Extension Factory Builder
18/01/2013 à 18:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'avocate Alice Nkom se bat pour les droits des homosexuels. L'avocate Alice Nkom se bat pour les droits des homosexuels. © DR

L'avocate camerounaise Alice Nkom a obtenu, le 7 janvier, l'acquittement de deux travestis. Une première au Cameroun. Portrait d'une combattante acharnée pour les droits des homosexuels.

Elle « regrette un peu » de pavoiser, mais dit ne pas pouvoir s'en empêcher. En collaboration avec la Suisse Saskia Ditisheim, du barreau de Genève, et son compatriote Michel Togué, Alice Nkom, 68 ans, a remporté le 7 janvier une victoire éclatante contre l'homophobie au Cameroun : l'acquittement en appel de Franky et Jonas, deux travestis condamnés en première instance à cinq ans de prison, dans un pays qui passe pour l'un des plus répressifs du continent sur cette question. Du baume au coeur pour la première Camerounaise avocate - elle a prêté serment en 1969 -, et un pied de nez à ceux qui ont applaudi la confirmation en appel, le 17 décembre 2012, de la condamnation à trois ans de prison d'un autre de « [ses] enfants », Roger Mbédé.

"Africaine d'exception 2012"

Sacrée « Africaine d'exception 2012 » par le magazine américain The New Yorker, Alice Nkom s'est lancée dans la bataille il y a dix ans. Son engagement remonte à sa rencontre avec un couple gay, à qui elle recommande d'abord - « lâchement », dit-elle - de « se montrer prudent », avant de se raviser et de prendre fait et cause pour les homosexuels. Dès lors, elle arbore une double casquette d'avocate et d'activiste, créant une association pour la défense de leurs droits, l'Adefho.

Mère de deux enfants (son fils est pilote à Camair-Co, sa fille a épousé l'un des fils de feu le général ivoirien Robert Gueï) et huit fois grand-mère, Alice Nkom sait que son combat met les siens en danger, mais jure avoir leur bénédiction. Pas question de reculer, en dépit des menaces de mort dont elle fait l'objet et de l'indifférence des autorités, qui n'ont même pas ouvert d'enquête après le dépôt de sa plainte il y a trois mois. Elle puise le courage de continuer « dans la force de [ses] convictions » et dans le soutien de la communauté internationale. Présente sur d'autres fronts (droits des femmes, corruption, sida...), l'avocate dit ne pas connaître la peur. Certes, aucune ambassade occidentale ne lui refuserait un visa. Mais, se jugeant « plus utile au Cameroun », elle ne partira pas. Du moins tant qu'elle n'aura pas obtenu la dépénalisation de l'homosexualité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique du Sud : que nous apprend le scandale des "Spy Cables" ?

Des documents révélant les échanges entre les services secrets sud-africains et leurs homologues étrangers et publiés depuis lundi par la chaîne Al-Jazeera et le quotidien britannique The[...]

Cameroun : le marocain Cosumar choisi pour développer un nouveau complexe sucrier

Cosumar plantera de la canne à sucre et construira une raffinerie entre Batouri et Bertoua, à l’est du pays. Le leader marocain du sucre bat lors de l'appel d'offres le groupe français Somdiaa qui[...]

"Plus jamais Ebola..." : ce sera sans Manu Dibango

Manu Dibango s'est retiré d'un projet musical de sensibilisation à la lutte contre Ebola. Il n'aurait pas supporté que des personnes soient rétribuées pour ce projet censé être[...]

Boko Haram, une guerre qui coûte cher au Cameroun

Le nerf de la guerre contre Boko Haram est un souci de première importance au Cameroun.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Boko Haram : la sale guerre a commencé

Composée des troupes du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, la force régionale s'est lancée dans la bataille pour enrayer l'avancée de la secte jihadiste Boko Haram. Une course contre la[...]

Cameroun : Afriland First Bank ouvre une agence dédiée à la finance islamique

Le groupe bancaire camerounais vient d'ouvrir à Yaoundé sa première agence spécialisée dans la finance islamique et envisage une extension du réseau au reste du pays. Une première[...]

Boko Haram, la tactique du boucher

Le groupe islamiste agit-il en ordre dispersé ou suivant une véritable stratégie militaire ? De batailles en massacres, son organisation se dévoile peu à peu.[...]

Cartographie - Boko Haram sur les traces du califat de Sokoto ?

Les dirigeants de Boko Haram rêveraient-ils de faire revivre le califat de Sokoto, établi au XIXe siècle et disparu au moment de la colonisation britannique ? Leurs intentions ne sont pas claires.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2714p014-015.xml2 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2714p014-015.xml2 from 172.16.0.100