Extension Factory Builder
23/01/2013 à 18:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
À l'intérieur du marché de Lomé dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 janvier. À l'intérieur du marché de Lomé dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 janvier. © AFP

Soupçonné d'être l'instigateur des incendies qui ont ravagé deux marchés du pays, Gabriel Agbéyomé Kodjo a été arrêté le 16 janvier.

Son immunité parlementaire d'ancien président de l'Assemblée nationale a été levée en quelques heures par les députés réunis en session extraordinaire le 16 janvier. Sitôt la mesure votée, les forces de sécurité ont arrêté Gabriel Agbéyomé Kodjo. Placé en garde à vue, l'ancien Premier ministre, 58 ans, a refusé catégoriquement de répondre aux questions des enquêteurs sans l'assistance de son avocat, éconduit par les gendarmes à l'entrée d'un camp de Lomé.

Le courroux des autorités togolaises est lié à l'incendie du marché de Kara (Nord), survenu le 10 janvier, et à celui qui a consumé, quarante-huit heures plus tard, deux étages du bâtiment central du grand marché de Lomé. Pour Tchitchao Tchalim, le ministre de la Justice, « toute personne soupçonnée a le devoir de s'expliquer ». « Pour la poursuite des enquêtes, ce sont [ces] explications qui permettront de connaître la vérité, et ensuite la justice pourra agir », conclut le ministre, qui semble convaincu de l'origine criminelle des deux catastrophes.

Ecorché vif

Mais comment peut-on en arriver à suspecter un ancien Premier ministre et ancien ministre de l'Intérieur d'avoir mis le feu aux entrepôts des Nana Benz ? Les enquêteurs n'ont pas encore rendu publics les éléments susceptibles d'accabler celui qui est la bouche fumante du collectif Sauvons le Togo. À ce stade, nul n'a établi un lien entre Agbéyomé Kodjo et les pyromanes. Néanmoins, l'entourage de ce personnage complexe et imprévisible ne le soutient que du bout des lèvres, peut-être échaudé par son tempérament d'écorché vif... Qui n'a vu et revu sur internet cette vidéo de 1991, dans laquelle celui qui était alors l'enfant gâté du régime s'emporte et éclate en sanglots devant l'assemblée médusée de la Conférence nationale souveraine ?

Premier ministre en 2000, Kodjo avait été démis deux ans plus tard avant de s'exiler en France et de renier son mentor, Gnassingbé Eyadéma. De retour au pays après le décès de ce dernier en 2005, il a fondé en 2008 un parti politique dont l'acronyme a une consonance d'explosif, Obuts (Organisation pour bâtir dans l'union un Togo solidaire). La justice dira si l'ancien haut commis promis à un bel avenir s'est mué en instigateur d'incendies générateurs de troubles sociaux.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Togo

Qatar National Bank en Afrique, maintenant, c'est du sérieux !

Qatar National Bank en Afrique, maintenant, c'est du sérieux !

L'entrée du groupe qatari dans le capital d'Ecobank a surpris tout le monde. Et selon les analystes, ce n'est qu'un début... Les géants du continent se laisseront-ils faire ?[...]

Yaya Touré, Benatia, Adebayor... Top 10 des footballeurs africains les mieux payés en 2014

À l'issue du mercato d'été qui s'est soldé notamment par un contrat en or pour le défenseur marocain Medhi Benatia à Bayern Münich, "Jeune Afrique" vous propose le[...]

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Sommet États-Unis - Afrique : demandez le programme et suivez le guide !

Le premier sommet États-Unis - Afrique s'ouvre ce lundi à Washington. Durant trois jours, Barack Obama et près de cinquante chefs d'État et de gouvernement du continent évoqueront leur[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Togo : 2030 à l'horizon

Kako Nubukpo est ministre togolais de la Prospective et de l'Évaluation des politiques publiques.[...]

Textile togolais : Nini ou les froufrous du business

Son École des arts de la mode a déjà formé 800 étudiants et elle publie un cahier de tendances destiné aux tailleurs et couturiers présentant, entre autres, ses[...]

Mode - Alphadi : "Donnons une chance à nos artisans"

Des entreprises de textile et des enseignes africaines ? Oui, c'est possible, explique Alphadi, le célèbre styliste nigérien. Qui plaide pour une plus grande implication de l'État togolais.[...]

Togo : l'autre Olympio

Dans la famille, il y a Sylvanus, le père de l'indépendance togolaise, Gilchrist, l'ex-opposant historique. Et maintenant, leur neveu, chef d'entreprise, qui entre en politique.[...]

Togo - Arthème Ahoomey-Zunu : "Les résultats des réformes sont là"

Amélioration des rentrées fiscales, adaptation des infrastructures, politique de l'emploi... Pour le Premier ministre, fini les plans d'urgence : place à l'émergence.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex