Extension Factory Builder
08/01/2013 à 11:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des vêtements appartenant aux victimes de la bousculade à Abidjan. Des vêtements appartenant aux victimes de la bousculade à Abidjan. © AFP

Quelques jours après le drame de la nuit de la Saint-Sylvestre à Abidjan, qui a fait 60 morts, les interrogations subsistent quant à l'organisation des forces de sécurité de la capitale.

Le président Alassane Ouattara est déterminé à faire toute la lumière sur les circonstances du drame de la nuit de la Saint-Sylvestre, qui a fait 60 morts et 49 blessés à Abidjan parmi les spectateurs du feu d'artifice tiré à l'occasion du nouvel an. Informé vers 9 heures du matin - soit près de six heures après le drame - par Hamed Bakayoko, le ministre de l'Intérieur, le chef de l'État a annulé la célébration de son 71e anniversaire dans la cité balnéaire d'Assinie pour se rendre sur les lieux.

Trou béant

Selon nos informations, l'événement était organisé par le district d'Abidjan et sa sécurité assurée par les policiers de la ville. Mais plusieurs axes d'accès au Plateau, non loin de la présidence, avaient été bloqués par la garde républicaine, rendant plus difficile la circulation des piétons. Au moins une dizaine de personnes qui croyaient échapper à la bousculade ont trouvé la mort dans un trou béant à proximité du stade Félix-Houphouët-Boigny, sur un terrain appartenant, de bonne source, à une haute personnalité de la République, qui y ferait construire un hôtel.

Chargés de l'enquête, le commissaire Honoré Niagne, de la police criminelle, et ses collaborateurs ont auditionné le 2 janvier Robert Beugré Mambé, gouverneur du district d'Abidjan. Ce drame remet en question l'organisation des forces de sécurité dans la ville d'Abidjan, où plusieurs unités (police, armée) travaillent sans réelle coordination ni plan d'évacuation, et conduit à s'interroger sur la lenteur et l'inefficacité des secours. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : PDCI et FPI unis dans la division à dix mois de la présidentielle

Côte d'Ivoire : PDCI et FPI unis dans la division à dix mois de la présidentielle

À dix mois de la présidentielle ivoirienne, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) d'Henri Konan Bédié et le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo n'ont jamais ét&e[...]

Côte d'Ivoire : confirmation de l'interdiction du congrès du FPI, Affi N'Guessan renforcé

En déclarant mercredi "nul et non avenu" le congrès du Front patriotique ivoirien (FPI), la justice ivoirienne a donné raison à Pascal Affi N’Guessan, qui souhaitait d'abord voir[...]

Alassane Ouattara inaugure le troisième pont d'Abidjan

Construit en un peu plus de deux ans par les équipes de Bouygues, le pont à péage Henri Konan Bédié doit fluidifier la circulation de la capitale économique ivoirienne. Son ouverture[...]

Olam acquiert l'activité cacao d'ADM pour 1,3 milliard de dollars

Après avoir cédé plusieurs de ses activités en Afrique, Olam poursuit sa stratégie de recentrage en faisant l'acquisition de l'activité cacao d'ADM. L'opération permet au[...]

Vidéo : Yaya Touré et Benzema dans la "dream team" de Zidane

Rédacteur en chef spécial de l'émission de Canal+ "L'Équipe de dimanche" du 14 décembre, Zinédine Zidane a dévoilé le nom des 11 joueurs et des remplaçants[...]

Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo appelle la CPI à renoncer à ses poursuites

Le parti de Laurent Gbagbo a appelé vendredi la Cour pénale internationale (CPI) à abandonner ses poursuites contre l'ex-président ivoirien, son épouse et son ancien ministre Charles Blé[...]

Justice et réconciliation en Côte d'Ivoire : le rapport très critique de la FIDH

Dans son dernier rapport, la FIDH reste très sévère à l’égard du régime ivoirien et juge largement incomplètes les actions menées pour solder les comptes de la crise[...]

Exclusif. Blaise Compaoré est de retour à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire

Parti du Maroc il y a quelques jours, l'ex-président burkinabè Blaise Compaoré a atterri vendredi matin à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire.[...]

La Côte d'Ivoire refuse toujours de livrer Simone Gbagbo à la CPI

LA CPI a sommé jeudi la Côte d'Ivoire de lui livrer Simone Gbagbo, l'épouse de l'ancien président. Elle a aussi confirmé quatre charges de crimes contre l'humanité contre Charles[...]

La CPI confirme les charges de crimes contre l'humanité pesant sur Charles Blé Goudé

Le procès de Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI) aura bien lieu. La chambre préliminaire de la Cour a confirmé jeudi quatre charges de crimes contre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers