Extension Factory Builder
15/01/2013 à 12:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Si Habré est un jour jugé, ce sera aussi grâce à Aminata Touré. Si Habré est un jour jugé, ce sera aussi grâce à Aminata Touré. © SEYLLOU/AFP

Le procès de l'ex-président du Tchad Hissène Habré, qui devrait débuter d'ici quelques semaines, pourrait bien être un long ballet judiciaire à l'organisation des plus complexes.

Au ministère de la Justice, l'ouverture de l'instruction judiciaire sur les crimes commis au Tchad durant le règne de Hissène Habré, de 1982 à 1990, n'est plus une question de semaines mais de jours. « Ce sera pour fin janvier, début février », indique-t-on. Tout est réglé, enfin presque. Le calendrier est fixé : l'instruction durera seize mois, et il faudra compter onze mois de plus si procès il y a. Dans un premier temps, deux chambres africaines extraordinaires seront créées : la première pour mener l'instruction, la seconde pour juger d'un éventuel appel durant l'instruction. Ces deux chambres seront composées de, respectivement, six et quatre magistrats - tous Sénégalais. La garde des Sceaux les a déjà sélectionnés. Elle attend l'avis du Conseil supérieur de la magistrature pour soumettre sa liste au président de la Commission de l'Union africaine, chargé de les nommer. Les deux autres chambres (cour d'assises et cour d'appel) ne verront le jour qu'en cas de procès. Toutes deux seront présidées par un magistrat africain non sénégalais, auquel il sera adjoint deux assesseurs sénégalais.

Qui paiera ?

Tout cela coûtera 4,85 milliards de F CFA (7,4 millions d'euros). Le Sénégal ne compte pas débourser un seul franc, mais il peut compter sur une dizaine de pays qui ont pris des engagements fermes. Le plus gros contributeur sera le Tchad (2 milliards de F CFA). Suivront l'Union européenne (2 millions d'euros), les Pays-Bas (1 million d'euros), l'Union africaine (1 million de dollars), les États-Unis (1 million de dollars), l'Allemagne (500 000 euros), la Belgique (500 000 euros), la France (300 000 euros) et le Luxembourg (100 000 euros). La Suisse a promis une assistance technique.

Cet argent - qui servira notamment à financer le déplacement des victimes jusqu'à Dakar - sera versé sur plusieurs comptes. Avec un tel budget (inférieur aux dernières prévisions), « le parquet devra faire preuve de perspicacité en adoptant une stratégie de poursuites limitée à un échantillon des crimes les plus graves », estime Reed Brody, de Human Rights Watch. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Que faut-il retenir de la visite de Mohammed VI au Sénégal ?

Que faut-il retenir de la visite de Mohammed VI au Sénégal ?

Le souverain marocain, Mohammed VI, quittera le Sénégal vendredi, après avoir signé de nombreux accords économiques.[...]

Le procès Habré, un tournant dans la justice africaine et la lutte contre l'impunité

Avocate au barreau du Tchad, présidente de l’Association tchadienne pour la promotion et la défense des droits de l’Homme (ATPDH) et récipiendaire du Right Livelihood Award en 2011, Jacqueline[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Le Sénégalais Macky Sall élu nouveau président en exercice de la Cedeao

Macky Sall, le chef de l'État sénégalais, a été élu mardi nouveau président en exercice de la Cedeao pour un an, à l'issue du 47e sommet de l'organisation ouest-africaine[...]

Le roi du Maroc entame ce mercredi au Sénégal une nouvelle tournée africaine

Mohammed VI se rend ce mercredi au Sénégal. Son périple l'emmènera ensuite en Côte d'Ivoire, au Gabon et en Guinée-Bissau. Il s'agit de la troisième tournée africaine du roi[...]

Le procès d'Hissène Habré s'ouvrira le 20 juillet à Dakar

L'ex-président tchadien a été arrêté le 30 juin 2013 à Dakar, puis inculpé le 2 juillet 2013 par le tribunal spécial. [...]

Cairn Energy prévoit un milliard de barils de pétrole au Sénégal

Cairn Energy a dévoilé son programme d'exploration au Sénégal pour les trois années à venir. Selon ses estimations, les réserves de pétrole contenues dans ses blocs au large[...]

Sénégal : Khalifa, l'autre Sall qui entretient le mystère

"Dieu seul le sait..." C'est la réponse que le maire de Dakar, Khalifa Sall, a l'habitude d'adresser à ceux qui l'interpellent sur ses intentions concernant la prochaine présidentielle.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers