Extension Factory Builder
16/01/2013 à 11:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Maduro le 1er janvier, depuis La Havane, sur la chaîne vénézuélienne Telesur. Maduro le 1er janvier, depuis La Havane, sur la chaîne vénézuélienne Telesur. © AFP

Alors que l'état de santé du chef de l'État, Hugo Chávez, se dégradait pendant les dernières semaines, la cote de de son dauphin, Nicolás Maduro, n'a cessé de monter.

Hugo Chávez n'est pas mort, comme la rumeur en a couru avec insistance, mais son état de santé a inspiré de vives inquiétudes à ses partisans, ce qu'a reconnu le 30 décembre le vice-président, Nicolás Maduro. Atteint d'un cancer de la région pelvienne, le chef de l'État vénézuélien est hospitalisé depuis plus d'un mois dans la capitale cubaine, où il a été opéré pour la quatrième fois, le 11 décembre, avant d'être victime de complications respiratoires. Dauphin désigné, Maduro (50 ans) est à la manoeuvre en ces journées dramatiques.

Le 15 janvier, Maduro a affirmé aux médias publics, que le président, âgé de 58 ans, était en train de « remonter la pente. Il progresse ».  Le vice-président désigné a assuré s'être entretenu ces derniers jours avec M. Chavez lors d'un séjour de quatre jours à La Havane.

Nouveau chef de file

« Le chavisme a désormais un nouveau chef de file, encore faut-il que celui-ci gagne les élections », commente un membre du parti d'opposition Primero Justicia.

De fait, en cas de décès du président (ou d'incapacité avérée à gouverner), la Constitution prévoit que le vice-président assure l'intérim, à charge pour lui d'organiser un scrutin présidentiel anticipé dans un délai de trente jours. Dans cette perspective, Maduro semble bien marquer des points importants dans les classes populaires, base électorale du chavisme. Il est vrai que lui-même est né dans une famille modeste et qu'il fut naguère chauffeur de bus à Caracas. Un parcours qui n'est pas sans rappeler celui de l'ex-président brésilien Lula da Silva.

Visage souriant, épaisse moustache noire et carrure imposante, Maduro est ministre des Affaires étrangères depuis six ans et bénéficie du soutien affiché de Raúl et de Fidel Castro. Encore lycéen, il milita à la Ligue socialiste, un petit parti maoïste, puis se rallia à Chávez alors que celui-ci était emprisonné après l'échec de son coup d'État du 4 février 1992. C'est à cette époque qu'il rencontra Cilia Flores, sa future femme, qui était avocate des putschistes - elle est aujourd'hui procureure générale de la République.

Corédacteur de la Constitution de 1999, Maduro a connu une ascension fulgurante au sein du Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV). Député à deux reprises, il a présidé la majorité parlementaire de 2000 à 2006. Doté d'un caractère volcanique, il n'évite pas toujours les dérapages, comme en avril dernier quand il traita Henrique Capriles, le candidat de l'opposition à la présidentielle, de « gros pédé », avant d'être contraint de s'excuser. Il n'en appartient pas moins à l'aile civile et modérée du chavisme. Un espoir d'ouverture pour l'opposition ? 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Carole et Glwadys Tawema, la vogue ethnique de Karethic

Carole et Glwadys Tawema, la vogue ethnique de Karethic

Grâce au beurre de karité, ces deux Béninoises installées en France entendent surfer sur la mode des produits bio pour appuyer le développement du nord de leur pays.[...]

États-Unis : l'étau se resserre autour de Bill Cosby, accusé de plusieurs viols

Bill Cosby fut l'idole de plusieurs générations. Accusé de viol par une quinze femmes, la star¨de la série comique américaine "The Bill Cosby show" est aujourd'hui dans la[...]

Pierre Kwenders, Son Excellence l'ambassadeur plénipotentiaire du Bantouland

Avec un premier album métissant hip-hop, jazz et rumba, le chanteur Pierre Kwenders ose un mélange des genres détonnant.[...]

France : Marine Le Pen veut interdire les prêches en arabe... au mépris de la liberté de culte

Marine Le Pen a annoncé jeudi qu'elle prônait l'interdiction des prêches en arabe dans les mosquées françaises, afin de "se rendre compte plus facilement des propos qui sont tenus".[...]

Livre : le baroud d'honneur de Robert Dulas

Barbouze : un mot que Robert Dulas déteste, mais qui lui colle à la peau. Longtemps, ce pro du renseignement a traîné ses guêtres en Afrique. Aujourd'hui, c'est dans un livre qu'il[...]

Immigration : dans quels pays de l'Union européenne sont naturalisés les Africains ?

De quels pays africains sont originaires les nouveaux naturalisés de l'Union européenne ? Grâce aux données d'Eurostat, l'office statistique de l'UE, "Jeune Afrique" fait le point.[...]

Sénégal : Abdoulaye Wade décline l'invitation de Macky Sall au sommet de la Francophonie

Dans un courrier adressé à Macky Sall, dont "Jeune Afrique" révèle en exclusivité la teneur, Abdoulaye Wade décline l'invitation de son successeur au sommet de la Francophonie[...]

Russie - Chine : la valse de l'ours et du dragon

Entre les deux ex-ennemis, l'entente est désormais cordiale, comme en a attesté le récent sommet de l'Apec, à Pékin. Ce qui les a rapprochés ? Une commune volonté[...]

Burkina Faso : la position surprenante du gouvernement canadien

Guy Guermeur est un homme politique français, ancien président de l'Association pour la coopération et le développement de l'Afrique australe (Acoda), et ancien vice-président de[...]

Chute du cours du pétrole : qui perd, qui gagne en Afrique ?

Depuis quelques mois, le cours de l'or noir dégringole. Les pays producteurs africains s'inquiètent pour l'équilibre de leurs budgets. Mais il n'y aura pas que des perdants.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers