Extension Factory Builder
18/01/2013 à 18:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'avocate Alice Nkom se bat pour les droits des homosexuels. L'avocate Alice Nkom se bat pour les droits des homosexuels. © DR

L'avocate camerounaise Alice Nkom a obtenu, le 7 janvier, l'acquittement de deux travestis. Une première au Cameroun. Portrait d'une combattante acharnée pour les droits des homosexuels.

Elle « regrette un peu » de pavoiser, mais dit ne pas pouvoir s'en empêcher. En collaboration avec la Suisse Saskia Ditisheim, du barreau de Genève, et son compatriote Michel Togué, Alice Nkom, 68 ans, a remporté le 7 janvier une victoire éclatante contre l'homophobie au Cameroun : l'acquittement en appel de Franky et Jonas, deux travestis condamnés en première instance à cinq ans de prison, dans un pays qui passe pour l'un des plus répressifs du continent sur cette question. Du baume au coeur pour la première Camerounaise avocate - elle a prêté serment en 1969 -, et un pied de nez à ceux qui ont applaudi la confirmation en appel, le 17 décembre 2012, de la condamnation à trois ans de prison d'un autre de « [ses] enfants », Roger Mbédé.

"Africaine d'exception 2012"

Sacrée « Africaine d'exception 2012 » par le magazine américain The New Yorker, Alice Nkom s'est lancée dans la bataille il y a dix ans. Son engagement remonte à sa rencontre avec un couple gay, à qui elle recommande d'abord - « lâchement », dit-elle - de « se montrer prudent », avant de se raviser et de prendre fait et cause pour les homosexuels. Dès lors, elle arbore une double casquette d'avocate et d'activiste, créant une association pour la défense de leurs droits, l'Adefho.

Mère de deux enfants (son fils est pilote à Camair-Co, sa fille a épousé l'un des fils de feu le général ivoirien Robert Gueï) et huit fois grand-mère, Alice Nkom sait que son combat met les siens en danger, mais jure avoir leur bénédiction. Pas question de reculer, en dépit des menaces de mort dont elle fait l'objet et de l'indifférence des autorités, qui n'ont même pas ouvert d'enquête après le dépôt de sa plainte il y a trois mois. Elle puise le courage de continuer « dans la force de [ses] convictions » et dans le soutien de la communauté internationale. Présente sur d'autres fronts (droits des femmes, corruption, sida...), l'avocate dit ne pas connaître la peur. Certes, aucune ambassade occidentale ne lui refuserait un visa. Mais, se jugeant « plus utile au Cameroun », elle ne partira pas. Du moins tant qu'elle n'aura pas obtenu la dépénalisation de l'homosexualité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Jusqu'où ira Boko Haram ?

Jusqu'où ira Boko Haram ?

Le monstre grandit aux confins du Nigeria. Villes et villages tombent les uns après les autres, toujours dans le sang, et personne ne paraît en mesure d'arrêter les islamistes armés. Ni le Camerou[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

CAN 2015 : L'égalité parfaite entre le Cameroun, la Guinée et les autres

Après le match nul entre le Cameroun et la Guinée dimanche 24 janvier à Malabo (1-1), toutes les équipes du groupe D sont à égalité parfaite. Il n'y a plus de favori avant la[...]

Cameroun : Reportage sur la route de la mort

Les caméras de Réussite, émission économique mensuelle diffusée sur Canal+ Ouest et Centre, vous font découvrir la route Douala-Yaoundé, essentielle pour l'économie du pays[...]

Terrorisme au Cameroun : Paris peut faire plus, Yaoundé en est persuadé

Le Cameroun se sent bien seul dans la guerre contre les jihadistes et attend de la France qu'elle s'implique davantage.[...]

Foot : avant son exploit avec le Congo, les sept CAN de Claude Le Roy

Avec le Congo, Claude Le Roy dispute en Guinée équatoriale (17 janvier-8 février) sa huitième phase finale, un record. Le technicien français, champion d’Afrique en 1988 avec le Cameroun,[...]

Boko Haram : Shekau menace Déby, Biya et Issoufou

Dans une mise en scène vidéo dont il est coutumier, Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram, a défié les pays voisins du Nigeria de l'attaquer, au moment où ceux-ci se sont réunis[...]

CAN 2015 : les Camerounais ont-ils trop serré la vis ?

Les Lions indomptables ont verrouillé à double tour leur communication lors de cette CAN 2015. Leurs supporters, nombreux en Guinée équatoriale, n'ont pas accès aux entraînements, tous[...]

CAN 2015 : Le Mali et le Cameroun dos à dos

 Pas de vainqueur dans le choc entre le Mali et le Cameroun dans le groupe D (1-1). Les Aigles pensaient tenir leur victoire mais les Lions Indomptables ont égalisé en fin de partie. La "poule de la[...]

Vatican : première tournée du pape François en Afrique annoncée pour fin 2015

Après une semaine de visite en Asie, le pape François a confié à certains journalistes qu'il se rendrait également sur le continent africain à partir de la fin de l'année. Le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2714p014-015.xml2 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2714p014-015.xml2 from 172.16.0.100