Extension Factory Builder
11/01/2013 à 11:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Imelda Marcos, alias le papillon d'acier. Imelda Marcos, alias le papillon d'acier. © AFP

Après vingt-six ans de recherches, Manille renonce à récupérer les milliards détournés par le dictateur défunt et sa veuve excentrique.

Évanoui, le magot de Ferdinand Marcos ! Le 1er janvier, Manille a renoncé à poursuivre les recherches engagées il y a vingt-six ans pour mettre la main sur les 10 milliards de dollars (7,6 milliards d'euros) détournés par le dictateur philippin (1966-1986). Il est vrai qu'il y a de quoi se décourager, seuls 4 milliards de dollars ayant été retrouvés à ce jour. La Commission présidentielle pour un gouvernement juste, chargée des investigations, va donc être dissoute. Depuis sa création, elle ne cesse de se heurter à un manque de moyens et, surtout, aux entraves de la famille Marcos. « Cela fait plus d'un quart de siècle, et les personnes visées sont de retour au pouvoir », a déploré Andres Bautista, le président de la Commission. Aux Philippines, les Marcos, rentrés d'exil après la mort du dictateur en 1989, ne sont plus des pestiférés : Imelda, la veuve excentrique, et Ferdinand Jr, le fils, ont même été élus députés en 2010.

Immobilier à New York, tableaux de maîtres... Marcos avait investi l'argent détourné et placé au moins 600 millions de dollars sur des comptes numérotés en Suisse. Quant à son épouse, elle s'était rendue célèbre pour ses 3 000 paires de chaussures et ses bijoux, d'une valeur estimée à 310 millions de dollars.

Broutille

Le pactole des Marcos reste auréolé de mystère. De quoi rendre pessimistes d'autres pays sur leurs chances de récupérer les avoirs détournés... Surtout quand on sait que la fortune de Zine el-Abidine Ben Ali, l'ancien président tunisien, a été évaluée par le magazine américain Forbes à 6,5 milliards de dollars. Presque une broutille à côté de celle de l'Égyptien Hosni Moubarak, qui, selon le quotidien britannique The Guardian, se situerait entre 40 et 70 milliards de dollars.

Quant aux 6,5 millions de dollars du maréchal Mobutu, ils ont été gelés à sa mort en 1997 avant que la justice suisse ne les restitue à sa famille, rejetant les demandes de l'État congolais en invoquant la prescription des faits. Dans le cas Marcos, la partie n'est peut-être pas perdue : la Commission présidentielle pour un gouvernement juste va transmettre ses dossiers au ministère de la Justice. 

___

@JustineSpiegel

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Hollande l'Africain : une politique pragmatique au Maghreb

Hollande l'Africain : une politique pragmatique au Maghreb

Contrairement à son prédécesseur et alter ego corrézien, Jacques Chirac, qui nourrissait une véritable passion pour l'Orient, on ne connaissait pas de penchant arabe ou maghrébin p[...]

"À court d'enfants" : la triple peine des "Réunionnais de la Creuse"

Mille six cent trente Réunionnais issus de milieux pauvres, qui avaient entre 6 mois et 18 ans, ont été enlevés à leurs parents pour être envoyés en[...]

Gouvernement israélien : Ayelet Shaked, la beauté vénéneuse

Elle hait les Palestiniens, veut expulser les immigrés subsahariens... Bref, la ministre israélienne de la Justice est une peste.[...]

Pape Diouf : "C'est le système Fifa qu'il faut casser"

L’intense actualité autour de la FIFA depuis mercredi 27 mai, alors que l’instance organise son Congrès à Zurich pour son élection présidentielle, n’a pas surpris Pape Diouf,[...]

Livres : l'autre Rosa Parks

La polyvalente Tania de Montaigne - journaliste, présentatrice télé, scénariste, auteure-compositrice-interprète et, bien sûr, écrivaine - aime les histoires de[...]

États-Unis : la photo de policiers posant avec un homme noir déguisé en trophée de chasse fait scandale

Une photo montrant deux policiers tout sourire posant avec un Africain-Américain déguisé en trophée de chasse soulève l'indignation aux États-Unis, dans un contexte miné par les[...]

Ces humoristes africaines qui brûlent les planches parisiennes

Vent de révolution sur les planches parisiennes ? Tout porte à croire qu’en matière de stand-up, les femmes de la diaspora africaine prennent le pouvoir. Claudia Tagbo, Tatiana Rojo, Selavie Newway et[...]

Roukiata Ouedraogo, la battante

Vent de révolution sur les planches parisiennes ? Tout porte à croire qu’en matière de stand-up, les femmes de la diaspora africaine prennent le pouvoir. Roukiata Ouédraogo a tout tenter avant[...]

Les sons de la semaine #37 : Kwamie Liv, Rae Sremmurd, A$AP Rocky, Lauryn Hill...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Selavie Neway, la persévérante

Vent de révolution sur les planches parisiennes ? Tout porte à croire qu’en matière de stand-up, les femmes de la diaspora africaine prennent le pouvoir. Connue et reconnue au Cameroun, Selavie Neway a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers