Extension Factory Builder
01/02/2013 à 08:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton. La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton. © AFP

Avant de passer le relais à John Kerry, la secrétaire d'État a lancé une ultime mise en garde contre le terrorisme islamiste en Afrique du Nord. Et prôné la plus grande fermeté.

Après 112 pays visités et plus de 1,5 million de km parcourus en quatre ans, Hillary Clinton ne voulait surtout pas rater sa sortie. Tour à tour combative, chaleureuse, professorale et à l'écoute, la secrétaire d'État américaine a visiblement réussi son grand oral devant les commissions des Affaires étrangères du Sénat et de la Chambre des représentants, le 23 janvier. Cette audition vient clore le « Benghazigate », qui avait éclaté après la mort, en septembre 2012, de l'ambassadeur Christopher Stevens et de trois autres Américains. L'attentat de Benghazi avait lourdement pesé sur la campagne présidentielle et au-delà, réduisant à néant les ambitions de Susan Rice, actuelle ambassadrice à l'ONU, qui se voyait succéder à Hillary Clinton.

Le département d'État échoit finalement à John Kerry, dont la nomination a été confirmée par le Congrès le 29 janvier et que Clinton a officiellement adoubé le 24 janvier. Une formalité pour celui qui présidait, jusque-là, la même commission des Affaires étrangères du Sénat.

Boîte de pandore

Lors de son audition, Clinton a prévenu que la lutte « contre la menace jihadiste galopante » en Afrique du Nord serait longue et difficile. Prenant la guerre française au Mali en exemple, la secrétaire d'État a souligné qu'Al-Qaïda s'est renforcée et réarmée dans la région, dans la foulée des révolutions arabes.

Elle a cité deux pays alliés des États-Unis, directement visés : le Nigeria et la Libye, qui disposent d'importantes réserves d'hydrocarbures. « La boîte de Pandore que constituent les armes provenant de ces pays est l'une des principales menaces qui pèsent sur notre sécurité », a-t-elle ajouté. Selon elle, il ne fait « aucun doute » que les terroristes qui ont pris d'assaut le site gazier d'In Amenas en Algérie ont récupéré des armes en Libye et que des éléments d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ont également puisé dans l'arsenal de guerre du régime de Kadhafi. « Il est essentiel que les États-Unis continuent à prendre les devants au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Nous ne pouvons pas nous permettre de reculer. Quand l'Amérique est absente, l'extrémisme s'enracine, nos intérêts en pâtissent et notre sécurité intérieure est menacée. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

RDC : le docteur Mukwege lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

RDC : le docteur Mukwege lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

La course pour la direction du Bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Cinéma : "Bande de filles", quatre ado dans le vent

Porté par des actrices non professionnelles, le film de Céline Sciamma "Bande de filles" pose un regard plein de fraîcheur sur les banlieues françaises.[...]

France : Christophe de Margerie l'Africain

Surnommé "Big moustache", le dirigeant de Total Christophe Margerie, mort dans le crash de son jet à l'aéroport de Moscou, a su faire fructifier l'héritage africain du groupe français.[...]

"Les Nègres" : farce noire de Jean Genet à l'Odéon

Le metteur en scène américain Robert Wilson créé la pièce de Jean Genet "Les Nègres" au théâtre parisien l'Odéon. Une oeuvre qui parle de racisme, de[...]

Christophe de Margerie, PDG de Total, meurt dans un accident d'avion en Russie

Christophe de Margerie, 63 ans, patron du groupe pétrolier français Total, est décédé dans la nuit de lundi à mardi en Russie dans le crash d'un avion privé à[...]

Ebola : l'UE va débloquer 500 millions d'euros pour "endiguer" l'épidémie en Afrique

L'Union européenne a annoncé lundi son engagement à débloquer 500 millions d'euros d'aide pour "endiguer" Ebola dans les pays africains touchés.[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

Terrorisme : les autorités françaises ont-elles encore commis une bourde ?

Après l'affaire des trois présumés jihadistes français de retour de Turquie attendus par la police à l'aéroport d'Orly et finalement descendus sans être[...]

Vatican : le débat continue sur le divorce et l'homosexualité avec le pape François

Le synode de la famille s'est achevé dimanche au Vatican. Deux semaines de travaux à huis clos pendant lesquelles les évêques ont largement évoqué les thèmes du divorce et de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers