Extension Factory Builder
17/01/2013 à 16:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Robert Mugabe lors d'un discours en 2008. Robert Mugabe lors d'un discours en 2008. © AFP/Alexander Joe

En esthète désespéré, le reporter néo-zélandais Robin Hammond jette un regard très sombre sur le Zimbabwe du président Robert Mugabe.

Silhouettes décharnées, visages défigurés, corps brisés, cadavres à peine ensevelis, enfants abandonnés... c'est à une longue et oppressante descente en enfer que nous convie Robin Hammond. Un voyage qui lui a valu deux séjours en prison et dont il est revenu avec des photographies saisissantes qui décrivent un pays à l'agonie : le Zimbabwe de Robert Mugabe. L'un de ses contacts, le militant des droits de l'homme Paul Chizuze, a quant à lui disparu. Il l'avait aidé à rencontrer des familles déplacées au cours de l'opération Murambatsvina, un violent mouvement de représailles mené par les soldats de Mugabe après les élections de 2005. Paul Chizuze devait également conduire Robin Hammond dans le Matabeleland et lui présenter des victimes des massacres de Gukurahundi (« première pluie de printemps qui lave la paille », en shona), nom de code de la répression sanguinaire que Mugabe mena dans les années 1980 contre toute personne soutenant l'Union du peuple africain du Zimbabwe (Zapu, le principal parti d'opposition de l'époque).

Regroupés au sein d'un ouvrage publié avec le soutien de la Fondation Carmignac Gestion, les clichés du photographe-reporter néo-zélandais mettent mal à l'aise tant l'esthétique qu'ils dégagent contraste fortement avec la dureté des réalités qu'ils donnent à voir : séquelles et vestiges de la folie meurtrière des différentes vagues de répression de l'opposition ; désastres causés par la propagation du virus du sida (un enfant sur 4 est orphelin à cause du VIH), conséquences désastreuses de l'effondrement de l'économie et de la réforme agraire qui expulsa des terres aussi bien les fermiers blancs que les quelque 500 000 ouvriers agricoles noirs qui y vivaient ; danger de l'exode vers l'Afrique du Sud... « Robin Hammond, écrit Wilf Mbanga, le rédacteur en chef du journal The Zimbabwean, a saisi avec une justesse déchirante la destruction de nos rêves - réduits en lambeaux sanglants. » Un travail sombre, salutaire, qui révèle également la résilience d'un peuple qui résiste à la barbarie et au ­désespoir.

Cliquez ici pour accéder au site Web du phtographe Robin Hammond

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Zimbabwe

Zimbabwe : Mick Pearce et l'observation des termites

Zimbabwe : Mick Pearce et l'observation des termites

Et si les termites avaient beaucoup à nous apprendre ? Ce n'est en tout cas pas Mick Pearce qui dira le contraire ! Cet architecte né à Harare en juin 1938 et diplômé de l'Architectur[...]

Zimbabwe : des manifestants de l'opposition violemment réprimés par la police

La police zimbabwéenne a une fois de plus réprimé à coups de matraques une manifestation de l’opposition contre le chômage mercredi 27 août, procédant à une douzaine[...]

La vie devant elle

Avec son style enlevé et ses trouvailles littéraires, NoViolet Bulawayo montre le monde tel qu'il va (plutôt mal) à travers les yeux d'une enfant.[...]

Les papys font de la résistance

Gérontocratie ? Les vétérans de la politique africaine n’entendent pas quitter la scène. En particulier les quatre mousquetaires Abdelaziz Bouteflika, Abdoulaye Wade, Robert Mugabe et Paul Biya.[...]

Zimbabwe : la guerre ouverte au sein de l'opposition s'intensifie

La guerre ouverte au sein du principal parti d'opposition zimbabwéen, le MDC, s'est intensifiée samedi, plusieurs ténors du parti votant la suspension du leader national Morgan Tsvangirai pour violences et [...]

Zimbabwe : Mugabe assure avoir réduit son salaire mensuel à 4 000 dollars

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a réduit son salaire mensuel à 4 000 dollars (environ 2 800 euros) en raison de la crise économique qui touche son pays.[...]

Zimbabwe : Mugabe critique l'"absurdité homosexuelle" de l'Europe

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, s'en est pris vendredi à "l'absurdité homosexuelle" de l'Europe, condamnant le refus de ses dirigeants d'accepter son pouvoir, dans son dernier[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Sommet UE-Afrique : ils ont soutenu Grace Mugabe et ne sont pas venus

En réponse au refus des autorités belges de délivrer un visa à Grace Mugabe, quatre chef d'État d'Afrique australe n'ont pas fait le déplacement à Bruxelles pour le sommet[...]

Le Zimbabwe boycotte le sommet UE-Afrique la semaine prochaine

Le Zimbabwe boycottera le 4ème sommet Union européenne-Afrique à Bruxelles mercredi et jeudi prochains après le refus de l'UE d'accorder un visa à l'épouse du chef de l'Etat Robert[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex