Extension Factory Builder
22/01/2013 à 14:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Victoire contre l'Autriche, en novembre 2012. Victoire contre l'Autriche, en novembre 2012. © AFP

Le tournoi 2013 devrait être le dernier pour la « génération dorée » ivoirienne. Des superstars primées en club, mais toujours en quête d'un sacre continental.

En Afrique du Sud, les Éléphants aborderont la compétition avec le titre très flatteur de meilleure nation africaine, selon le classement Fifa (Fédération internationale de football association) de décembre 2012. La Côte d'Ivoire occupe le 14e rang mondial (sur 207 fédérations), devançant de grandes nations comme la France (17e) et le Brésil (18e). Un classement qui lui confère une fois encore la stature de grande favorite pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN). Une étiquette que refusent les Éléphants, sans doute échaudés par leurs échecs répétés. « Qu'on arrête de dire que nous allons à la CAN pour écraser tout le monde, pour remporter la coupe. Nous jouerons notre chance comme toutes les autres équipes », s'emporte ainsi Didier Drogba.

Placée dans la poule D, très équilibrée, avec l'Algérie, la Tunisie et le Togo, la sélection affûte ses armes. Du côté de la Fédération ivoirienne de football (FIF), les dirigeants ne lésinent pas sur les moyens pour la préparation. C'est à Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, que les Éléphants sont partis en stage de préparation, du 5 au 16 janvier. Une destination « choisie par la Fédération parce qu'à cette période de l'année la température y correspond à celle de l'Afrique du Sud », précise Berthe Adou Caye, présidente de la commission des médias de la FIF. Les Ivoiriens doivent y disputer un match amical contre l'Égypte, non qualifiée pour cette CAN.

Sabri Lamouchi, le sélectionneur, a dévoilé le 27 décembre le nom des 23 joueurs retenus pour la compétition. Une liste sans grande surprise : l'équipe qui a échoué en finale de la CAN 2012 face aux modestes Chipolopolos zambiens a été reconduite, à la seule exception de Kader Keita (actuellement sans club). Le staff n'a pas non plus connu de modification. Un changement notable, cependant : la présidence n'a pas organisé la traditionnelle rencontre entre les Éléphants et le chef de l'État avant chaque grande joute internationale.

Beaucoup de fortes têtes

Toutes les conditions ont été réunies pour créer une atmosphère saine autour de l'équipe. Les ténors de la sélection ont été sensibilisés à l'importance de l'esprit de groupe et à la nécessité d'abandonner les ego surdimensionnés. « Un message très clair a été passé aux fortes têtes de l'équipe, Drogba, Yaya Touré, Kolo Touré et Didier Zokora, confie un dirigeant fédéral qui suit le onze ivoirien depuis une dizaine d'années. Nous leur avons demandé de mettre fin à leurs antagonismes. Nous ne leur demandons pas de s'aimer, mais de former une vraie équipe et de nous rapporter le trophée. » Cette « génération dorée » des Didier Drogba (Shanghai Shenhua, Chine), Kolo Touré (Manchester City, Angleterre) ou Didier Zokora (Trabzonspor, Turquie), qui joue sa dernière CAN, tentera de remporter le titre qui lui a toujours échappé. Et la Côte d'Ivoire tout entière reste mobilisée derrière sa sélection, qui constitue un socle de la réconciliation nationale.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : pour l'accusation, Blé Goudé est responsable 'de certains des pires crimes'

Côte d'Ivoire : pour l'accusation, Blé Goudé est responsable "de certains des pires crimes"

L'audience de confirmation des charges retenues contre Charles Blé Goudé devant la CPI a débuté lundi à la Haye. Elle doit se poursuivre jusqu'à jeudi.[...]

Coup de mou pour l'hévéa

Alors que le cours du caoutchouc ne cesse de baisser depuis trois ans, les producteurs font le dos rond en attendant des jours meilleurs. Et demandent au gouvernement de moins taxer leur activité.[...]

CPI : dernière chance pour Blé Goudé

L'audience de confirmation des charges contre l'Ivoirien Charles Blé Goudé se tient ce lundi à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye. L'ancien bras droit de Laurent Gbagbo, qui s'exprimera dans[...]

Nouvelle ère pour Finagestion

 Rebaptisé Eranove, l'ex-Finagestion, holding de tête des compagnies d'électricité et d'eau en Côte d'Ivoire et au Sénégal ne veut plus être perçu comme un[...]

Frontière maritime : Abidjan demande à son tour un arbitrage international

La côte d'Ivoire a décidé , "à son tour", de porter plainte devant un tribunal international, après "la décision unilatérale" du Ghana, de saisir cette même[...]

Côte d'Ivoire : la primature prend les manettes de la TNT

 C'est désormais le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, en personne qui assure la présidence du comité national de migration vers la télévision numérique terrestre.[...]

Afrique de l'Ouest : ce que vos dirigeants ont dit sur Ebola

Les dirigeants africains ont-ils pris suffisamment tôt la mesure du danger que représentait le virus Ebola ? Pour tenter de répondre à cette question, nous avons répertorié les[...]

Le Ghana demande à un tribunal international de trancher son différend maritime avec la Côte d'Ivoire

 Après l'échec du dixième round de négociations entre les deux pays, le Ghana a demandé au Tribunal international du droit de la mer de trancher le conflit qui l'oppose à la[...]

Les Brasseries ivoiriennes mettent la pression

La filiale d'Eurofind, nouvelle venue sur le marché de la bière, tourne la tête aux amateurs de houblon. Au point de faire tituber la Solibra, leader historique.[...]

Côte d'Ivoire : Yacou le Chinois, le voyou qui fait trembler la Maca

La Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan est tenue d'une main de fer par... un prisonnier. Derrière les barreaux, Yacou le Chinois fait la loi. Et est devenu célèbre dans tout le pays.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers