Extension Factory Builder
18/01/2013 à 18:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'avocate Alice Nkom se bat pour les droits des homosexuels. L'avocate Alice Nkom se bat pour les droits des homosexuels. © DR

L'avocate camerounaise Alice Nkom a obtenu, le 7 janvier, l'acquittement de deux travestis. Une première au Cameroun. Portrait d'une combattante acharnée pour les droits des homosexuels.

Elle « regrette un peu » de pavoiser, mais dit ne pas pouvoir s'en empêcher. En collaboration avec la Suisse Saskia Ditisheim, du barreau de Genève, et son compatriote Michel Togué, Alice Nkom, 68 ans, a remporté le 7 janvier une victoire éclatante contre l'homophobie au Cameroun : l'acquittement en appel de Franky et Jonas, deux travestis condamnés en première instance à cinq ans de prison, dans un pays qui passe pour l'un des plus répressifs du continent sur cette question. Du baume au coeur pour la première Camerounaise avocate - elle a prêté serment en 1969 -, et un pied de nez à ceux qui ont applaudi la confirmation en appel, le 17 décembre 2012, de la condamnation à trois ans de prison d'un autre de « [ses] enfants », Roger Mbédé.

"Africaine d'exception 2012"

Sacrée « Africaine d'exception 2012 » par le magazine américain The New Yorker, Alice Nkom s'est lancée dans la bataille il y a dix ans. Son engagement remonte à sa rencontre avec un couple gay, à qui elle recommande d'abord - « lâchement », dit-elle - de « se montrer prudent », avant de se raviser et de prendre fait et cause pour les homosexuels. Dès lors, elle arbore une double casquette d'avocate et d'activiste, créant une association pour la défense de leurs droits, l'Adefho.

Mère de deux enfants (son fils est pilote à Camair-Co, sa fille a épousé l'un des fils de feu le général ivoirien Robert Gueï) et huit fois grand-mère, Alice Nkom sait que son combat met les siens en danger, mais jure avoir leur bénédiction. Pas question de reculer, en dépit des menaces de mort dont elle fait l'objet et de l'indifférence des autorités, qui n'ont même pas ouvert d'enquête après le dépôt de sa plainte il y a trois mois. Elle puise le courage de continuer « dans la force de [ses] convictions » et dans le soutien de la communauté internationale. Présente sur d'autres fronts (droits des femmes, corruption, sida...), l'avocate dit ne pas connaître la peur. Certes, aucune ambassade occidentale ne lui refuserait un visa. Mais, se jugeant « plus utile au Cameroun », elle ne partira pas. Du moins tant qu'elle n'aura pas obtenu la dépénalisation de l'homosexualité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Afrique centrale et Boko Haram : la solidarité attendra

Afrique centrale et Boko Haram : la solidarité attendra

Les fonds promis par les États d'Afrique centrale aux membres qui sont directement concernés par la lutte contre Boko Haram tardent à être versés.[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Cameroun : Christelle Nadia Fotso répond à son frère

Suite à l'entretien qu'Yves Michel Fotso a accordé à Jeune Afrique, sa soeur, Christelle Nadia Fotso nous a fait parvenir sa version des faits et sa vision de son père. Voici son texte.[...]

Cameroun - Yves Michel Fotso : "Tout est fait pour me détruire"

Détenu depuis quatre ans au secrétariat d'État à la Défense, à Yaoundé, l'ancien patron de Cameroon Airlines et héritier du financier Victor Fotso clame son[...]

France : Dieudonné condamné à deux mois de prison avec sursis

L’humoriste franco-camerounais Dieudonné M'Bala M'Bala a été condamné, mercredi 18 mars, à deux mois de prison avec sursis pour son message posté sur Facebook après les[...]

Montres, fortune et préjugés : quand Samuel Eto'o fustige le racisme ordinaire

Samuel Eto'o, présent à Londres jeudi pour recevoir la médaille européenne de la tolérance pour son action contre le racisme, a évoqué dans une interview à "CNN"[...]

Cameroun - Iric : quand un concours pour futurs diplomates vire au psychodrame national

Le concours d’entrée à l’Institut des relations internationales du Cameroun (Iric) a été l'objet d'un sérieux couac après que des étudiants reçus ont[...]

Le Cameroun octroie la licence 3G/4G à MTN et Orange

MTN et Orange se sont rangés à la demande du gouvernement du Cameroun de verser 75 milliards de F CFA chacun pour obtenir le renouvellement de leurs licences. Ces dernières courent désormais jusqu'en[...]

Mbvoumin : "Le nouveau règlement Fifa va entraîner l'explosion du nombre de faux agents en Afrique"

L’association Foot Solidaire, présidée par l’ancien international camerounais Jean-Claude Mbvoumin, publie "Le passeport Foot Solidaire 2015-2016". Objectif : lutter contre le trafic de jeunes[...]

Cameroun : coup d'accélérateur pour le barrage de Nachtigal

Le mégabarrage camerounais de Nachtigal, au coût estimé à 1 milliard de dollars, avance. Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", les principaux termes du contrat de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2714p014-015.xml2 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2714p014-015.xml2 from 172.16.0.100