Extension Factory Builder
25/01/2013 à 11:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hervé Renard, sélectionneur champion 2012. Hervé Renard, sélectionneur champion 2012. © AFP

Le sélectionneur de l'équipe de Zambie, 44 ans, est la coqueluche de cette Coupe d'Afrique des nations, fort de son succès de 2012. Son équipe joue pour la deuxième fois aujourd'hui. Face au Nigéria. Interview.

Son physique avantageux et son look ­soigné ont fait le tour du monde depuis que la Zambie s'est hissée sur le toit de l'Afrique, en février 2012. Cet ancien défenseur quasi ­anonyme s'est vite tourné vers le métier ­d'entraîneur. Il fait ses débuts en France, jusqu'à ce que Claude Le Roy décide d'en faire son adjoint à Shanghai (2002-2003) puis au Ghana (2007-2008).

Hervé Renard entame sa carrière de sélectionneur en Zambie - déjà - en 2008. Il la poursuit en Angola (2010) puis, après une dizaine de mois passés sur le banc de l'USM Alger, de nouveau en Zambie, un pays qu'il retrouve en novembre 2011. Depuis la victoire à la CAN 2012, le technicien français - sacré entraîneur de l'année par la Confédération ­africaine de football le 20 décembre - a reçu moult propositions qu'il a toutes repoussées, préférant continuer sa route avec les Chipolopolos. Et avec un nouvel objectif : qualifier la Zambie pour sa première Coupe du monde, en 2014.

Joint hier par téléphone, il nous donne ses impressions d'avant-match.

Comment jugez-vous le Nigéria ?

Les Nigérians font partie des outsiders. C’est une équipe athlétique, avec des attaquants comme Uche, Moses ou Emenike, qui sont très percutants. Elle va essayer de nous prendre de vitesse. Mais elle a aussi ses faiblesses. Sa défense axiale n’est pas un modèle de rapidité. Le match de vendredi ne sera peut-être pas décisif, mais après notre match nul face à l’Ethiopie (1-1, le 21 janvier), nous devons réagir.

Allez-vous procéder à des changements ?

Oui, mais ce n’est pas une sanction par rapport au match de lundi. J’ai vu de bonnes choses contre l’Ethiopie, mais aussi de moins bonnes. Ce n’est pas dû à la fatigue, ni à une forme d’embourgeoisement de mon équipe, comme j’ai pu l’entendre. On sait ce qu’il nous reste à faire face au Nigeria.

Emmanuel Mayuka, qui avait inscrit trois buts lors de la CAN 2012, n’a pas démarré le match face à l’Éthiopie. Paye-t-il son manque de temps de jeu à Southampton (Angleterre) ?

Il joue très peu avec son club, en effet. C’est ennuyeux, car c'est un de nos principaux atouts offensifs. Il manque de rythme, de confiance. Mais je compte beaucoup sur lui.

Propos recueillis par Alexis Billebault
 

  

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Zambie

Zambie : un malaise en public et des doutes sur la santé du président Edgar Lungu

Zambie : un malaise en public et des doutes sur la santé du président Edgar Lungu

La Zambie fait une nouvelle fois parler d'elle au sujet de la santé de son président. Six mois après le décès au pouvoir de Michael Sata.[...]

Zambie : le procureur général annule des poursuites contre lui-même

Le procureur général de la Zambie a refusé vendredi de se poursuivre lui-même, annulant les accusations d'abus de pouvoir portées contre lui par un ancien ministre.[...]

Zambie : Edgar Lungu président, vingt mois pour réussir

À peine élu, le président zambien a jusqu'à septembre 2016 pour tenir ses audacieuses promesses avant de remettre son mandat en jeu. Avec une économie qui bat de l'aile, ce ne sera[...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la[...]

Ce qu'il faut savoir d'Edgar Lungu, le nouveau président zambien

Edgar Lungu a remporté ce week-end l’élection présidentielle zambienne avec une courte majorité, lors d'un scrutin qualifié de "simulacre" par l’opposition. [...]

Edgar Lungu, candidat du pouvoir, remporte la présidentielle en Zambie

Le candidat du pouvoir en Zambie, le ministre de la Défense Edgar Lungu, a remporté l'élection présidentielle, a annoncé samedi la commission électorale.[...]

Présidentielle en Zambie : le candidat du pouvoir légèrement en tête

Le candidat du pouvoir à la présidentielle en Zambie, Edgar Lungu, mène d'une courte tête après le dépouillement des bulletins dans 80% des circonscriptions du pays, mais son principal[...]

CAN 2015 : la Tunisie assomme les Chipolopolos

Les Zambiens, longtemps dominateurs, ont ouvert le score par Emmanuel Mayuka à l'heure de jeu. Mais les Chipolopolos ont ensuite payé leurs occasions manquées. Résultat, c'est la Tunisie qui a[...]

Présidentielle en Zambie : l'opposition dénonce des irrégularités

Quelque 5,2 millions d'électeurs zambiens étaient appelés mardi à désigner un successeur au président Michael Sata, décédé fin octobre 2014. En début de[...]

Zambie : cinq choses à savoir sur l'élection présidentielle

L'élection présidentielle zambienne a lieu ce mardi 20 janvier pour élire le successeur de Michael Sata, décédé en cours de mandat le 27 octobre dernier à l’âge de 77 [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2714p070-071.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2714p070-071.xml1 from 172.16.0.100