Extension Factory Builder
24/01/2013 à 14:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
En nommant 30 femmes à son Conseil, le roi Abdallah devient un champion régional de la parité. En nommant 30 femmes à son Conseil, le roi Abdallah devient un champion régional de la parité. © Glez

Trente femmes vont siéger au Conseil royal, par la grâce du roi Abdallah. Une brèche dans l'empire du machisme en Arabie saoudite.

En Arabie saoudite, le roi fait la révolution. En annonçant le 11 janvier la nomination de trente femmes au Conseil de la Choura - soit 20 % des effectifs de cette assemblée qui compte 150 membres -, Abdallah Ibn Saoud élève sa monarchie ultraconservatrice au rang des « champions » régionaux de la parité. De manière très relative, certes, cette assemblée n'ayant qu'un rôle consultatif dans l'élaboration de la politique du royaume où le multipartisme reste proscrit. Ces femmes tout de noir voilées siégeront séparément de leurs pairs masculins et devront s'offrir un chauffeur ou dépendre du bon vouloir d'un homme de la famille pour se rendre aux séances, risquant le fouet si la police venait à les surprendre au volant d'une voiture...

Toutefois, « cette décision n'est pas seulement une mesure symbolique destinée à flatter l'opinion internationale, elle se situe dans le droit fil d'une politique de promotion des femmes dans la société, que suit le roi depuis quinze ans », souligne Fatiha Dazi-Héni, spécialiste de la péninsule Arabique et professeure à Sciences-Po Paris.

La participation des femmes au Conseil de la Choura avait été annoncée par le souverain en septembre 2011, lorsque celui-ci leur avait octroyé le droit de vote et d'éligibilité pour les municipales de 2015. Ironie de l'histoire, le Conseil avait alors désapprouvé que des femmes puissent se présenter aux élections. Mais Abdallah, qui dans l'empire du machisme fait figure de féministe, était passé outre, plaidant pour « une modernisation équilibrée, conforme à [nos] valeurs islamiques ».

Prise de décision

Cette année, Abdallah Al Al-Cheikh, le président du Conseil, a souhaité la bienvenue à ses consoeurs, reconnaissant dans le quotidien Asharq Al-Awsat que « les Saoudiennes excellent dans les domaines de l'éducation, de la santé, de l'économie et dans d'autres secteurs ». Parmi les heureuses « élues » désignées par le roi, Thuraya Obaïd, première boursière du royaume en 1963. Pour celle qui s'était hissée jusqu'au poste de secrétaire générale adjointe aux Nations unies, « l'heure est venue pour les Saoudiennes de participer à la prise de décision ». Une participation tout aussi symbolique que celle de leurs pairs masculins : le roi et la famille Saoud continuent de décider de tout, ou presque, dans le royaume.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

L'épave 'désintégrée' du vol AH5017 localisée vers Gossi dans le nord du Mali

L'épave "désintégrée" du vol AH5017 localisée vers Gossi dans le nord du Mali

L'état-major de l'armée burkinabè a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi avoir localisé dans le nord du Mali l'épave "désintégrée" du DC9 affr&eac[...]

Air Algérie : cinq questions sur le crash du vol AH5017

Le DC9 du vol Ouaga-Alger AH5017, affrété par la compagnie Air Algérie, a été retrouvé jeudi après son crash, la nuit précédente, dans la zone de Gossi, au nord du[...]

Élections en Tunisie : la mobilisation des électeurs est-elle dans l'impasse ?

À trois mois des élections législatives et présidentielle tunisiennes, le pays peine à convaincre ses électeurs de s'inscrire sur les listes électorales. Retour sur les causes -[...]

Maroc - Prix Draper : Rachid Yazami, "Monsieur 100 000 Volts"

Le chimiste Rachid Yazami a inventé les batteries au lithium qui font vivre nos téléphones. Il est le premier lauréat français, mais aussi africain, du prestigieux prix Draper.[...]

"Menace existentielle"

Ici même, la semaine dernière, j'ai soutenu que, malgré les apparences, notre monde était plus pacifique qu'il ne l'a jamais été. Sauf ce malheureux Moyen-Orient, terre[...]

Irak : Fouad Massoum remplace Jalal Talabani à la présidence

Le Parlement irakien a élu jeudi le politicien kurde Fouad Massoum à la tête de l'État fédéral. Un premier pas qui laisse augurer la formation d'un nouveau gouvernement dans le pays[...]

Adel Fekih : "En Tunisie, il faut dépasser les polémiques"

"Affaire du salon d'honneur", allégeance à Ettakatol... Vivement critiqué malgré un bilan plus que satisfaisant, le diplomate Adel Fekih défend son action à la tête[...]

Diaporama : de Hamammet à Zanzibar, découvrez les plus belles plages d'Afrique

Du Cameroun à la RDC, en passant par les Seychelles, les plages africaines sont des coins de paradis. "Jeune Afrique" vous fait prendre le large avec une sélection des plus belles pépites du[...]

Crash du vol AH5017 : pour Hollande, "tout laisse penser que cet avion s'est écrasé au Mali"

L'avion de la compagnie Air Algérie, disparu cette nuit alors qu'il faisait route vers Alger, a été victime d'un crash, selon un officiel de l'aviation algérienne. Les recherches se poursuivaient jeudi[...]

Air Algérie : le vol Ouaga-Alger AH 5017 disparaît avec 116 personnes à bord

La compagnie aérienne nationale algérienne a annoncé avoir perdu le contact avec l'un de ses avions parti de Ouagadougou. Il y avait entre 110 passagers et 6 membres d'équipage à bord.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers