Extension Factory Builder
18/01/2013 à 18:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'avocate Alice Nkom se bat pour les droits des homosexuels. L'avocate Alice Nkom se bat pour les droits des homosexuels. © DR

L'avocate camerounaise Alice Nkom a obtenu, le 7 janvier, l'acquittement de deux travestis. Une première au Cameroun. Portrait d'une combattante acharnée pour les droits des homosexuels.

Elle « regrette un peu » de pavoiser, mais dit ne pas pouvoir s'en empêcher. En collaboration avec la Suisse Saskia Ditisheim, du barreau de Genève, et son compatriote Michel Togué, Alice Nkom, 68 ans, a remporté le 7 janvier une victoire éclatante contre l'homophobie au Cameroun : l'acquittement en appel de Franky et Jonas, deux travestis condamnés en première instance à cinq ans de prison, dans un pays qui passe pour l'un des plus répressifs du continent sur cette question. Du baume au coeur pour la première Camerounaise avocate - elle a prêté serment en 1969 -, et un pied de nez à ceux qui ont applaudi la confirmation en appel, le 17 décembre 2012, de la condamnation à trois ans de prison d'un autre de « [ses] enfants », Roger Mbédé.

"Africaine d'exception 2012"

Sacrée « Africaine d'exception 2012 » par le magazine américain The New Yorker, Alice Nkom s'est lancée dans la bataille il y a dix ans. Son engagement remonte à sa rencontre avec un couple gay, à qui elle recommande d'abord - « lâchement », dit-elle - de « se montrer prudent », avant de se raviser et de prendre fait et cause pour les homosexuels. Dès lors, elle arbore une double casquette d'avocate et d'activiste, créant une association pour la défense de leurs droits, l'Adefho.

Mère de deux enfants (son fils est pilote à Camair-Co, sa fille a épousé l'un des fils de feu le général ivoirien Robert Gueï) et huit fois grand-mère, Alice Nkom sait que son combat met les siens en danger, mais jure avoir leur bénédiction. Pas question de reculer, en dépit des menaces de mort dont elle fait l'objet et de l'indifférence des autorités, qui n'ont même pas ouvert d'enquête après le dépôt de sa plainte il y a trois mois. Elle puise le courage de continuer « dans la force de [ses] convictions » et dans le soutien de la communauté internationale. Présente sur d'autres fronts (droits des femmes, corruption, sida...), l'avocate dit ne pas connaître la peur. Certes, aucune ambassade occidentale ne lui refuserait un visa. Mais, se jugeant « plus utile au Cameroun », elle ne partira pas. Du moins tant qu'elle n'aura pas obtenu la dépénalisation de l'homosexualité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Everjobs veut doper le marché de l'emploi en Afrique

Everjobs veut doper le marché de l'emploi en Afrique

Everjobs a choisi le Cameroun pour lancer ses activités, le 23 avril. Opérationnel en Côte d’Ivoire, au Sénégal et en Ouganda, ce portail d'offres d'emploi développé par A[...]

Cameroun : 19 morts dans une attaque de Boko Haram

L'attaque menée dans la nuit de jeudi à vendredi par le groupe islamiste nigérian Boko Haram sur le village de Bia, dans la région de l'Extrême-Nord du Cameroun, a fait 19 morts dont une[...]

Cameroun : une attaque de Boko Haram fait 10 morts dans l'Extrême-Nord

Dans la nuit de jeudi à vendredi, ce sont dix civils camerounais qui ont été tués par Boko Haram, lors d'une attaque du village de Bia, dans l'Extrême-Nord du pays, à la frontière du[...]

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap-Vert au Cameroun, au Gabon, au[...]

N'ayons pas peur de toucher aux constitutions !

Yann Gwet est un entrepreneur et essayiste camerounais. Diplômé de Sciences Po Paris, il vit et travaille au Cameroun. Bas les pattes ! Du Burundi aux Congo, en passant par le Rwanda, le message est identique :[...]

Les français Marck et Ineo veulent équiper les casques bleus africains

 Le groupe Marck et Ineo Support Global, filiale de GDF Suez, vont collaborer pour la fourniture d'équipement aux policiers et aux soldats mis à la disposition de l'ONU par les États africains.[...]

Stanley Enow : "Ce qui manquait au rap camerounais, c'était moi"

Nommé "Révélation de l’année" aux derniers MTV Africa Music Awards, à Durban en Afrique du Sud, Stanley Enow est aujourd'hui le fer de lance du rap camerounais. Avec un album[...]

Acha Leke, mentor d'élite chez McKinsey

Destiné à une belle carrière dans la Silicon Valley, ce Camerounais a finalement choisi l'Afrique. Consultant pour le cabinet américain, il accompagne les leaders d'aujourd'hui et de demain.[...]

Jovi, rappeur camerounais : "L'Afrique a le potentiel pour prolonger l'ère du hip-hop"

Il travaille avec Akon, lance sa musique dans les écouteurs de Youssoupha, mais rien, chez Jovi, ne trahit un penchant pour le bling-bling. Le rappeur basé à Yaoundé prêche[...]

Afrique centrale et Boko Haram : la solidarité attendra

Les fonds promis par les États d'Afrique centrale aux membres qui sont directement concernés par la lutte contre Boko Haram tardent à être versés.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2714p014-015.xml2 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2714p014-015.xml2 from 172.16.0.100