Extension Factory Builder
28/01/2013 à 15:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
 Le site gazier d'In Amenas. Le site gazier d'In Amenas. © AFP

L'opération menée par les hommes de Mokhtar Belmokhtar à In Amenas pose une nouvelle fois la question de la sécurité des sites pétroliers et gaziers algériens.

Au sein du commandement militaire, certains militent pour que la sécurité des sites pétroliers et gaziers en Algérie soit intégralement prise en charge par l'armée. Or, depuis le début des années 1990, celle-ci n'est autorisée à assurer qu'une protection de proximité, dans un périmètre compris entre 10 km et 30 km à l'extérieur des installations. L'entrée des sites est, elle, prise en charge par la gendarmerie. L'objectif étant de réduire au minimum la présence d'armes de forte puissance à proximité d'installations ultrasensibles, ce sont des compagnies de sécurité privées, généralement équipées d'armes légères et sélectionnées par Sonatrach, qui assurent la protection intérieure.

Problème : le commando terroriste disposait d'une énorme puissance de feu. Plusieurs unités militaires eussent-elles été stationnées au coeur des installations qu'elles n'auraient pas suffi à l'annihiler. Faute d'être mises à temps en décompression, les installations auraient en outre été mises en danger en cas d'échanges de tirs nourris. La seule solution consiste donc à empêcher les terroristes de s'approcher des installations. Pas facile.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Le crédit à la consommation de retour en Algérie

Le crédit à la consommation de retour en Algérie

 Le gouvernement algérien a adopté le décret restaurant le crédit à la consommation, après une suspension de plus de cinq ans. Réservé aux produits nationaux, il devrait[...]

Algérie : dans les pas de Daesh

D'Aqmi à l'EI, il n'y a qu'un pas, franchi par le groupe Jund el-Khilafa en septembre. Au nom du califat, ils ont kidnappé et exécuté le guide français Hervé Gourdel en Kabylie,[...]

"El Mutakallimun" : Souad Massi libère les poètes de la sédition

Avec "El Mutakallimun", son nouvel album, la chanteuse algérienne Souad Massi reprend des textes arabes classiques - qui n'ont rien perdu de leur pouvoir de sédition.[...]

Richard Bielle, CFAO : "Notre histoire, c'est l'Afrique. Notre projet, c'est l'Afrique"

Spécialiste de l'automobile et de la pharmacie, le géant de la distribution est en pleine mutation. Dans quelques mois, il ouvrira son premier hypermarché Carrefour en Côte d'Ivoire. Récit[...]

Aqmi : Droukdel sort de terre... via Twitter

Un communiqué audio d'Abdelmalek Droukdel, l'émir d'Aqmi, a été posté jeudi sur Twitter. Il y félicite les jihadistes d'Al-Qaïda pour leurs victoires en Syrie mais ne dit rien sur ses[...]

Corruption en Algérie : Me Bourdon à Alger pour défendre Chani

Dans le cadre du procès de l'autoroute algérienne est-ouest, l'avocat français William Bourdon sera présent le 19 avril à Alger pour défendre le principal accusé, Medjdoub[...]

CAN 2017 : pourquoi la candidature de l'Algérie a échoué

La CAF a annoncé mercredi 8 avril que le Gabon avait été choisi pour l'organisation de la CAN 2017. Un échec pour la candidature de l'Algérie et un séisme pour le sport national de ce pays[...]

Un membre du gouvernement français en Algérie pour le 70e anniversaire du massacre de Sétif ?

Le secrétaire d'État français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, souhaite se rendre en Algérie pour commémorer le 70e anniversaire du massacre de Sétif. Une[...]

"Didi" de Cheb Khaled : le roi du raï algérien condamné à Paris pour plagiat

Le "roi du raï" algérien, Cheb Khaled, a été condamné mardi pour plagiat. Selon le tribunal de grande instance de Paris, son plus gros tube international, "Didi", a[...]

Constitution algérienne : le retour de la limitation à deux mandats présidentiels ?

L'avant-projet de Constitution algérienne prévoit un retour à une limitation du nombre de mandats présidentiels à deux. Entre autres choses.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2716p008-009.xml5 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2716p008-009.xml5 from 172.16.0.100