Extension Factory Builder
13/01/2013 à 17:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Au département d'État à Washington, le 28 novembre. Au département d'État à Washington, le 28 novembre. © Manuel Balce Cenata/AP/SIPA

Victime d'une thrombose, Hillary Clinton a passé la fin de l'année à l'hôpital. Elle est sortie début janvier, mais sa santé fragilisée sonne-t-elle la fin de ses ambitions présidentielles pour 2016 ?

Elle est la femme que les Américains admirent le plus. Dans la soirée du 30 décembre, Hillary Clinton (65 ans) a été admise d'urgence à l'hôpital presbytérien de New York en raison d'une thrombose : un caillot de sang s'est formé dans une veine située entre la boîte crânienne et le cerveau, derrière l'oreille droite. À en croire ses médecins, la secrétaire d'État devrait se rétablir complètement et rapidement. L'alerte n'en est pas moins sérieuse. Cette hospitalisation a pris de court les membres de son équipe, convaincus que la « patronne » allait reprendre ses activités dès les premiers jours de cette année. Hillary Clinton s'était violemment cogné la tête à la suite d'un évanouissement, puis avait été victime de vomissements répétés. Elle était au repos depuis plus de deux semaines.

Démentiel

Battue par Barack Obama lors des primaires démocrates de 2008, elle songeait à l'évidence à une nouvelle candidature présidentielle en 2016. Sans doute paie-t-elle le prix d'un emploi du temps démentiel. Depuis quatre ans, elle a visité pas moins de 112 pays. Un record pour un secrétaire d'État ! Quelques jours avant son malaise, elle devait entreprendre une énième tournée au Moyen-Orient et en Afrique. Celle-ci a naturellement été annulée.

Les soucis de santé de Mrs Clinton, qui sera remplacée dans quelques jours par John Kerry au secrétariat d'État, ont aussitôt suscité polémiques et rumeurs à Washington. Certains républicains jugent que son incapacité soudaine tombe à pic pour l'empêcher de témoigner devant le Congrès sur ce qui s'est réellement passé lors de l'attaque du consulat américain à Benghazi, le 11 septembre. Un commentateur de la chaîne ultraconservatrice Fox News va jusqu'à insinuer qu'elle souffrirait d'une « allergie aiguë à Benghazi ». Mais l'intéressée a déjà publiquement endossé l'entière responsabilité de ce dramatique épisode. Au département d'État, plusieurs têtes sont tombées...

Il est encore trop tôt pour mesurer l'impact de ce problème de santé dans la perspective de 2016. Mais Hillary-la-superwoman apparaît soudain bien fragile. En 1998, elle avait déjà été victime d'un malencontreux caillot sanguin à la jambe. Selon les spécialistes, elle pourrait avoir besoin d'un traitement à vie pour empêcher le renouvellement d'accidents de ce type. Pas vraiment les conditions idéales pour se lancer dans une épreuve aussi épuisante qu'une campagne présidentielle. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

La Tunisie à la veille d'élections cruciales

La Tunisie à la veille d'élections cruciales

La Tunisie était engagée samedi dans les derniers préparatifs pour ses premières législatives depuis la révolution de 2011, un scrutin crucial pour lequel un vaste dispositif de[...]

RDC : trois immeubles de Diomi Ndongala "confisqués", son avocat dénonce "l'instrumentalisation de la justice"

Dans une affaire qui l'oppose à la Banque internationale pour l'Afrique au Congo (Biac), Diomi Ndongala a vu vendredi trois de ses immeubles de Kinshasa être saisis par la justice. Une "expropriation" qui vi[...]

Ebola : des vaccins seront testés dans les pays d'Afrique les plus touchés

Des vaccins contre la fièvre Ebola seront testés, si possible en décembre, dans les trois principaux pays d'Afrique de l'Ouest touchés par l'épidémie selon l'OMS, alors qu'au Mali, la fill[...]

Ebola : quarantaine obligatoire pour certaines personnes à New York

Les gouverneurs de New York et du New Jersey ont ordonné vendredi une quarantaine obligatoire pour les personnes ayant eu des contacts avec des malades d'Ebola en Afrique de l'Ouest. Un premier cas d'infection au virus a &e[...]

Égypte : état d'urgence dans le Sinaï après l'attentat qui a tué 30 soldats

L’Égypte a décrété vendredi un état d'urgence de trois mois sur une partie de la péninsule du Sinaï, quelques heures après qu'un kamikaze a tué 30 soldats en pr&ea[...]

Mali : mort de la fillette, premier cas d'Ebola dans ce pays

Le premier cas d'Ebola identifié au Mali, une fillette de deux ans récemment revenue de Guinée, est morte vendredi, a annoncé le gouvernement.[...]

Nigeria : la soeur de la ministre du Pétrole enlevée par des hommes armés

La sœur de la ministre du pétrole du Nigeria a été enlevée par des hommes armés dans la plaque tournante pétrolière de Port-Harcourt, dans le Delta du Niger, au sud du pays.[...]

Qui est vraiment Filipe Nyusi, le prochain président du Mozambique ?

D'après les décomptes finaux des votes publiés hier, jeudi 23 octobre, Filipe Jacinto Nyusi, le candidat du Frelimo, remporterait dès le premier tour la présidentielle du 15 octobre au Mozambi[...]

Ebola - Football : que faire de la CAN 2015 ? Les professionnels répondent

Alors que le sort de la CAN 2015 se jouera début novembre, "Jeune Afrique" a demandé aux internautes s’ils souhaitaient que la compétition se dispute au Maroc aux dates prévues, qu&rs[...]

France : les ressortissants tunisiens de France votent pour les législatives

Les ressortissants tunisiens de France se sont présentés aux urnes vendredi afin d’élire dix députés de l’Assemblée du peuple à l’occasion des élections l[...]

Égypte : dans le Sinaï, un attentat fait de nombreuses victimes parmi les militaires

Un attentat à la voiture piégée a tué au moins 25 soldats égyptiens et blessé une vingtaine de personnes vendredi. Il visait un barrage de l'armée dans le nord de la péninsul[...]

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

 Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l'économiste sénégalais, à qui l'on prêtait l'intention de briguer la pré[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers