Extension Factory Builder
23/01/2013 à 16:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le tout dernier film de Tarantino est en lice pour les Oscars. Le tout dernier film de Tarantino est en lice pour les Oscars. © Sony Pictures

Le réalisateur de Pulp Fiction, Quantin Tarantino, revient et s'attaque avec humour à un nouveau genre : le western. Entre parodie et engagement.

Le spécialiste s'il en est des parodies de cinéma de genre, Quentin Tarantino, nous régale une nouvelle fois en passant allègrement du film de guerre (Inglourious Basterds, 2009) au western. Et plus précisément au western spaghetti à la sauce black, en s'inspirant directement d'un long-métrage de Sergio Corbucci de 1966, également titré Django. Le sujet n'est cependant pas léger, puisqu'il aborde sinon de front, du moins tout du long, la question de l'esclavage aux États-Unis.

L'histoire commence deux ans avant le début de la guerre de Sécession, quand un ancien dentiste d'origine allemande devenu chasseur de primes, un certain Schultz, recherche un esclave nommé Django tombé aux mains de négriers sans scrupule. Il le retrouve et, en tuant spectaculairement ses récents acquéreurs, lui évite un sort à coup sûr dramatique. Pas pour rien : seul ce captif, qu'il s'empresse de transformer en homme libre et en associé, peut lui permettre de découvrir où se cachent des condamnés qu'il doit ramener morts (de préférence) ou vifs pour toucher une forte récompense. Mais Django a un projet personnel qu'il entend mener à bien coûte que coûte : retrouver la femme dont il est amoureux et avec laquelle il s'était enfui - ce qui leur avait valu d'être revendus séparément sur un marché aux esclaves.

Une fois de plus en position de procureur, Spike Lee a publiquement dénoncé dans les médias l'utilisation à outrance du n-word (soit le mot « nigger ») dans le film, comme s'il pouvait en être autrement vu le sujet. Mais le scénario de Django permet à Tarantino de proposer l'air de rien l'une des plus radicales dénonciations de ce qu'il nomme lui-même « le second holocauste » - après celui des Indiens - perpétré par les Américains. Sans perdre son humour et fort bien servi par l'interprétation hors pair de ses acteurs, en particulier Jamie Foxx (Django), Christoph Waltz (Schultz) et, dans le rôle inattendu d'un propriétaire de plantation sadique, Leonardo DiCaprio.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Après la mort de Christophe de Margerie, dont les obsèques ont eu lieu le 27 octobre à Paris, c'est Patrick Pouyanné qui prend les rênes de la major pétrolière française. [...]

Algérie : Valls, Taubira et les moines de Tibhirine

Manuel Valls, le Premier ministre français, et Christiane Taubira, la garde des Sceaux, seraient attendus en visite officielle à Alger avant la fin de l'année.L'occasion pour les familles des moines[...]

Francophonie : Annick Girardin n'a rien contre Michaëlle Jean

Dans une mise au point qu'elle a fait parvenir à Jeune Afrique, la secrétaire d'État française au Développement et à la Francophonie, Annick Girardin, s'élève contre[...]

Ebola : le codécouvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane placé en garde à vue dans l'affaire Rocancourt

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue, dans l'affaire Rocancourt, mercredi 29 octobre, selon l'AFP.[...]

"Black Panther" : Chadwick Boseman, premier super-héros noir en solo au cinéma chez Marvel

Marvel a enfin dévoilé mardi soir les neufs productions de la "phase 3" de son univers cinématographique pour les cinq prochaines années. Une nouveauté : l'Africain-Américain[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers