Extension Factory Builder
15/01/2013 à 16:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Wahid Bouabdallah, député FLN, ex-PDG d'Air Algérie.

Il est très difficile de faire une analyse objective des élections municipales (assemblées populaires communales, APC), régionales (assemblées populaires de wilaya, APW, parlements locaux) ou sénatoriales tant les résultats ont été faussés par un interventionnisme débridé à tous les niveaux.

Paradoxalement, après les abstentionnistes, les seuls vrais vainqueurs de ces élections sont les mécontents ! Mécontents de n'avoir pas figuré dans la liste précédente (législatives ou APW), mécontents de n'avoir pas été tête de liste ou à tout le moins en bonne position, mécontents d'avoir été obligés de se présenter sur une liste indépendante ou d'un autre parti après avoir été exclus de la liste du leur, mécontents de ne pas avoir été candidats dans leur propre wilaya ! Alors tous les coups ont été permis : vote de sanction contre leur tête de liste, alliance contre nature avec le premier venu, vente de voix aux plus riches, vote contre leur propre parti !

Le grand perdant, c'est le FLN. Le ministre de l'Intérieur, pensant bien faire, a interprété la loi électorale en imposant des règles spécieuses au scrutin uninominal. Ce qui a donné le pouvoir de censure à des candidats ayant eu à peine quelques voix et permis un marchandage des plus vils. Et a ainsi pénalisé de façon injuste la représentation FLN.

Le FLN fait-il peur à ce point ? Toutes ces alliances ne visent-elles pas à l'affaiblir ? N'ayant pas pu le dissoudre ou le faire éclater en provoquant des querelles intestines, ne voit-on pas qu'on a pris un chemin pervers en le spoliant de ce qui lui revient ? Mais, n'en déplaise aux comploteurs, nous, militants sincères et patriotes, continuerons notre combat purificateur, convaincus que le FLN renaît toujours plus fort après chaque crise ou complot ourdi contre lui. Cette fois, comme lors des précédentes attaques, notre parti connaîtra une saine décantation qui fera fuir les opportunistes et renforcera les rangs de ses militants sincères. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : Valls, Taubira et les moines de Tibhirine

Algérie : Valls, Taubira et les moines de Tibhirine

Manuel Valls, le Premier ministre français, et Christiane Taubira, la garde des Sceaux, seraient attendus en visite officielle à Alger avant la fin de l'année.L'occasion pour les familles des moines [...]

Algérie : 1er novembre 1954, retour sur la "Toussaint rouge" de l'indépendance

Il y a soixante ans éclatait officiellement la guerre d'Algérie. Restée dans les mémoires comme la "Toussaint rouge", le 1er novembre 1954 est gravé dans les mémoires comme le [...]

1er novembre 1954 : le texte intégral de la déclaration du Secrétariat général du FLN

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1954, le Front de libération nationale algérien diffusait une déclaration portant sur l'insurrection face à l'occupation française. En voici le texte[...]

L'Algérie, diplomate au long cours

Principal artisan du dialogue intermalien, Alger a été mandaté pour piloter la médiation entre les belligérants libyens. Un rôle de facilitateur dans lequel le pays a toujours[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Algérie - France : où en est l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Au lendemain de l'opération d'exhumation des restes des crânes des sept moines de Tibhirine, assassinés en 1996 en Algérie, où en est l'enquête ? Décryptage avec notre journaliste[...]

Algérie : l'intouchable Abdelghani Hamel

Ses propres troupes se sont retournées contre lui. Mais le chef de la police nationale Abdelghani Hamel peut compter sur le soutien du président Bouteflika.[...]

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines[...]

Algérie : l'autoroute sans fin

Censée relier le pays à ses voisins - le Maroc à l'ouest et la Tunisie à l'est -, elle devait être livrée intégralement à la fin de 2009. Mais un scandale de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers