Extension Factory Builder
21/01/2013 à 18:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'équipe du Brukina Faso. L'équipe du Brukina Faso. © DR

L'équipe burkinabè aura fort à faire, avec la Zambie et le Nigeria à affronter lors de la première phase de la compétition.

Depuis 1996, le Burkina Faso n'a raté que deux phases finales de CAN (en 2006 et 2008). Il n'a pour autant jamais fait d'étincelles dans la compétition, hormis quand il l'accueillit en 1998 (4e). Régulièrement cités parmi les outsiders, les Étalons n'ont pas passé le premier tour depuis quinze ans et, pour l'édition 2013, les pronostics sont moins optimistes que d'habitude. Parce que les Burkinabè semblent avoir du mal à franchir un palier, mais aussi en raison du tirage au sort. Face à la Zambie, tenante du titre, et au Nigeria, personne n'en voudra aux Étalons s'ils devaient rentrer précipitamment à Ouagadougou. Avec quelques individualités comme Alain Traoré (Lorient), Charles Kaboré (Marseille), Jonathan Pitroipa (Rennes), Bakary Koné (Lyon), sans oublier Moumouni Dagano (Al-Sailiya, Qatar), son capitaine et accessoirement recordman de buts en sélection (31), le Burkina ne fait pas pitié. Mais l'Histoire l'a rendu méfiant. 

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
CAN 2013 : le Nigeria est de retour

Article pr�c�dent :
Mali : Bamako entre crainte et optimisme

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Burkina Faso

Pour l'Élysée, ce sera Kaboré... ou un autre

Pour l'Élysée, ce sera Kaboré... ou un autre

Dans la course à la présidentielle burkinabè, les jeux sont ouverts.[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Le prochain président burkinabè, pour l'Élysée, ce sera Kaboré !

La présidence française (notamment les conseillers chargés de l'Afrique) est convaincue que le chef de l'État burkinabè élu à l'issue du scrutin du mois d'octobre ne[...]

Burkina Faso : des états généraux pour "réhabiliter la confiance entre les citoyens et la justice"

Débutés mardi, les états généraux de la justice burkinabè ont notamment pour but de définir d'ici à samedi les moyens de "rendre effective l'indépendance de la[...]

Burkina Faso : retour au pays d'un militant du "Balai citoyen" arrêté en RDC

Arrêté dimanche à Kinshasa à l’issue d’une conférence de presse avec des mouvements pro démocratie, un militant du "Balai citoyen", Sibiri Ouédraogo, est[...]

"Y'en a marre", "Balai citoyen", "Filimbi"... : l'essor des sentinelles de la démocratie

Apparu au Sénégal en 2011, "Y'en a marre" a inspiré plusieurs mouvements citoyens dans différents pays d'Afrique francophone. Du Sénégal à la RDC en passant par le[...]

Fespaco : un jury mal inspiré

Le palmarès du Fespaco 2015 restera dans les mémoires. Non pas en raison des films que le jury présidé par le Ghanéen Kwaw Paintsil Ansah a entendu distinguer en leur accordant[...]

Cinéma : l'exception burkinabè

Alors que le Fespaco et ses traditionnelles bousculades viennent de s'achever, les salles obscures du Burkina continuent d'attirer les mordus du septième art.[...]

Burkina : Djibrill Bassolé va se présenter à la présidentielle

Mis en disponibilité par l'armée pour se consacrer à la politique, Djibrill Bassolé, ex-chef de la diplomatie burkinabè sous Blaise Compaoré, devrait officiellement se déclarer[...]

RDC : ce que Kinshasa reproche à "Y'en a marre", "Balai citoyen" et "Filimbi"

Les services de sécurité de la RDC ont procédé dimanche à l’arrestation de quatre membres des mouvements citoyens sénégalais "Y’en a marre" et burkinabè[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2714p069.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2714p069.xml1 from 172.16.0.100