Extension Factory Builder
22/01/2013 à 16:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Chuck Hagel ne fait l'unanimité ni chez les républicains, ni chez les démocrates. Chuck Hagel ne fait l'unanimité ni chez les républicains, ni chez les démocrates. © AFP/Saul Loeb

C'est à Chuck Hagel, un républicain très atypique, que Barack Obama a choisi de confier les clés du Pentagone. Si le Sénat y consent.

Annoncée par la Maison Blanche le 7 janvier, la nomination de Charles Timothy, dit Chuck, Hagel au Pentagone peut-elle être invalidée par le Sénat ? Le choix par Barack Obama de ce républicain très atypique qu'il a appris à apprécier en 2008, lors d'une mission sénatoriale en Irak et en Afghanistan, répond à une double volonté. 1. Celle de desserrer un peu l'étouffant carcan du bipartisme ; 2. celle d'enfoncer un coin dans les rangs républicains à la veille de l'adoption par le Congrès de coupes drastiques dans le budget de la défense.

Bien sûr, Hagel est loin de faire l'unanimité. Pour la plupart des républicains, c'est un traître. Pour les moins clairvoyants des démocrates, c'est un rallié vaguement suspect. Et puis, il faut admettre qu'il pourrait souvent s'exprimer de manière plus prudente. Cela lui éviterait de se faire inutilement des ennemis.

Hagel pourrait bien être le secrétaire à la Défense le moins favorable à Israël.

Les militants de la cause homosexuelle lui reprochent d'anciennes (1998) et maladroites déclarations. Les Hispaniques anticastristes, au premier rang desquels Marco Rubio, le jeune sénateur républicain de Floride, ne lui pardonnent pas de juger « obsolète » l'embargo contre le régime cubain. Les idéologues néoconservateurs n'ont pas oublié sa farouche opposition à la politique de l'administration Bush en Irak (qu'il jugeait « au-delà du pitoyable ») et s'indignent aujourd'hui de son peu d'enthousiasme à sanctionner, militairement et même économiquement, l'Iran pour ses ambitions nucléaires. Voire de son souhait de négocier avec le Hamas palestinien. Accusés par lui, en 2006, « d'intimider beaucoup de monde au Sénat », certains membres du « lobby juif », comme il n'aurait pas dû dire puisqu'il s'agit du lobby pro-Likoud, ont juré sa perte et font courir le bruit qu'il serait le secrétaire à la Défense le moins favorable à Israël de l'histoire des États-Unis.

Pari

Mais Obama fait le pari qu'en pleine guerre budgétaire, aucun sénateur démocrate ne prendra la responsabilité de court-circuiter la nomination de Hagel, à laquelle un nombre limité mais suffisant d'élus républicains devraient ne pas s'opposer. Il est d'ailleurs symptomatique que les très influents et très conservateurs dirigeants de l'American Israel Public Affairs Committee (Aipac) n'aient pas officiellement pris position contre sa nomination. C'est qu'ils ne sont pas nés de la dernière pluie. Sachant la partie mal engagée au Sénat, ils se gardent bien d'empoisonner davantage les relations entre Obama et Benyamin Netanyahou par des prises de position intempestives.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Danse : Hamid Ben Mahi, de la 'hogra' à la révolution

Danse : Hamid Ben Mahi, de la "hogra" à la révolution

Le chorégraphe français d'origine algérienne Hamid Ben Mahi évoque dans son nouveau spectacle, "La Hogra", les vexations qui ont servi de carburant aux révolutions arabes.[...]

La Francophonie, un idéal voué à l'échec en cours

Magaye Gaye est directeur général du cabinet de recherche de financement GMCCONSEILS (Dakar, Sénégal). Au moment où le Sénégal  s’apprête à accueillir le[...]

Francophonie : candidats au poste de secrétaire général, leurs atouts et leurs faiblesses

Dimanche à Dakar, les chefs d'États membres de la Francophonie, éliront le nouveau secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).[...]

Pour les 70 ans du massacre de Thiaroye, le Cran intente deux actions contre l'État français

Une association française, le Conseil représentatif des associations noires (Cran), a annoncé jeudi avoir intenté deux actions en justice contre l'État français. Elle souhaite notamment[...]

Francophonie : la succession de Diouf en question à la veille du sommet de Dakar

La Francophonie a bien du mal a trouver un successeur à son secrétaire général, Abdou Diouf. Celui-ci sera-t-il contraint d'effectuer un nouveau mandat ?[...]

Football : et si Ronaldinho poursuivait sa carrière en Angola ?

Certes en fin de carrière, le Brésilien Ronaldinho, dont le contrat avec son club mexicain arrive à son terme, a été approché par le club de Kabuscorp.[...]

Francis Wolff dans l'intimité du jazz

Un album rassemblant les images du producteur-photographe Francis Wolff montre les jazzmen du label Blue Note sous un jour inédit.[...]

Ferguson : des dizaines de milliers de manifestants dans 170 villes américaines

Dans la nuit de mardi à mercredi, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans 170 villes des États-Unis contre la décision d'un grand jury de ne pas engager de poursuites contre le policier[...]

États-Unis : la vidéo de la mort de Tamir Rice, jeune Noir de 12 ans abattu par la police à Cleveland

Alors que la colère ne faiblit pas après le non lieu prononcé dans le dossier Michael Brown à Ferguson, une nouvelle affaire vient entacher la réputation de la police américaine.[...]

Ebola : un vaccin en cours de test donne des résultats encourageants

Un essai clinique du premier vaccin expérimental contre le virus Ebola a eu lieu aux États-Unis. Testé sur des adultes au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), il a fourni des premiers[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces