Extension Factory Builder
10/01/2013 à 23:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

J'ai découvert, de la façon la plus fortuite, une conspiration dont le but infâme, inouï, scandaleux (les mots me manquent) est de décimer nos chameaux - je devrais dire, pour être exact : nos dromadaires. On en veut à nos amis bossus d'Agadir, du Sahara, de Marrakech et même aux deux bêtes mélancoliques qui végètent sur la plage de Tanger et qui amusent petits et grands.

De quoi s'agit-il ? Du réchauffement planétaire, bizarrement. Parmi les gaz responsables de l'effet de serre, il y a le méthane, le fameux CH4 de nos cours de chimie. Or le méthane est produit, entre autres, par la digestion des animaux, en particulier les vaches, les chevaux, les chameaux, etc. Le méthane s'échappe des orifices de ces bêtes placides (pas besoin de dessin ?) qui sont donc coresponsables du désastre annoncé. Ça a l'air d'une blague mais pas du tout : c'est scientifiquement prouvé.

D'un autre côté, l'animal qui pollue le plus la planète, c'est l'homme. Or l'homme est doué de conscience et cela l'empêche parfois de jouir de sa propension à semer partout de l'immondice. Comment acheter un rutilant 4x4 et avaler les kilomètres sans éprouver une certaine gêne à l'idée qu'on produit des mètres cubes de fumée noire ? Comment chanter à pleins poumons « l'air est pur et la route est large » si dans le même temps on pollue ledit « air pur » ? C'est là qu'intervient une entreprise anglaise qui a eu cette idée infâme (inouïe, etc.) : vous lui versez une certaine somme d'argent, vous indiquez combien de kilomètres vous dévorez chaque année et les fines gâchettes de l'entreprise se chargent d'aller abattre des animaux inutiles un peu partout dans le monde ; l'idée étant que le total des gaz non émis à cause du trépas prématuré de l'animal compense les gaz que produira votre 4x4 pendant sa durée de vie. Ainsi, l'un dans l'autre, vous n'avez pas pollué la planète et vous pouvez regarder vos enfants dans les yeux : « C'est pas moi qui vais te refiler une planète invivable, petit mouflet à son papa. » Incroyable, non ?

Vous me demandez : qu'est-ce qu'un animal inutile ? On ne parle pas ici des vaches laitières, ni des chevaux de bât, ni même du matou qui tient compagnie à la mémé esseulée. L'entreprise scélérate a dressé une liste d'animaux vraiment inutiles (dit-elle). En premier lieu, on trouve les deux millions de chameaux sauvages qui infestent le désert australien. Plus bas sur la liste, on trouve les camélidés du Maghreb qui, selon ces Rosbifs allumés, ne servent à rien car les autochtones utilisent maintenant des voitures ou des camions. Donc : sus aux dromadaires d'Afrique du Nord !

C'en est trop ! Vous me dites, indigné(e) : ne sont-ce pas les chameaux qui devraient se débarrasser des humains inutiles, et d'abord de ces Anglais intempestifs ? Merci de le dire, je n'osais pas le faire moi-même...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

Tunisie : jour J-6 avant avant un scrutin placé sous le signe de la morosité

Tunisie : jour J-6 avant avant un scrutin placé sous le signe de la morosité

À six jours des élections législatives, la Tunisie semble se préparer à troquer la transition contre une situation aléatoire.[...]

En Guinée, le doute plane à nouveau sur le mont Simandou

Quatre mois après la signature d'un accord entre la compagnie Rio Tinto et l'État pour relancer le développement du mégagisement, la chute des cours du fer vient compromettre leurs plans.[...]

Ebola : l'UE va débloquer 500 millions d'euros pour "endiguer" l'épidémie en Afrique

L'Union européenne a annoncé lundi son engagement à débloquer 500 millions d'euros d'aide pour "endiguer" Ebola dans les pays africains touchés.[...]

"Angolagate", l'affaire qui empoisonne la vie politique centrafricaine

L'affaire des 10 millions de dollars donnés par Luanda continue d'affecter la sphère publique à Bangui. Cette fois, c'est le Parlement centrafricain de transition qui s'en mêle.[...]

Comment le Nigeria a su étouffer l'épidémie d'Ebola

Alors que la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia sont sévèrement touchés, le géant régional qu'est le Nigeria est jusqu'ici parvenu à empêcher le virus Ebola de se p[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement de[...]

Terrorisme : les autorités françaises ont-elles encore commis une bourde ?

Après l'affaire des trois présumés jihadistes français de retour de Turquie attendus par la police à l'aéroport d'Orly et finalement descendus sans être inquiét&eacu[...]

Vatican : le débat continue sur le divorce et l'homosexualité avec le pape François

Le synode de la famille s'est achevé dimanche au Vatican. Deux semaines de travaux à huis clos pendant lesquelles les évêques ont largement évoqué les thèmes du divorce et de l'hom[...]

"Mbata ya bakolo" : au Congo, la vie sans les "Zaïrois" de RDC

Comment vivre sans les "Zaïrois" ? Lancée début avril, l’opération "Mbata ya bakolo" ("La gifle des aînés" en lingala) a laissé des traces dans le[...]

Législatives tunisiennes : lobby tout-terrain

Des stades aux mosquées en passant par les soirées privées, en Tunisie tous les moyens sont bons pour gagner des voix aux législatives.[...]

Genel Energy annonce une découverte de pétrole au large du Maroc

L'opérateur pétrolier britannique Genel Energy et ses partenaires ont annoncé ce lundi la découverte de pétrole à 3 000 mètres de profondeur, au large des côtes du Maroc. La p[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop ch&eg[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers