Extension Factory Builder
18/01/2013 à 18:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le dernier ouvrage de Malek Chebel sortira le 31 janvier. Le dernier ouvrage de Malek Chebel sortira le 31 janvier. © Vincent Fournier pour J.A.

"Jeune Afrique" plonge dans le dernier ouvrage de Malek Chebel, "Changer l'Islam. Dictionnaire des réformateurs musulmans des origines à nos jours", à paraître le 31 janvier.

Qui trop embrasse mal étreint. Voilà qui pourrait résumer en cinq mots l'impression que laisse la lecture du dernier ouvrage de l'islamologue Malek Chebel. L'anthropologue algérien déploie depuis près de trois décennies une oeuvre prolifique autour du couple islam-modernité. Quelle est donc la place de ce Dictionnaire des réformateurs musulmans des origines à nos jours dans le projet « chebelien » ? S'agit-il de vulgariser un savoir sur l'islam et d'apporter la contradiction aux préjugés tenaces sur la deuxième religion de France ? L'introduction le laisse entendre.

Mais en choisissant de rassembler pêle-mêle des trajectoires aussi diverses que celle du théologien de l'âge classique Al-Ash'ari, de l'idéologue des Frères musulmans égyptiens Sayyed Qotb, de la juriste iranienne Shirin Ebadi (en sept lignes) ou du poète libertin Abû Nuwâs (dont il dit pourtant qu'« il n'a cure de réformer l'islam »), Chebel tombe dans le piège du catalogue, d'un Who's Who partiel et partial, sans problématique ni vulgarisation de l'apport intellectuel et doctrinal des personnages retenus.

Le détail de ces notices biographiques n'est pas à la hauteur d'un sujet passionnant. L'oeuvre de tel ou tel penseur est souvent évacuée sous les qualificatifs de « critique », « libérale », « réformiste ». Mais il y a pire, comme la légèreté qui autorise Malek Chebel à écrire que « les idées de Mohammed Ibn Abdel-Wahhab [père du wahhabisme, NDLR] influencent l'action du sultan Mohammed Ben Abdallah (1757-1790) ». Auteur d'une étude fouillée de l'influence wahhabite dans l'action des sultans marocains et de son échec (publiée dans le numéro de novembre 2012 de la revue Zamane), le chercheur Abdellah Tourabi reste sceptique : « Rien ne permet de prouver, historiquement, cette supposée influence. Ce n'est qu'en 1803, treize ans après la mort de Sidi Mohammed Ben Abdallah, que le contact des Marocains avec le wahhabisme devient effectif. »

Une somme, au final, qui tient plus du pensum que de l'ouvrage d'érudition et laissera certainement sur leur faim les lecteurs les plus curieux.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Littérature : l'Algérien Kamel Daoud remporte le prix Goncourt du premier roman

Littérature : l'Algérien Kamel Daoud remporte le prix Goncourt du premier roman

L’écrivain algérien Kamel Daoud a reçu le prix Goncourt du premier roman pour "Meursault, contre-enquête", paru chez Actes Sud, a annoncé le jury du prix littéraire mardi [...]

Algérie : deux islamistes armés tués au nord du pays

Deux islamistes ont été tués par l’armée à Ain Defla, à une centaine de kilomètres à l’ouest d’Alger, et à Bouira, à cent kilomètres[...]

Algérie : la pique du Hic

Ayant pour seuls armes une feuille de papier et un crayon, ils croquent, à pleine dents, les thèmes les plus tabous de la société : religion, sexe, chefs d'Etat, tout y passe ! Portraits choisis de ces[...]

Algérie : l'entraîneur du NAHD limogé après une altercation avec Anelka

L'entraîneur de l'équipe algérienne du NA Hussein Dey, Ighil Meziane, a été limogé après une "altercation" avec l'ancien international français Nicolas Anelka,[...]

Moi, Fathy le Fou, maître du "trait pourri"

Mon pays, l’Algérie, a été pionnier dans la zone minée de la caricature politique en Afrique du Nord. J’ai fait partie de ses éclaireurs, envoyé à l’ombre avec[...]

Algérie : la nouvelle Constitution, l'Arlésienne de Bouteflika

En avril 2011, le chef de l'État annonce son intention de faire réviser la loi fondamentale. Quatre ans et plusieurs consultations plus tard, le projet de réforme n'a toujours pas[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

Qui est Sid Ahmed Ghlam, l'Algérien qui planifiait un attentat en France ?

Sid Ahmed Ghlam a été arrêté dimanche en région parisienne alors qu’il projetait des attaques terroristes en banlieue parisienne, contre deux églises de Villejuif. Il est[...]

Algérie : l'embarrassante affaire Medjdoub

La plainte contre X pour torture déposée à Luxembourg, le 20 octobre 2012, par les avocats de Chani Medjdoub, un homme d'affaires algéro-luxembourgeois poursuivi pour corruption[...]

Algérie : Bouteflika les secrets du quatrième mandat

Pourquoi et comment, malgré un AVC qui l'a cloué dans un fauteuil roulant, le président de la République algérienne a décidé de rempiler en 2014. Enquête sur une[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2714p088-089.xml5 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2714p088-089.xml5 from 172.16.0.100