Extension Factory Builder
28/01/2013 à 15:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
 Le site gazier d'In Amenas. Le site gazier d'In Amenas. © AFP

L'opération menée par les hommes de Mokhtar Belmokhtar à In Amenas pose une nouvelle fois la question de la sécurité des sites pétroliers et gaziers algériens.

Au sein du commandement militaire, certains militent pour que la sécurité des sites pétroliers et gaziers en Algérie soit intégralement prise en charge par l'armée. Or, depuis le début des années 1990, celle-ci n'est autorisée à assurer qu'une protection de proximité, dans un périmètre compris entre 10 km et 30 km à l'extérieur des installations. L'entrée des sites est, elle, prise en charge par la gendarmerie. L'objectif étant de réduire au minimum la présence d'armes de forte puissance à proximité d'installations ultrasensibles, ce sont des compagnies de sécurité privées, généralement équipées d'armes légères et sélectionnées par Sonatrach, qui assurent la protection intérieure.

Problème : le commando terroriste disposait d'une énorme puissance de feu. Plusieurs unités militaires eussent-elles été stationnées au coeur des installations qu'elles n'auraient pas suffi à l'annihiler. Faute d'être mises à temps en décompression, les installations auraient en outre été mises en danger en cas d'échanges de tirs nourris. La seule solution consiste donc à empêcher les terroristes de s'approcher des installations. Pas facile.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

La France échoue à redevenir le premier fournisseur de l'Algérie

La France échoue à redevenir le premier fournisseur de l'Algérie

 La France a échoué en 2014 à reconquérir la place de premier fournisseur de l'Algérie, ravie pour la première fois par la Chine l'année précédente. Avant de la p[...]

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Algérie : le gendarme de la Bourse suspend l'entrée de Cevital au capital de NCA Rouiba

 La Cosob justifie la suspension par l'attente de la décision de l'État algérien d'exercer (ou pas) son droit de préemption. Une décision liée au statut étranger du[...]

Signature d'une convention franco-algérienne sur la formation des imams

Bientôt les imams algériens envoyés en France seront formés pour être en "harmonie avec les exigences de la République" française. C'est ce que stipule, entre autres, la[...]

Infrastructures : les 10 projets africains qui ont marqué 2014

Le cabinet d'audit et de conseil KPMG vient de publier l'édition 2014 de son classement des 100 projets d'infrastructure de "classe mondiale". Une dizaine d'entre eux se trouvent sur le continent. Revue de[...]

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo... Noms de domaines en solde !

Alibongo.com, josephkabila.com, abdelazizbouteflika.com… Des noms de domaine de premier niveau (les .com) de certains chefs d'État africains qui n'ont pas eu la diligence de les réserver à temps sont en[...]

Algérie : El-Para et l'argent des otages du GSPC

Abderrazak el-Para, l'ex-émir du GSPC, a finalement confirmé que l'Allemagne avait versé une rançon de 5 millions d'euros en 2003.[...]

Devant la chute des cours du pétrole, l'Algérie change de ton

La chute du cours du pétrole en dessous de 60 dollars et la perspective d’un prix bas à moyen terme ont ébranlé l'assurance de l'Algérie. Le ton est désormais à l'urgence et[...]

Algérie : au Val-de-Grâce, un Bouteflika peut-il en cacher un autre ?

La santé d'Abdelaziz Bouteflika a une nouvelle fois fait parler d'elle mardi. Selon des médias algériens, le président algérien aurait été hospitalisé une nouvelle fois au[...]

Algérie : une autoroute nommée scandale

Pots-de-vin, rétrocommissions, prestataires et intermédiaires troubles... Cinq ans après l'ouverture de l'instruction, "le projet du siècle" est en passe de devenir l'une des plus[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers