Afrique du Nord. Et prôné la plus grande fermeté.

Après 112 pays visités et plus de 1,5 million de km parcourus en quatre ans, Hillary Clinton ne voulait surtout pas rater sa sortie. Tour à tour combative, chaleureuse, professorale et à l'écoute, la secrétaire d'État américaine a visiblement réussi son grand oral devant les commissions des Affaires étrangères du Sénat et de la Chambre des représentants, le 23 janvier. Cette audition vient clore le « Benghazigate », qui avait éclaté après la mort, en septembre 2012, de l'ambassadeur Christopher Stevens et de trois autres Américains. L'attentat de Benghazi avait lourdement pesé sur la campagne présidentielle et au-delà, réduisant à néant les ambitions de Susan Rice, actuelle ambassadrice à l'ONU, qui se voyait succéder à Hillary Clinton.

Le département d'État échoit finalement à John Kerry, dont la nomination a été confirmée par le Congrès le 29 janvier et que Clinton a officiellement adoubé le 24 janvier. Une formalité pour celui qui présidait, jusque-là, la même commission des Affaires étrangères du Sénat.

Boîte de pandore

Lors de son audition, Clinton a prévenu que la lutte « contre la menace jihadiste galopante » en Afrique du Nord serait longue et difficile. Prenant la guerre française au Mali en exemple, la secrétaire d'État a souligné qu'Al-Qaïda s'est renforcée et réarmée dans la région, dans la foulée des révolutions arabes.

Elle a cité deux pays alliés des États-Unis, directement visés : le Nigeria et la Libye, qui disposent d'importantes réserves d'hydrocarbures. « La boîte de Pandore que constituent les armes provenant de ces pays est l'une des principales menaces qui pèsent sur notre sécurité », a-t-elle ajouté. Selon elle, il ne fait « aucun doute » que les terroristes qui ont pris d'assaut le site gazier d'In Amenas en Algérie ont récupéré des armes en Libye et que des éléments d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ont également puisé dans l'arsenal de guerre du régime de Kadhafi. « Il est essentiel que les États-Unis continuent à prendre les devants au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Nous ne pouvons pas nous permettre de reculer. Quand l'Amérique est absente, l'extrémisme s'enracine, nos intérêts en pâtissent et notre sécurité intérieure est menacée. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Ebola : le co-découvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Ebola : le co-découvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane placé en garde à vue dans l'affaire Rocancourt

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue, dans l'affaire Rocancourt, mercredi 29 octobre, selon l'AFP.[...]

"Black Panther" : Chadwick Boseman, premier super-héros noir en solo au cinéma chez Marvel

Marvel a enfin dévoilé mardi soir les neufs productions de la "phase 3" de son univers cinématographique pour les cinq prochaines années. Une nouveauté : l'Africain-Américain[...]

Francophonie : Macky Sall soutient Henri Lopès, Alain Juppé préfère Michaëlle Jean

À l'approche de la tenue du sommet de l'Organisation internationale de la francophonie, à Dakar en novembre, les voix commencent à se délier sur les préférences au poste de[...]

France : Patrick Balkany, faux Foccart, vrai tocard

Le député français, Patrick Balkany, a été mis en examen dans le cadre d'une affaire d'évasion fiscale liée à son "activisme" africain sous Nicolas Sarkozy. [...]

Football : Yaya Touré, seul candidat africain au Ballon d'or 2014

La liste des 23 candidats au Fifa-Ballon d'or 2014 a été dévoilée mardi. Parmi eux, les habitués tels que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, ainsi qu'une ribambelle de champions du monde[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers